OMA – Questions/Réponses

Mai 2015 - Quatrième Partie des Questions/Réponses

Eh bien chers amis, je vois que vous avez été préparés à ma venue par l’Esprit du Soleil, c’était la moindre des choses, n’est-ce pas ? Je vous transmets toutes mes bénédictions et nous allons si vous le voulez bien, prolonger un peu ce moment que vous venez de vivre, avec moi n’est-ce pas parce que y a pas de raison que moi aussi je n’en profite pas, n’est-ce pas ?
… Silence…
Toutes mes bénédictions vous accompagnent.
Alors, si vous le voulez bien, nous allons peut-être discourir, maintenant. Nous allons échanger afin de voir si je peux caser, si je peux dire, ce que j’ai à vous dire par rapport à certaines choses dont vous avez entendu parler, comme ce que vient de dire l’Esprit du Soleil ou encore ce qui a été dit à propos de l’élément Eau. Mais tout cela va se dire, je pense, à travers vos interrogations ou vos questionnements quels qu’ils soient.
Nous allons rester un petit moment ensemble et nous allons cheminer si vous le voulez bien, dans notre petite causerie, afin de partager ce que nous avons à partager, aussi bien vous que nous. Alors je vous écoute comme d’habitude.

Question : est-il important de continuer à traduire ces messages en d’autres langues ? Comment maintenir la vibration du message tel qu’au moment où il a été annoncé ?
Oui parce que, cher ami, vous devez comprendre que quand il y a, non pas des questions sur l’Ascension, ça tout le monde peut lire, tout le monde peut traduire et avoir des informations mais quand vous avez ce que nous avons nommé depuis peu de temps par exemple la Présence de l’Esprit du Soleil, juste avant moi, ce qui est prononcé et vibré à ce moment-là est totalement indépendant de l’instant de celui par qui cela sort et de la langue en laquelle ça s’exprime. C’est peut-être difficile à saisir pour vous mais dès l’instant où il y a une traduction, même peut-être avec un contre-sens, ceux qui lisent au-delà des mots et au-delà des explications, vont saisir très exactement ce qui s’est dit voilà à peine une heure, sans passer par le mental, sans passer par ce qu’ils lisent, tout simplement parce que la Lumière est agissante maintenant.
Ce n’est pas quelque chose qui a été dit dans une langue à un moment donné. Ce n’est pas simplement quelque chose qui est traduit dans une autre langue et qui peut perdre son sens. C’est bien plus que cela. C’est l’attention de votre conscience qui, en se portant sur ce qui a été délivré, même si c’est mal imprimé, même si c’est transformé, qui vous fait résonner bien au-delà des mots, en tout cas en ce qui concerne ce que nous avons nommé « canalisation magistrale ». Ça veut dire qu’elles sont exprimées dans une langue mais que la langue n’est pas tout. Que l’Esprit du Soleil manifeste sa Présence à ce moment-là et que ce moment est éternel. Et que celui qui va lire et entendre ce qui est lu ou écouter ce qui est lu n’a pas besoin du sens parce qu’il disparaît instantanément, quelle que soit la langue. Celui qui se pose des questions
sur ce genre d’intervention, si je peux dire, c’est qu’il n’a pas à être touché par cela parce que sa fréquence, son positionnement, sa lumière n’est pas en syntonie exacte avec ce qui s’est dit, mais au-delà de ce qui s’est dit à ce moment-là, c’est la marque vibrale qui a été déposée.
Il n’y a pas besoin de connaître la langue du Christ ou de connaître l’histoire du Christ pour vivre le Christ. Il n’y a pas besoin d’adhérer à une religion, à une philosophie, à un principe quel qu’il soit pour vivre le Christ.
