SNOW : L’action des Éléments sur ce Monde - mars 2015

Mon nom est Snow. Que la Paix du Grand Esprit soit avec nous, et en nous, et entre nous. Lors de mes venues, je vous ai parlé des Éléments dans leurs différentes composantes, dans la nature comme au sein du Grand Esprit.

Aujourd’hui, depuis quelque temps, il vous est donné de voir plus clairement les choses, avec une acuité plus grande, même s’il y a des périodes de confusion vous voyez, de la même façon que vous voyez l’action des Éléments sur ce monde, l’action des Cavaliers, de plus en plus puissants, et de plus en plus remuants, quels qu’ils soient, couplant et associant leur puissance, venant introduire des modifications importantes de la vie sur cette terre. Que cela soit au niveau des climats, que cela soit au niveau de la terre, que cela soit au niveau des volcans, que cela soit au niveau de tout ce qui peut se produire sur la terre en relation avec ce qui est nommé la nature, et sur laquelle l’être humain n’a que peu d’action, excepté bien sûr pour ceux d’entre nous qui ont réussi, en quelque région que ce soit de cette terre, en quelque culture que ce soit, à dépasser leurs propres éléments et antagonismes intérieurs pour commander aux éléments de la nature, en tout cas à l’un des éléments de la nature. Par exemple, je commandais aux nuages. Par exemple le Commandeur, en incarnation, commandait au Feu parce qu’il était porteur du Feu.

Aujourd’hui, il n’est pas question de commander ou de diriger l’archétype des Éléments puisqu’il s’agit, comme je l’avais dit, des Cavaliers. Le Cavalier du Vent, le Cavalier de l’Air, portant des noms de couleur dans l’Apocalypse de Saint Jean qui vous est connu en occident. Toutefois les quatre Vents, comme nous les nommons au sein de ma tradition, les quatre Vents sont les quatre Cavaliers, mais personne ne peut s’approcher du Vent, quel qu’il soit dans sa composante la plus élevée vibratoirement. Mais en vous-même se vit la même chose, c’est la rapidité et la fugacité de tout ce qui se produit dans le champ de votre conscience, en quelque nature que ce soit, que cela soit une expérience de fusion avec le Grand Esprit, que cela soit des réminiscences concernant le passé, votre passé ou le passé de cette terre, que cela soit des visions, qu’elles soient du cœur, éthériques ou que cela soit des visions intérieures directes. Tout cela est lié, dans leur manifestation actuelle amplifiée, à la fusion des quatre Éléments, à la fusion des quatre Vents, afin que l’Esprit puisse se déployer en totalité et en unité dans l’ensemble des directions et dans l’ensemble des composantes des consciences présentes sur terre.

Ainsi donc, l’action des Cavaliers devient aussi plus visible en vous. Vous voyez que les épisodes que vous avez vécus voilà quelques années au sein de la nature, qui pouvaient apporter un support à votre conscience, se transforment aujourd’hui en quelque chose de beaucoup plus impétueux, en quelque chose de beaucoup plus violent en quelqu’endroit de la terre que ce soit, et en quelqu’endroit de votre corps que ce soit. Il s’agit exactement des mêmes mécanismes observés au niveau et à l’échelon de la terre que les mécanismes observés au sein de votre corps et de votre conscience en ce jour.

Ainsi donc, ne pestez pas, ne luttez pas mais laissez les Éléments faire le travail qu’ils ont à faire, en vous comme sur ce monde. Les Vents sont là pour nettoyer. L’Eau est là pour nettoyer. Le Feu est là pour nettoyer. Et la Terre se secoue afin de préparer son expansion, la dissolution de sa propre âme en tant que Logos Planétaire pour rejoindre les sphères de l’Éternité, beaucoup plus proches de ce soleil mais changeant, par la même occasion, de ce que vous appelez dimension. La Terre rejoint le Grand Esprit, elle s’en rapproche déjà. Le Feu vous brûle, le corps se manifeste, les humeurs sont changeantes et fluctuantes. Votre seul recours, c’est de vous tenir au centre, là où les Éléments sont déjà stabilisés, afin de ne pas être emmené par une spirale ou par une autre, contraire à ce que vous êtes.

Toutefois celui qui est emmené par l’un des quatre Vents de l’Esprit doit le vivre afin de le traverser, comme cela a été dit et annoncé par le Commandeur. Les Éléments se vivent en vous, maintenant, bien plus que dans la nature, même s’il est toujours possible bien sûr d’y trouver un apport, une aide et un réconfort. Certains d’entre vous, d’ailleurs, qui avez pour habitude certains comportements au sein de la nature parce qu’ils y trouvaient une forme de liberté, doivent cesser cette forme de projection extérieure pour trouver la liberté intérieure. Et pour cela des signes dans leur vie se présentent, modifiant parfois de façon abrupte et violente certaines règles de conduite, non pas parce qu’elles étaient des erreurs, mais parce qu’elles étaient utiles à un moment donné et deviennent des obstacles à la réalisation totale de ce que vous êtes avant le Passage.

