THERESE DE LISIEUX - 01/10/2013 -
Par Air - L'envol du phénix


 
Je suis Thérèse, je pourrais dire la petite Thérèse.
Je viens vous voir aujourd’hui, en ce jour particulier, en ce jour de ma fête, mais en ce jour également qui ouvre votre mois d’octobre. Uriel est déjà venu communier avec vous et vous laisser un message.
Je viens quant à moi partager à nouveau la voie de l’Enfance, qui sera votre sauf-conduit pour rejoindre votre Eternité.

Nous vous avons dit que vous irez là où votre choix vous portera. Ce choix, bien évidemment, n’est pas celui de votre personnalité : c’est le choix de votre âme à rejoindre l’Unité.
Mon message, ce soir, s’adressera particulièrement à l’ensemble des frères et sœurs n’ayant pas encore rejoint l’Absolu, ou rejoint la Demeure de Paix Suprême, car si vous vivez l’un ou l’autre, vous saurez bien évidemment rejoindre votre Eternité, puisque cela est déjà fait.
Avant que je ne commence à développer plus encore la voie de l’Enfance, je vous propose une première communion entre vous et moi, entre vous et vous, entre vous et l’Un…

[Communion]

Alors, chers frères et sœurs, quelle est donc cette voie de l’Enfance, si simple qu’elle en devient ardue ? Tout d’abord, c’est la capacité à accueillir tout ce qui arrive avec un regard émerveillé, spontané, léger, qui ne cherche pas à évaluer, à juger ce qui se passe, qui observe simplement, afin de voir le monde bouger. Ce que vous avez à voir, maintenant, c’est la Grâce en Action. Rien d’autre ne peut arriver, ne peut vous arriver. Alors accueillez, en toute légèreté…
Prenons le temps d’un silence, afin que mes propos puissent s’imprégner en vous…

[Silence]

Votre Eternité se dévoile à vous. Alors, allez-vous la laisser se présenter, allez-vous la laisser festoyer, allez-vous dansez avec ? Ou au contraire allez-vous chercher à l’évaluer, allez-vous chercher à juger ce qui est bon, ou moins bon, pour votre Eternité ?
Je vous en prie, chassez loin de vous toutes les images, les représentations que vous avez pu vous faire de votre Eternité, de la Lumière, car quoi que vous ayez pu imaginer, ce sera bien plus grand que cela.

Votre seul travail, pourrait-on dire, pour rejoindre votre Eternité, est maintenant de laisser faire. Non pas un laisser faire qui s’extrait du mouvement, mais un laisser faire qui suit le mouvement, qui ne cherche pas à le devancer, qui ne cherche pas à le freiner, qui danse simplement avec lui.
Quoi qu’il arrive, maintenant, profitez de chaque instant pour vivre cette Enfance, cette Enfance intérieure qui n’a rien à voir avec le fait d’essayer d’imiter les enfants autour de vous. Car ce n’est pas en imitant ce que vous voyez avec votre regard extérieur, que vous pouvez positionner le regard intérieur de l’Enfance… Il est bienveillant, il est étonné de tout, il est curieux de tout, il a envie de découvrir.
Avez-vous envie de découvrir votre Eternité ? Avez-vous envie de vous laisser bouger par la Grâce ? Avez-vous envie que la Grâce actionne chacun de vos mouvements, chacune de vos pensées ? Si oui, alors laissez-la œuvrer et regardez-la, émerveillé.
Je propose, à nouveau, un instant de Silence…

[Silence]

Accueillir le Silence est également une vertu de l’Enfance. Le Silence est loin d’être un vide qu’il faut s’empresser de remplir. Le Silence est une densité, qui contient toutes les vérités. Alors, accueillez le Silence, comme le ferait un enfant…

[Silence]

Il vous a été dit à de multiples reprises que vous ne pourrez rien emmener en votre Eternité. Donc je vous propose de déposer maintenant, en notre espace, toutes vos convictions, toutes vos croyances, qui font de vous cette personne.
Vous n’êtes jamais né…
Vous n’êtes ni un homme, ni une femme…
Regardez avec votre regard d’enfant, cet espace nouveau : votre Eternité… qui se présente dès que vous déposez ce que vous croyez…
Il vous a été dit que ce à quoi vous teniez, vous tenait. Alors, êtes-vous prêt à lâcher, afin de pouvoir embrasser ce que vous êtes ?

[Silence]

Si vous parcourez les temps qui se présentent à vous maintenant avec cette vigilance, légère, de l’Enfance, avec Humilité et Simplicité, alors il n’y aura d’autre issue que la rencontre avec votre Eternité.
Je serai là, à chacun de vos pas, comme je le suis toujours. N’hésitez pas à m’appelez, n’hésitez pas à me demander de vous soutenir, comme une mère soutient son enfant.
Voilà, chers frères et sœurs, le message d’Amour, le message d’espérance, le message de certitude que je voulais partager avec vous.
Je vous propose de rester ensemble encore quelque temps, afin de communier en le Cœur de l’Un.
De nombreux Êtres de Lumière se joignent à moi, se joignent à nous, dans cet espace de communion, notamment Uriel, qui œuvre de manière déterminante en cette période.

[Communion en Silence]

Chers frères et sœurs, la petite Thérèse a été enchantée de ce moment partagé avec vous. Je vous souhaite un bon mois d’octobre, et je vous dis à très bientôt.

Transmis par Air
http://www.envol-du-phenix.org


www.aventureceleste.com




 
25 septembre 2017

Compteur de visite
 
             
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.

 
 

Eau Elfique
ou
Eau Christique

Eau de 5ème dimensions éEn savoir plus...e
 


Vous appréciez mon site et vous voulez  soutenir mon travail,
vous pouvez m'aider  en me faisant un don libre par Chèque ou avec PayPal ou en achetant une de mes créations.
Avec tout mon Amour...
Merci !


 
 
      

Le Salut d'Orion

Ces gestes constituent un signe de reconnaissance des  forces de la Lumière.

Comme l'a précisé ORIONIS : "le salut des 24 Vieillards, appelé Salut d'Orion, vous permettra, au sein de cette Assemblée, comme au sein de toute Assemblée, de vous reconnaître et de vous reconnecter les uns aux autres... Ce salut n'est physiologiquement réalisable que par les êtres appartenant à la Lumière Authentique".

1. Tendre le bras gauche devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

2. Ramener cette main sur le Coeur.

3. Tendre le bras droit devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

4. Ramener la main droite sur le Coeur, par dessus l'autre main.

  
 


Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation
Sri Aurobindo
 
        

 

 


 

 
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!