Donc la traduction, elle doit se faire mais c’est pour occuper. Si vous disiez par exemple, même dans un mois : « Il y a eu une intervention de l’Esprit du Soleil », y a même pas besoin de donner le jour mais le mois, et que par exemple vous essayez de vous relier à ça, sans avoir un texte à lire ou à écouter ou quelque chose à écouter, sans aucun support, vous allez recréer la même chose. Voilà où est l’intérêt des canalisations magistrales. C’est pas de retrouver nécessairement le rythme, la ponctuation, la forme de l’expression et la résonance des mots, c’est la résonance du coeur mais votre résonance du coeur, dans ce genre de chose qui vous est délivré, ce n’est pas la langue, ce n’est pas le mental qui s’en saisit, c’est le coeur qui s’ouvre et qui accueille. C’est ça qui est important.
Et si le coeur accueille et s’ouvre, que ce soit écrit en n’importe quelle langue, cela a été fait. Et c’est au-delà des explications et des mots. C’est de cette façon, par l’intermédiaire de l’élément Eau, par l’intermédiaire de ce que vous a dit l’Esprit du Soleil, c'est-à-dire « l’accueil » ; comme l’eau se répand partout et de la même façon peut accueillir la plupart des éléments en les dissolvant ou en les mettant en solution ou en abritant certaines formes de vie.
Bien sûr, en ce qui concerne, je dirais, les questions/réponses comme maintenant, c’est évident que chacun, même si la traduction semble pas tout à fait cohérente, vous allez retrouver les grandes lignes où certains d’entre vous, en quelque pays que ce soit, vont se retrouver non pas pour y adhérer et dire « c’est vrai », mais pour donner, je dirais dans votre langage du sens et de la valeur, intrinsèquement à ce qui est vécu par chacun.
Alors oui bien sûr, c’est important. Peut-être pas pour vous qui le faites mais pour ceux qui sont susceptibles de lire et de retrouver à travers ces lectures, même si elles ne sont pas conformes, encore une fois, en totalité, les consciences qui étaient là à ce moment-là, parce que ces moments-là sont éternels et en vous reliant à eux, ils vivent en vous. Ça passe de moins en moins par le mental. Alors bien sûr, quand je réponds aux questions, c’est aussi pour vous aider non pas pour faire tourner les vélos mais encore une fois, pour vous donner un sens et des valeurs que vous pouvez retrouver par vous-même de plus en plus facilement.
C’est ce que je disais depuis quelque temps. Il n’y a pas véritablement d’enseignement. Il n’y a pas véritablement de nouvelles choses. Il y a juste à se placer toujours de plus en plus proche de la Vérité éternelle. Certains y vont d’un coup, d’autres y vont progressivement. Et ça ce n’est pas nécessaire d’avoir les compréhensions ou une traduction exacte ou quelque chose qui est exact parce que ce que nous faisons c’est d’installer des moments de cette façon-là, non pas comme un regroupement comme cela se faisait avant mais ce que nous déposons à tel jour et à telle heure, en ces circonstances ou en d’autres circonstances, en cette voix comme en d’autres voix, partout sur la planète. Chacun a la possibilité de s’y ressourcer à l’instant où il le fait, cela sera pour lui l’instant où cela a été créé et manifesté au sein de votre monde.
Je ne sais pas si cela est clair, pour vous, mais c’est exactement ce qui se produit. Il y a des choses qui sont au-delà des mots. Il y a des choses qui sont au-delà de la compréhension. Il y a des choses qui émeuvent l’âme. Il y a des choses qui mettent en branle l’Esprit. C’est la même chose quand vous regardez un tableau, quand vous regardez l’être aimé, quand vous écoutez un morceau de musique, vous ne savez pas pourquoi vous aimez, même si c’est mélodieux, même si le visage est beau à regarder, même si la peinture est très belle, il y a autre chose : c’est justement cette reliance à l’Amour. Vous avez capté au-delà de l’apparence, au-delà de la traduction, au-delà du morceau de musique et de la personne ou de l’orchestre qui joue cette musique, vous avez touché l’indicible. Et cet indicible, il a besoin d’être, dans ce cas précis, il n’est pas lié aux mots, il n’est même pas lié à l’instant que vous venez de vivre ici, il est inscrit dans votre Éternité et dans l’Éternité de chacun, il y a juste à le reconnaître pour le faire vivre, c’est tout.