Donc ne rechignez pas. Ne voyez pas l’accident, ne voyez pas la limitation, ne voyez pas la conséquence de l’action de l’Élément comme une punition mais voyez y bien plus une caresse du Grand Esprit, portée par l’un de ses Vents jusqu’à votre conscience, jusqu’à votre vie, quelle qu’en soit la manifestation, quelle qu’en soit la douleur ou la joie de cette manifestation. Le seul but est de vous aider à trouver l’Esprit d’Éternité, à fusionner avec lui, par votre disparition et votre Passage, afin de ne plus être affecté par ces Éléments qui se transforment, par la présence du Feu, de plus en plus intense sur cette terre, qu’il soit céleste ou terrestre. De la présence des réajustements du corps, que cela concerne l’accroissement de la taille de la terre, que cela concerne votre propre corps qui fonctionne de manière différente dans différents secteurs. Peut-être l’avez-vous déjà remarqué, peut-être pas encore, mais cela est en cours.

Ainsi donc, vivre les Éléments n’est plus seulement laisser se déployer la Vie au sein de ce monde mais c’est bien plus, dorénavant, laisser œuvrer en soi les quatre Vents du Grand Esprit ou si vous préférez les quatre Éléments, afin que ceux-ci, couplés à l’Intelligence de la Lumière, viennent vous dépouiller de tout ce qui est éphémère, afin d’aller vers le sacrifice au Grand Esprit et le Retour au Grand Esprit, que je ne peux que vous souhaiter, que je ne peux que espérer pour chacun de mes frères et sœurs, occidental ou oriental, hindou ou indien, peu importe.

Quel que soit aujourd’hui le visage que vous portez, quelle que soit la culture à laquelle vous avez adhéré ou dans laquelle vous avez été élevé, tout cela disparaît, c’est-à-dire que la révélation de vos lignées, la révélation de vos composantes élémentaires par le déroulement même de votre vie n’a plus de nécessité de s’appuyer sur une quelconque aide extérieure. Ceci est aussi une invitation, de l’un ou plusieurs des quatre Vents du Grand Esprit, à vous tourner vers votre être intérieur où tout n’est que Silence et où l’action des Éléments se passe indépendamment de vous, qui devenez en quelque sorte le Grand Esprit qui se tient au centre et qui permet le mouvement des énergies. Cela a été appelé aussi le Silence et la Danse du Silence. Cela a été appelé l’intériorité. Cela a été appelé aussi la Liberté et l’Autonomie.

Comment voulez-vous être libre et autonome si vous suivez encore autre chose que ce que vous dicte la Lumière, ce que vous dicte votre conscience. La Lumière vous dicte des choses bien plus importantes. Le Grand Esprit se répand en vous avec de plus en plus d’intensité par ses quatre Vents, vous donnant des signes de plus en plus probants de sa Présence, en vous comme à l’extérieur de vous.

Tout ceci est destiné à provoquer in fine, c’est-à-dire au moment de ce que vous avez nommé le Passage, quelque chose qui est indépendant d’une quelconque projection extérieure d’une autre conscience. Ceci aboutit, même si cela vous est douloureux, et même si cela vous est extatique, à la disparition totale de l’illusion. Alors ne rechignez pas. Contentez-vous, là aussi, de vous laisser traverser par les Éléments, quelle qu’en soit leur manifestation, quelle qu’en soit leur présence, quel qu’en soit a priori leur déséquilibre. Ce déséquilibre apparent, que cela soit sur l’Élément Air, sur l’Élément Terre, sur l’Élément Feu ou sur l’Élément Eau, même s’il ne vous est pas appréhendable autrement que par l’analyse intellectuelle, deviendra dans peu de temps un mécanisme totalement intégré, vous permettant comme cela avait été expliqué lors des Carnets de Février par No Eyes concernant la Vision, concernant le corps d’Êtreté.

Voir les Éléments à l’action en vous, discerner l’action des Cavaliers en ce monde et en vous n’est pas un acte intellectuel mais un acte de conscientisation des Éléments en vous, vous donnant à expérimenter la pureté de l’Élément correspondant à l’archétype nommé les quatre Flammes, les quatre Vivants, les quatre Hayot Ha Kodesh, ou si vous préférez les quatre archétypes originaux soutenant la manifestation du Grand Esprit, de la Source et de l’Absolu.

Ceci se déroule en ce moment. Ceci se déroule sans aucune intervention de votre part. Souvent d’ailleurs dans votre sommeil, il peut vous arriver de vous réveiller transpirant ou douloureux, ou alors grelottant, et pourtant les circonstances habituelles de température ou de position du corps ne sont pas en cause. Ceci est un travail qui s’effectue dans les profondeurs de la nuit ou dans les profondeurs de votre disparition parce que quand vous dormez le mental ne peut pas être présent, il est occupé à autre chose et votre corps est disponible pour l’action des Éléments, pour l’action des forces de la Lumière, comme à l’époque certains d’entre vous ont vécu l’intervention des Végaliens en direct au chevet de leur lit. De la même façon aujourd’hui, les Éléments se manifestent dès l’instant où le mental est au repos, en tout cas s’il y a un déséquilibre, afin que ce déséquilibre s’intègre et se dépasse par l’Intelligence de la Lumière durant vos nuits.

Donc ne pestez pas ni ne vous réjouissez de ce qui se produit pendant vos nuits. Cela est tout à fait normal. Quelles qu’en soient les manifestations, elles n’en sont que l’installation et l’ajustement du Grand Esprit dans chaque parcelle de votre être, ici même, en ce corps, avant même le Passage et le phénomène collectif. Alors donc remerciez et rendez grâce aussi à ce niveau-là, même si ce que vous vivez vous semble insurmontable pour l’instant, même si l’extase que vous vivez vous semble finale et terminale et achevée. Quel que soit le cas, contentez-vous de disparaître, contentez-vous de remercier le Grand Esprit, contentez-vous de laisser les Éléments œuvrer sans y mêler quoi que ce soit d’autre de plus, éventuellement l’émotion qui y est associée. Laissez aussi les pensées passer. Laissez aussi passer les explications parce que même si l’explication vous rassure ou vous donne un sens de compréhension, elle n’est toujours pas le vécu de l’archétype élémentaire.

L’archétype élémentaire porte des noms que vous connaissez parfaitement, qui sont appelés AL OD, et IM IS ou HIC et NUNC. C’est la Croix cardinale de la tête, celle qui vous permet de déployer les quatre Éléments archétypiels, présents au niveau de la petite couronne de la tête, bien au-dessus en regard des points AL OD IM et IS, je dirais un petit peu au-dessus, proche du point central de la tête.
L’activation de cette petite couronne vous démontre à vous-même, même si les manifestations peuvent être déplorables par rapport à ce que vous avez à traverser, ou je répète encore même les plus extatiques, abouties, cela ne fait aucune différence, c’est la mise en branle des quatre Triangles, non pas élémentaires cette fois-ci comme inscrits au niveau des Triangles de la tête, mais inscrits dans la Croix cardinale dans sa partie la plus centrée, qui est en quelque sorte l’archétype de l’Élément, c’est-à-dire la Flamme des quatre Vivants. Ainsi sera consumé l’éphémère, ainsi sera consumé ce qui ne dure pas, au moment venu.

De votre perception de tout ce qui se déroule sur la scène de votre vie et de votre conscience, vous voyez ou vous verrez clairement tout ce qui se déroule, à condition de ne pas chercher seulement à savoir ou à comprendre, mais bien réellement dans le sens originel du mot voir, comme No Eyes vous en a parlé. À ce moment-là vous ne ferez plus de différence entre le Vent qui fait du bruit dans les arbres, entre la tornade qui passe peut-être à côté de vous, de l’ouragan qui se déploie sur votre continent. Vous ne ferez plus de différence avec l’Élément Air en vous. Vous en vivrez l’archétype et non plus la manifestation des Cavaliers, dès l’instant où ce qui devait être purifié sera totalement purifié.

Cette purification ne se traduit pas tellement par la répétition de symptômes, par la répétition de crises mais par leur brutalité et leur intensité qui ira de plus en plus croissante jusqu’à ce que vous lâchiez, jusqu’à ce que vous acceptiez que vous n’êtes pas cela car il n’y a pas d’autre possibilité que de vivre la Crucifixion, que de passer par le centre de la Croix. Pour cela faut-il encore qu’il y ait une Croix, avec un axe rectifié authentique AL/OD et un axe d’appui nommé IM/IS. C’est ce qui se réalise en vous entre le Lemniscate sacré et la Porte postérieure KI-RIS-TI et le chakra du cœur en avant, vous donnant une Croix qui est transformée, qui ne correspond plus à la ligne alignant AL/Unité et ce qui fut nommé le point ER de la poitrine, mais vraiment alignant en vous KI-RIS-TI et le cœur, réalisé par Uriel, réalisé par les quatre Éléments, faisant que vous rejoignez le cœur du cœur par l’action élémentaire des quatre Vents de l’Esprit.

Et cela bien sûr se traduit par des choses violentes. Il y a des changements d’axe, sur la terre comme en vous, il y a des changements de lieux, il y a des changements de compagnons, de compagnes. Il y a des bouleversements dans votre situation, quelle qu’elle soit. Tout cela ne représente que les ajustements les plus ultimes qui sont à vivre afin de vous voir, afin de vous repérer, non pas par le mental mais par l’emplacement même de votre conscience. Votre mental ne peut rien là-dessus, votre mental ne peut que réfléchir mais il ne peut pas être la vérité par rapport à la manifestation des Éléments. Cela est à vivre, aussi bien à travers la nature que vous voyez, à travers le peuple des animaux, aussi, qui sont porteurs, comme vous le savez, des vertus de la lignée même altérée présente à la surface de ce monde.