… Silence…
L’Esprit du Soleil, comme d’autres, lors de ces interventions, pourrait vous réciter les lettres de l’alphabet, pourrait vous compter des nombres comme on compte les moutons pour dormir. Certes, il y a des mots et des mélodies, il y a des temps particuliers, mais ça peut se faire avec n’importe quoi parce que c’est le Verbe qui s’exprime et non plus le langage. Il y a une grande différence que peut-être vous percevez déjà.

Question : une fois, j’ai senti les Triangles de la tête et du corps s’activer et bouger. Une Présence dans mon dos a fusionné et mes bras se sont levés, mes doigts se sont écartés, sont restés dans cette position un long moment sans aucune volonté de ma part et sans aucune fatigue. Est-ce pour me montrer que ce corps pourrait être totalement contrôlé sans ma volonté ?
Tu as surtout bien vécu ce qui était à vivre. C'est-à-dire l’accueil, la réceptivité, la transparence de l’Eau. Et cela vous le savez quand vous le vivez. Même si tu poses la question, même s’il y a l’interrogation après, ce qui a été vécu est vécu. Et c’est inscrit dans votre Éternité. Comme ce que vous nommez « canalisation magistrale ». Ce qui est magistral c’est pas les mots, le discours ou les phrases, c’est de graver dans l’Éternité ce moment-là parce que vous le retrouvez. Vous avez la guidance intérieure, vous avez les circuits : certains (pour beaucoup d’entre vous) ou tous les circuits (pour moins d’entre vous) mais néanmoins un seul de ces circuits crée une reliance et une résonance avec ce qui a été exprimé au-delà des mots et au-delà de toute langue.
Faites l’essai. Par exemple dites : « Je vais essayer de lire quelque chose qui a été dit tel mois, tel jour, par telle personne ». Et vous le vivrez. Vous n’aurez pas le contenu des phrases, bien sûr, à ce moment-là mais vous vivrez ce qui est à vivre. De la même façon que certains prophètes ont réussi par exemple à retrouver, là je parle de trame historique, par exemple à fusionner avec le Christ, à présenter les stigmates, à revivre la Passion du Christ. Ils l’ont vécu dans l’instant présent, dans leur chair. C’est pas un souvenir historique qu’ils vivaient. C’était quelque chose qui était éternel et éternellement présent. C’est exactement la même chose aujourd’hui.
Ça fait partie aussi de votre Éternité. Donc ce qui a été vécu est un moment d’Éternité. Et vous allez en vivre de plus en plus souvent, de plus en plus intensément. Et s’il y a résistance, s’il y a détournement, ça va frapper de plus en plus fort aussi. Pas nous, pas vous, pas entre vous, mais
la Lumière va frapper de plus en plus fort, afin de se manifester et de se révéler en totalité à vous. C’est ça que nous pratiquons actuellement. Et c’est ça que vous pratiquez aussi, à travers ce que vous faites, dans vos exercices, mais aussi dans chaque acte de votre vie quotidienne.
Ça fait partie de ce qu’Anaël avait appelé durant l’année 2009 et 2010, nous avions développé là-dessus : l’ultra-temporalité. Quand vous rentrez en ultra-temporalité, c’est la même chose que le supramental mais appliqué aux circonstances temporelles de ce monde. Vous sortez du temps, réellement et concrètement. L’instant passé, quel qu’il soit, peut se revivre dans l’instant présent. Vous l’avez aussi pour la Lumière aujourd’hui et la Grâce, mais vous l’avez aussi pour les blessures qui sont encore présentes, qui vous éclatent à la figure comme si elles étaient vécues dans l’instant, c’est juste pour vous donner à voir ce qui résiste et ce qui accueille. Et vous verrez très bien et de mieux en mieux la différence entre les deux situations. C’est ça l’accès à l’ultra-temporalité, au Verbe si vous préférez.
Parce que le Verbe n’a pas de temps, le Verbe n’est pas lié à la structure de ce qui le véhicule, que ce soit un tableau, un instrument de musique, ou des mots que vous lisez. Là est le Verbe créateur. Là est ce qui a été appelé « la co-création consciente », « le Féminin sacré », « l’Eau ». L’Eau est éternelle, elle se transforme mais elle ne se perd jamais, en tout monde et en toute dimension.