Ainsi donc vous avez encore différents supports, au sein de ce monde, qui petit à petit se transforment en des supports intérieurs, de manifestations qui participent à l’éclairage et donc aboutiront à la Clarté de manière définitive. Jusqu’au moment collectif, les uns et les autres allez être mis face aux Éléments, les vôtres, intérieurs, jusqu’à ce que l’équilibre parfait des Éléments se réalise et que la fusion des Éléments se fasse pour les quatre ensemble, réveillant les terres Éternelles, réveillant le Grand Esprit de la Lumière Blanche et vous donnant à vivre à la fois la dimension de la Terre sacrée en tant que Pachamama, et la dimension sacrée du soleil, vous faisant transcender les deux pour pénétrer enfin l’Éternité qui est vôtre, qui est ce que nous sommes tous.

Les Éléments qui apparaissent encore au sein de votre conscience, par leur brutalité et leur intensité, sont là pour vous réveiller. Ne pestez pas. Ne rejetez pas ce qui se produit. Ne cherchez pas à le comprendre. Ne cherchez pas à l’expliciter. Ne cherchez pas la causalité, parce que cette causalité-là n’a rien à voir avec ce monde, elle vient directement du Grand Esprit, du Grand Souffle ou du Verbe comme vous le nommez mais aussi des quatre Vents, c’est-à-dire les quatre archétypes des Éléments présents dans le premier Grand Esprit, avant même la manifestation, à la jonction de la première manifestation et de la première émanation du Grand Esprit parcourant le monde.

Ainsi donc chaque Élément de votre vie, chaque événement de votre vie, là où vous êtes en ce moment, va traduire la progression des Éléments en vous, la progression de l’Unité en vous, la progression de la Paix, si vous n’êtes pas encore libéré. Toutes les aides vous sont fournies afin de parvenir entièrement et intégralement à la maturité, à la Responsabilité, à l’Autonomie, à la Liberté comme vous disait le Melchisédech Frère K.

Ceci ne sont pas des mots, ne sont pas plus des vibrations mais des éclairages, je dirais, de votre position parce que dès l’instant où vous savez où vous êtes, vous savez où vous allez parce que là où vous êtes est là où vous allez. Ainsi donc les Éléments travaillent pour cela. Vous n’avez pas, vous, à travailler avec cela, si ce n’est peut-être, comme je l’ai dit voilà des années, trouver l’appui nécessaire au sein de la nature, l’appui nécessaire au travers de certains frères, de certains animaux, de certaines situations, de certains lieux. Mais cela se réalise, non pas par votre volonté mais par ce qui a été appelé l’Intelligence du Grand Esprit, par ce qui a été appelé le Grand Esprit lui-même, celui auquel nous sommes tous reliés, celui auquel nous devons ce que nous sommes et auquel nous nous devons, sans restriction, en totalité, par Don de la Grâce et par retour, je dirais, au centre.

Cela se déroule en ce moment, c’est la scène, comme disait celui qui a échappé au conditionnement des Melchisédech, le grand Bidi, qui vous disait d’oublier votre histoire, que vous n’étiez pas cela, qu’il fallait dépasser toutes les manifestations. Et c’est exactement cela, et pour cela, il faut vous tenir au centre. Et ne pas être emmené, par la spirale des Éléments, à vivre trop souvent des mécanismes disproportionnés qui comme vous le constatez peuvent aller en s’amplifiant, mais que dès que vous les voyez, disparaissent quasi instantanément ou en tout cas avec des manifestations de plus en plus espacées et de plus en plus douces, je dirais, par rapport à la violence de ce qui pouvait être vécu au moment de l’acmé de l’action de l’Élément.

Vous le savez avec vos mots, inscrits dans vos Bibles : vous ne pouvez traverser en étant encombré de quoi que ce soit. C’est ce qui se passe au moment où vous rejoignez le Grand Esprit, au moment de la mort. Mais c’est aussi ce qui se passe au moment de la Résurrection, c’est-à-dire maintenant. Alors à vous de voir si vous voulez lutter, expliquer, si vous voulez vous débarrasser de quelque chose ou si vous voulez plutôt le traverser grâce à la Lumière, grâce aux Éléments envoyés de l’Esprit, grâce à vos Éléments constitutifs intérieurs. À vous de voir. Qui décide ? Qui commande? Qui êtes-vous ? Qu’est-ce qui est éphémère ? Qu’est-ce qui est Éternel ? Est-ce que la souffrance que vous vivez peut-être avec une acmé plus importante, dure ? Est-ce qu’elle disparaît ? Si vous disparaissez, ne serait-ce que dans le sommeil bien sûr, cela disparaît aussi, à condition que vous ne soyez pas en déni de ce qui est vécu mais vraiment je dirais en traversée, rejoignant votre centre du centre, afin d’y vivre non pas seulement la traversée mais le Passage et le Retour à l’Éternité de l’origine, de votre origine, de nos origines.

Alors les Éléments sont très exactement ce que vous vivez, aussi bien comme extase, aussi bien comme Paix, aussi bien comme manifestation douloureuse, aussi bien comme manifestation d’humeur. Selon la trame de ce qui se manifeste, vous pouvez très aisément le rattacher à un Élément ou à un autre. Ceci n’est pas une explication mais une mise en résonance. Mettant en résonance et appelant ainsi l’Élément, en le nommant, vous allez créer en vous les conditions totales du déploiement de cet Élément à travers le génie, par exemple pour le Feu, qui vous a été dévoilé, qui est Vehuiah.

Il vous suffit simplement de nommer l’Élément, de l’identifier. N’allez pas plus loin dans la compréhension de votre histoire. N’allez pas plus loin que l’analogie existant entre la colère et un volcan qui se réveille, parce que tout est là. N’allez pas plus loin que de vivre un séisme intérieur en l’attribuant à l’Élément Terre et donc à la matière. Ne cherchez pas d’explication au sein de la matière mais identifiez le Triangle de la Terre, peut-être que vous observez, que vous le sentez en même temps, au niveau de votre tête ou au niveau de certains points du corps. Et là vous avez une concordance parfaite entre l’un des quatre Vents ou plusieurs des quatre Vents du Grand Esprit ou, si vous préférez, les Éléments archétypiels et votre vécu, en toute facilité. C’est là que se trouvera votre Clarté et non pas dans la justification d’une colère ou dans l’explication d’une histoire vécue dans le passé qui n’a plus cours aujourd’hui. Si vous êtes soumis à votre passé, c’est que la peur n’a pas encore été balayée par l’Élément Terre.

N’ayez pas peur du tremblement. N’ayez pas peur de l’accident du corps ou du véhicule quel qu’il soit, parce que c’est peut-être pour vous l’espace de résolution le plus important devant la persistance de ce que je nommerais une activité mentale voulant contrôler la situation ou votre être.

Ce que vous êtes en Éternité, ce que nous sommes tous au sein du Grand Esprit, ne peut pas être contrôlé par le mental, surtout pas maintenant et en aucune manière. C’est dans ces débordements des Éléments, en vous comme à l’extérieur de vous, que se trouvera peut-être la capacité de dépassement de ces souffrances ou de ces va-et-vient entre l’Éternel et l’éphémère. Car vous le savez, surtout vous occidentaux, que la fraternité n’a jamais été si forte que dans les moments douloureux, surtout où l’être humain s’aperçoit que celui qui souffre est dans la même situation que lui. Ce n’est pas seulement de la compassion et du charisme, c’est l’identification précise et nette de la loi de Un du Grand Esprit. Vivre cela, même si cela peut paraître paradoxal, est certainement une grande chance de le vivre maintenant, avant le Passage. Mais ne vous préoccupez pas du Passage parce qu’il est déjà présent en vous à chaque minute. Ne vous préoccupez pas d’autre chose que de votre propre Passage pour l’instant, en étant en accord avec les manifestations des quatre Vents de l’Esprit, en accord avec vos propres lignées, votre propre Origine stellaire, même si elles ne vous sont pas encore révélées complètement.

Cela va apparaître maintenant très rapidement, et parfois de manière abrupte pour certains d’entre vous qui cherchent ces renseignements depuis tant de temps. Ils ne peuvent pas être recherchés, ils ne peuvent que s’imposer à vous par l’intermédiaire des Éléments archétypiels, par l’intermédiaire des Éléments situés au niveau de la Croix de votre tête mais en aucune façon par votre conscience directe, celle éphémère et surtout pas par celle d’Éternité, qui n’est pas encore pour ceux qui vivent cela, complètement stabilisée.

Accueillir les quatre Éléments c’est faire, comme disait le Christ sur la croix, c’est remettre son Esprit entre les mains du Grand Esprit, de la Source ou du Père, appelez-le comme vous voulez, de rendre son corps à la terre et de ressusciter après, de verser son sang mais non pas le sang de son corps mais le sang de l’âme qui anime le feu de la vitalité. Sacrifiez cela sans rien renier, simplement comme une évidence qui se présente à vous, et à ce moment-là, vous aurez rejoint le centre du centre et vous saurez que le Passage est actualisé en vous, de manière je dirais anticipée au grand moment collectif. Au moment où les tam-tams de la terre se réveilleront, au moment où le Phénix criera à nouveau dans le ciel, alors à ce moment-là, vous saurez que le moment est venu. Notre Mère nous appellera et vous appellera un par un. Nous aussi nous réunirons dans la même ferveur, afin de mettre fin à notre bulle astrale et de nous manifester à votre vue et à votre conscience de manière collective, en vos cieux et à vos côtés, et en vous.