En ce monde, les eaux, comme ça vous a été dit, d’en haut et les eaux d’en bas ont été séparées. Elles se réunissent à nouveau. Et dans cette réunion, il n’y a pas de temps. Il n’y a pas de langue. Il y a juste le Verbe.
Et d’ailleurs, y a pas ce que nous vous disons certaines fois. Vous pouvez vivre cet émerveillement et cette grâce en communion avec un frère ou une soeur. Avez-vous besoin qu’il soit là ? Avez-vous besoin qu’il soit à l’autre bout du téléphone ? Essayez, vous verrez, vous êtes libre.
Alors comment pouvez-vous vérifier que vous êtes libre, malgré cette forme ? Justement, en partie, grâce à cela, le Verbe permet cela. Je vous rappelle que l’ultime Retournement qui s’est produit au moment de la transfixion de la poitrine, correspond aussi à l’actualisation de ce qui était nommé le 11ème corps, c'est-à-dire le Verbe créateur, ou la co-création consciente ou, si vous préférez, le Féminin sacré. Tout ça ce sont des appellations pour exactement les mêmes Verbes, la même puissance du Verbe. Et vous voyez bien, d’ailleurs, que dans vos vies d’une manière générale, c’est de plus en plus fort, que ce soit dans l’amour ou que ce soit dans la contradiction, quel que soit le pays, quel que soit ce que vous lisez, quel que soit votre âge et quelles que soient vos croyances. Et ça va être de plus en plus fort. Cela nous vous l’avons dit depuis plusieurs mois, non ? Vous le voyez d’ailleurs sur terre. Vous avez le tiers, plus du tiers des volcans de la terre qui sont en éruption et qui sont réveillés. Regardez dans l’historique. Cela n’a jamais existé, même dans les autres temps de basculement des pôles et de changement civilisationnel.
Alors bien sûr, la grenouille elle ne voit pas qu’elle est déjà brûlée et morte, elle croit qu’elle est encore vivante. C’est tout.
… Silence…

Question : le mariage mystique de toutes les monades et des doubles monadiques, s’ils ne se sont pas encore rencontrés, va bientôt avoir lieu, avez-vous dit. Est-ce au moment où Hercobulus va fusionner avec le double, le Soleil ? Quelles en seront les conséquences pour nous à ce moment-là ?
Vous verrez bien ce qu’il y aura à célébrer sur les Cercles de Feu, sur les « Jérusalem Céleste ». Ça sera la surprise. Pour beaucoup d’ailleurs, ça sera des surprises. Pour les missionnés, pour les monades, pour ceux qui se sont retrouvés, pour ceux qui se détestaient et qui vont s’apercevoir qu’ils étaient bien plus que ce qu’ils croyaient, tout ça et tout ça.
Donc y a rien, y a juste à attendre, à être dans cette Grâce, dans la fluidité. Allez vers les lignes qui se présentent à vous et qui sont faciles. Vous le saurez de plus en plus facilement parce que si vous voulez quelque chose qui va à l’encontre du Verbe et bien ça résistera de plus en plus, dans les situations comme en vous, dans les relations aussi. Par contre, si vous êtes dans le Verbe, dans l’accueil et la grâce de la co-création consciente, rien de tout cela ne pourra résister. Et votre vie deviendra, quels que soient les troubles du monde, un océan de grâce, quoi que vous fassiez comme activité, quelles que soient vos occupations, quelles que soient vos fonctions. Vous serez, je dirais, comme un enfant émerveillé en ce monde, devant la majesté du Verbe et la puissance du Verbe. C’est les conditions préalables, si vous voulez, à la stase que vous réussissez à établir avec plus ou moins de facilité dorénavant, durant ce joli mois de mai, quelles que soient les circonstances du monde ou de votre vie d’ailleurs.
… Silence...
Si vous avez des questions par rapport à ce qui a été dit, vous pouvez les poser.