Donc, quelle que soit l’aisance ou quelle que soit la difficulté de ce moment, c’est dans ce moment où vous êtes le plus aidé, le plus sollicité et certainement le plus apte à dépasser ce qui vous frappe peut-être de plein fouet parce que vous n’êtes pas cela.

Cela vous le savez, je ne fais que le re-spécifier avec mes mots, concernant les quatre Éléments, ce que vous appelez le quaternaire qui opère la Création et toute création. Le centre de la Croix, là où vous êtes en vérité et non plus dans la manifestation de quelque Élément que ce soit mais bien dans le retour à ce centre, le retour à l’Éternité, le retour au Grand Esprit que je vous souhaite le plus magnifique et le plus beau possible pour chacun de vous, comme pour chacune de nous, Étoiles, dans nos vaisseaux.

Marie vous a parlé, je vous ai parlé avec mes mots. Nous serons nombreux encore à vous parler, non pas pour vous délivrer, excepté Li Shen, l’enseignement de la danse des Éléments, mais bien plus pour vous conforter ici même, là où vous êtes dans cet éphémère, vous permettant non pas de comprendre, mais bien plus de vous situer justement, indépendamment de votre mental s’il est encore présent. Tout cela se joue maintenant et se jouera avec de plus en plus de clarté et d’éclairage pour l’ensemble du monde, non pas seulement pour vous mais surtout pour tous les frères et les sœurs de l’occident ou de l’orient qui sont endormis ou qui ont oublié ce qu’ils étaient, ont oublié les ancêtres, non pas comme une mémoire qui vient nous altérer, mais bien plus comme la richesse de l’acquis de ces grands frères qui ont passé avant nous ce que vous passez en ce moment.

Alors demeurez fidèle à la Paix. Demeurez fidèle au cœur. Demeurez fidèle à l’Amour. Demeurez au centre du centre. Il n’y a pas à se presser. Il n’y a pas à s’interroger. Il y a juste à traverser. Ceci a été répété de multiples façons, mais voyez de la façon dont votre mental peut se comporter, pour revenir à la charge tant que vous n’êtes pas établi dans l’Éternité. Et cela se passe maintenant. Cela s’apprend et se vit maintenant. Et cela se vivra de manière de plus en plus intense, de quelque façon que ce soit, jusqu’au moment collectif et cela démarre maintenant.

Maintenant que le passage a été créé, dans le cosmos, comme sur la terre, comme en vous, il reste là aussi à le vivre de manière synchrone et collective. Ce moment, dont personne ne connaît la date mais dont nul ne pourra bientôt ignorer la prééminence, dès l’instant, encore une fois, où le chant du Phénix retentira, au moment où le tam-tam de la Terre y répondra, signant pour vous le retour de l’Appel de Marie, et de Marie, en tant que Mère et en tant que Vérité, précédant, là aussi, l’installation totale au sein de votre Éternité, c’est-à-dire le Retour du Christ en vous.

Bien sûr il y a quelques histoires à achever et à terminer sur cette terre, non pas seulement pour vous, non pas seulement pour votre famille, mais pour l’ensemble de la terre, au niveau de ce que je nommerais sa reconfiguration spatiale et temporelle. Chacun est à sa place et le sera de plus en plus, quels que soient les moyens. Vous ne pourrez vous opposer ni résister au Grand Esprit parce que son Souffle et ses quatre Vents vont devenir non seulement de plus en plus intenses, mais surtout de plus en plus évidents en vous quant à leur résonance et à leur manifestation. Observez simplement cela sans juger, sans condamner, et sans même adhérer à cela. Laissez simplement ce qui apparaît émerger, traverser, sans rien décider, dans la confiance totale au Grand Esprit parce qu’aucune confiance en vous ne vous sera d’une quelconque utilité, parce qu’aucune confiance en un frère ou une sœur et même en notre nom et en notre présence, ne vous sera plus d’aucune utilité à ce moment-là. Nous sommes en vous, les Éléments sont déployés en vous. Les Étoiles et les Portes sont en vous et se manifestent en vous, ici même. Et la solution est là, elle n’est nulle part ailleurs.

Alors quoi que vous dise le corps, quoi que vous dise votre mental, quoi que vous dise votre histoire, je vous demande vraiment, si vous voulez être dans la Paix, dans la sérénité, de vous placer au centre et de laisser la Lumière œuvrer. Ne participez à rien mais soyez complètement présent. Soyez lucide et la Clarté se fera, sans aucune difficulté. Dans très bientôt, c’est-à-dire dans quelques jours, à votre rythme toujours encore une fois, cela fait partie aussi, je dirais, des dernières manifestations de votre assignation vibrale vous permettant, comme vous le savez, de faire Appel, en vous plaçant justement au centre du centre, dans le Cœur du Christ et du Grand Esprit. Il n’y a pas d’autre alternative, même si les béquilles bien sûr, peuvent être utiles durant ces périodes. En définitive, il n’y a que vous qui pouvez vous mettre là où vous êtes en Éternité.

Alors, puisque les Éléments vous montrent où est le chemin, où est votre place, acceptez-le sans vous déplacer. À ce moment-là l’Éternité vous adombrera, par l’intermédiaire de nos Présences, par l’intermédiaire du Grand Esprit lui-même et vous le saurez à ce moment-là, non pas comme une récompense, non pas comme quelque chose qui vous est dû, mais quelque chose qui est votre Vérité Éternelle.

Le Grand Esprit se manifeste à vous. Dans son immense bonté, il vous a envoyé les quatre Vents. Il vient faire table rase de ce qui est faux, de ce qui ne dure pas. Il vient faire table rase de toute histoire, non pas pour faire disparaître les mémoires, mais bien plus pour vous rendre la Mémoire, Celle de votre Éternité, devant laquelle l’ensemble de ce qui est éphémère n’a aucun poids, ni aucune densité.

Alors vivez-le sagement. Recueillez-vous quand vous le sentez. Accueillez quand la Lumière vous le demande. Rencontrez quand un frère vous le demande. Ou isolez-vous quand la Lumière vous le demande. Ne luttez pas et ne résistez pas, quoi que vous voyiez en vous comme en l’autre. Acceptez que l’autre aussi, où vous avez vu quelque chose, ne le voit pas, mais soit lui aussi en train de le traverser, peut-être à un autre niveau que le vôtre, peut être sur d’autres endroits que le vôtre mais vous traversez tous en ce moment ce qui vous ramène au centre du centre en le voyant simplement à travers l’action des quatre Éléments.

Mais ne cherchez pas à tout prix à coller un Élément par rapport à une manifestation. Identifiez-le simplement. En ayant identifié, ne serait-ce qu’une fois, l’Élément archétypiel en vous, vous saurez instantanément, quoi qu’il se produise dans votre conscience, que ce qui se déroule au niveau du plan archétypiel, en superposition entre le Grand Esprit de votre corps Éternel et votre esprit limité, le mental de ce corps limité.

Vous n’aurez plus de difficulté à vous repérer parce que vous serez vous-même le centre du centre. Cela se déroule en ce moment-même. Cela est le Passage. Cela correspond aussi à ce que ce grand frère avait dit, venant de l’orient éternel, qui s’appelle, et qui se nommait, et qui se nomme toujours Sri Aurobindo, qui vous a montré les différentes étapes de ce processus d’intégration qu’il a appelé le Choc de l’humanité. Mais là, vous vivez le choc de la personnalité si celle-ci est encore présente. Au-delà du choc, il y a la Vérité. Au-delà du choc, votre choc, il y a la délivrance et il y a la Liberté, il y a la maturité, il y a la Responsabilité. Tous ces mots que vous avez entendus, et qui sont la stricte vérité de ce qui vous arrivera, si ce n’est pas déjà le cas. Vous découvrirez la sagesse. Vous découvrirez la Paix, quelle que soit la guerre autour de vous. Vous découvrirez l’Ultime Vérité qui est Vous.

Cela se fait tout seul, sans vous, parce que le moment est venu parce que tout a été préparé depuis fort longtemps, parce que tout a été construit et déconstruit dans ce qui devait l’être. Donc, tout est présent. Tout est maintenant. Il n’y a plus besoin de rechercher ni de date, ni de moment futur parce que dès l’instant où vous pénétrez le Grand Esprit dans l’équilibre de ces quatre Vents, vous êtes en plein centre, et plus rien ne peut vous affecter parce que vous n’êtes déjà plus une personne, même si cette personne est nécessaire pour faire ce que vous avez à faire mais vous n’êtes plus cela, réellement, concrètement et définitivement.

Et ceci est en cours, bon gré et mal gré, pour chacun d’entre vous, pour l’instant selon un chemin qui vous est propre au niveau de votre constitution élémentaire, mais qui à un moment donné et vous le savez, rejoindra un grand moment collectif. Cela a été évoqué à de nombreuses reprises. C’est cela qui se met en place maintenant. Tout est cadré. Tout est encadré. Et tout est libéré, par l’Intelligence de la Lumière.

Alors mes frères et mes sœurs en incarnation, je ne peux que vous encourager à oser être réellement ce que vous êtes. Non pas dans un futur. Non pas dans un besoin de s’épurer ou de s’améliorer, mais comme une Vérité éternelle. La Clarté alors sera totale. Il faut, non pas adhérer à une croyance, quelle qu’elle soit, mais manifester ce que vous êtes, ce n’est pas tout à fait la même chose.