S’ils parlent pas, tu en regardes un fixement jusqu'à ce qu’il se sente gêné... Je fais des fois comme ça, tu sais...
Question : il a été dit que le Christ était l’Androgyne Primordial. Le fait de sentir le douzième corps s’activer est-ce une reliance avec le Christ ?
Oui bien sûr. La naissance de l’embryon christique, c’est le 8ème corps, la Porte Étroite. Le rayonnement de la Source, c’est le 9ème corps. Le 10ème corps, c’est la communication avec la Source ou le Divin, c’est la clairaudience par exemple ou la capacité à établir le Canal Marial. Après vous avez le Verbe créateur, qui était le dernier corps à s’activer en totalité. C’est le cas depuis début mai. Et vous aviez le 12ème corps qui était lié à l’Androgyne Primordial. Je vous rappelle aussi que vous avez KI-RIS-TI en tant qu’Étoile. C’est le même Ki-Ris-Ti que le Christ.
Donc bien sûr, le 12ème corps vous fait vivre, quoi ? D’abord l’androgynat primordial, c'est-à-dire la résolution des opposés bien/mal, masculin/féminin, tout ce qui vous fait rentrer dans une logique binaire, bien/mal, oui/non. Tout cela si vous voulez, c’est lié au 12ème corps.
On peut effectivement faire une relation directe entre le Verbe créateur, le Christ, l’Androgyne qui se manifeste une fois que vous êtes né vous-même en tant que Christ. C’est exactement cela que vous découvrez en ce moment et que vous vivez.
… Silence…

Question : hier, vous nous avez demandé de fixer notre conscience sur le bout du nez. Je ressens que c’est par là que le corps d’Êtreté se déploie. Est-ce juste?
Tout à fait. Il se déploie à partir d’un certain nombre d’appuis ou d’accroches liés à cette ligne verticale qui était appelée, voilà de nombreuses années, le Lemniscate sacré. Je vous avais donné des techniques, d’ailleurs, pour travailler sur les mouvements de la tête. Vous aviez aussi la respiration de Ram. Vous avez des tas de yoga qui ont été communiqués à cette époque qui étaient, je dirais, une facilitation pour aujourd’hui et une préparation pour aujourd’hui. C’est exactement cela. La prochaine étape, c’est quand ça commencera à sentir le brûlé dans la pièce. Ça c’est le feu, c’est bientôt.
… Silence…

Question : Marie a demandé de lui abandonner notre corps de chair. Faut-il en déduire qu’il faut renoncer à toute action cherchant à prévenir, soulager et guérir nos atteintes physiques, y compris par l’activation des Triangles élémentaires tel que le préconisait le Maître Philippe?
C’est tout à fait possible mais il faut pas être stupide. Si vous avez mal, vous prenez de l’aspirine si les Triangles ne font rien. Si vous vous êtes ouvert à la main, à moins de vivre le miracle instantané de la guérison spirituelle totale, vous êtes bien obligé de faire recoudre la peau. Vous avez des êtres qui sont capables d’arrêter le sang, d’arrêter le feu ou d’extirper des tumeurs. Mais faut être logique. Si ça se produit pas, il faut quand même maintenir, je dirais, l’intégrité. Il n’est pas question de laisser même des zones de souffrance apparaître et se développer en vous ; il faut les voir mais si vous ne les voyez pas réellement, traitez-les. De toute façon, elles reviendront tant que vous ne les verrez pas.