Pour cela les tabous doivent être brisés, celui qui vous empêche de dire certaines choses, celui qui vous fait culpabiliser ou le tabou de la relation parce que vous mettez l’amour devant et que pour cela, vous avez l’impression de ne pas avoir à dire certaines choses ou à exprimer certaines choses. Ceci est une erreur, parce que mettre l’amour devant, c’est être dans la Clarté, déjà avec soi-même. Et dire quelque chose à l’autre, ou à soi-même, n’est ni une condamnation mais simplement, non plus une punition mais juste une affirmation qui représente notre vérité. Et si la vérité de l’un n’est pas la vérité de l’autre, alors c’est que l’un et l’autre ont à faire encore un petit peu un chemin ; croyant encore qu’il existe un chemin, ils pensent qu’il faut du temps pour harmoniser les quatre Vents. Mais les circonstances mêmes de ce qui se produit en chaque minute de votre vie n’est que l’illustration de cette résolution de conflits qui peuvent encore exister.

Alors certains d’entre vous baignent avec félicité dans cette dissolution et dans cette disparition parce que les Éléments agissent en eux avec fracas, se répercutant parfois au niveau du corps ou au niveau de l’humeur, mais jamais ces êtres-là savent qu’ils sont cela ou s’identifient à cela, ils savent que cela passe, ils savent que cela se voit et cela suffit à leur Paix.

Voilà ce que je voulais dire, qui ne fait que compléter ce que je vous ai dit déjà dans ces années, simplement comme vous l’avez saisi nous sommes à, comme vous diriez en musique, à un autre octave. Nous sommes à une révélation importante qui ne s’accompagne pas nécessairement de mots, même si nous vous aidons par rapport à ce qui vous interroge. Mais rappelez-vous qu’en définitive, à un moment donné, il faudra même lâcher notre appui, comme vous avez lâché l’appui de votre mental pour vivre ce passage. À ce moment-là, après l’Appel de Marie et avant d’être re-né, il n’y aura aucune manifestation autre que votre conscience. Votre conscience sera totalement nue après l’Appel de Marie. Non pas pour vous juger ou vous condamner mais pour faire en sorte que votre renaissance se fasse avec la plus grande des facilités.

Alors ce qui se déroule maintenant, que cela soit difficile ou facile, n’a aucune importance parce que c’est ce qui doit se vivre, pour vous, pour chacun de vous, comme pour chacun de nous. Cela n’est pas une fatalité, bien au contraire, cela est la parfaite Intelligence et la parfaite Clarté de la Lumière. À vous de voir si vous l’acceptez. À vous de voir si vous le vivez réellement comme cela ou si vous êtes encore en réaction par rapport à quoi que ce soit. Cela ne veut pas dire être gentil, cela ne veut pas dire tout pardonner, cela veut dire devenir mature et comprendre, et saisir, que le Grand Esprit sera toujours plus fort que nous, que le Grand Esprit sera toujours la Vérité, quoi qu’on en pense et quoi qu’on en dise, quoi que la Vie nous propose. Alors êtes-vous prêt à le reconnaître ? Êtes-vous prêt à l’accepter ? Êtes-vous prêt à le vivre surtout ?

De votre vie et de ce que vous en percevez aujourd’hui, vous montre clairement là où vous en êtes. Alors à vous de voir : Grand Esprit ? Liberté ? Ou continuation de ce qui n’a aucun sens, de ce qui n’a aucun but si ce n’est vous enfermer vous-même dans la souffrance. Voulez-vous réellement être Libre ? C’est ce que viennent vous dire les Éléments dans cette phase finale et accomplie. À vous de voir et surtout à vous de vivre.

Je suis Plume Blanche, Snow si vous préférez, et que le Grand Esprit, passant par mon cœur et nos cœurs à vous se rassemblent dans le même Chant et le même Silence. Ceci sera ma bénédiction. S’il y a des questions par rapport à cela, je reviendrai à un autre moment, parce que le temps est maintenant au Silence. Le temps est à l’accueil.

Que le Grand Esprit soit.

… Silence …

À bientôt.

 

www.aventureceleste.com

Afficher la suite de cette page

 
       
Compteur
de visite

29 avril 2018

 
 
 
Page Facebook
Témoins de la résurrection

  

Pour revenir sur la page d'accueil
cliquez sur
l' Ange.



 
 

LA CONSCIENCE NU EST L'ENSEMBLE DES CONSCIENCES.

C'est lors de cette Résurrection que cette Conscience Nu apparaît.

ELLE EST EVIDENCE ET VERITE

L'important n'est pas la compréhension mais le vécu.

C'EST L'ABANDON TOTAL A LA LUMIERE

BIDI

 

 

Merci de me soutenir en me faisant un don

 

NOUVEAU
Inscription
New letter

 
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.
 

 

Eau Elfique
ou
Eau Chri
stique

 
En savoir plus...e
      



Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez
que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation.

Sri Aurobindo