Donc ça ne sert à rien de souffrir inutilement. On n’a jamais dit cela. C’est la personne qui veut s’emparer de cela mais il faut prévoir quand même d’entretenir ce corps, tant qu’il est là, d’entretenir les relations tant qu’elles sont là, d’entretenir vos responsabilités, si elles sont là. Sinon la Vie vous les aurait ôtées ces responsabilités, si vous n’aviez plus à les avoir, c’est aussi simple que cela. Parce que j’en vois déjà, des petits malins qui vont dire : « à mon avis, il fait tout, moi je fais rien. ». C’est pas ça. Ça peut être ça aussi, mais si c’est pas le cas pour vous, c’est que c’est pas ça pour vous. La Vie peut vous demander énormément de choses et peut-être que l’effort le plus difficile pour vous, c’est peut-être justement de ne rien faire et dans ce cas-là, vous serez obligé de ne rien faire, d’une manière ou d’une autre. Peut-être que pour vous ce qui est important c’est de faire, de créer, sans penser au résultat, juste pour vivre l’instant ? Ça peut être pareil, comme a dit l’Esprit du Soleil, sur plein de choses. Je l’ai dit aussi sur la peinture, sur la musique, sur une canalisation, sur un regard. Tout est bon. Tout est prétexte à la Lumière maintenant. Vous le voyez ou pas. Mais si vous ne le voyez pas et que vous souffrez mais bien sûr qu’il faut se soigner, de toutes les manières possibles.
Parce que rappelez-vous qu’il y a des stades de souffrance qui ne sont pas les souffrances extrêmes, parce que les souffrances extrêmes entraînent un relâchement total. Par contre les souffrances fortes, moyennes peuvent entraîner encore plus de résistance, encore plus de souffrance. Que ce soit par la douleur psychologique ou physique, par l’effet du mental qui va se mettre à tourner en boucle dans ces moments-là. Donc ça sert à rien d’attendre. Si justement vous vivez cela, ça veut dire que vos Triangles manifestent cela ou ont permis cela, d’une manière comme d’une autre, qu’ils soient actifs ou pas. Et si vous ne percevez pas l’action de vos propres Triangles par la conscience, bien sûr qu’il faut aller voir un thérapeute ou prendre de l’aspirine. Quand je dis aspirine, bien sûr, c’est médicament.
Il est question plutôt d’être exactement comme la Vie nous le propose. Et justement, de voir la différence entre ce qui est de l’ordre de la contrainte et de la volonté et ce qui est de l’ordre de l’Abandon à la Lumière. L’Abandon à la Lumière ne veut pas dire rester comme un légume, attendre que tout se passe. Au contraire maintenant. La Vie en fait bouger plus d’un maintenant. Vous avez des changements de direction avec des assignations vibrales et les appels qui font qu’il y a des choses très brutales qui se produisent, dans l’excès comme dans l’insuffisance, dans l’amour comme dans la haine, mais tout ça c’est rien. C’est les dernières peurs qui se manifestent, qui émergent. Et y a aucune raison si l’Amour n’est pas devant la peur et que pour une circonstance donnée ou une souffrance donnée, cela se produit pas, de laisser ça en l’état. Il faut pas être stupide quand même.
Parce que rappelez-vous que la conscience, et j’ai parlé de cela à propos des fortes souffrances ou des souffrances intenses mais pas extrêmes ; n’oubliez pas que la conscience s’obscurcit quand il y a souffrance et qu’à un certain seuil, le mental tourne en boucle, que vous ne voyez plus clair, comment voulez-vous faire appel, à cet instant-là, à la Lumière ? Puisque justement c’est la résistance à la Lumière qui fait cela.
Vous voyez, il faut rester quand même incarné pour l’instant. Vous êtes dans un corps de chair, même si l’Êtreté est de plus en plus là, même si vous vivez les deux à la fois. Ce corps, il a ses contraintes, vous êtes libéré, peut-être, mais avec un corps, avec une forme. Vous n’êtes pas encore sans forme. Donc cette forme, il faut qu’elle tienne le coup ou qu’elle disparaisse. Dans un cas comme dans l’autre, il faut aller dans le sens de l’évidence.
Je crois pas que si tu te casses un os, par exemple, la Lumière va te réparer par sa propre Intelligence, parce que si l’os est cassé, peut-être que justement ça avait besoin d’être cassé pour briser tes propres résistances. Et comme elles n’ont pas pu être brisées directement au niveau de la conscience, par ton travail personnel, par l’Intelligence de la Lumière, c’est le corps qui trinque. Et il faut s’en occuper dans ces cas-là. Il faut réparer. Tout doit être réparé.
Ce qui veut pas dire qu’il faut être intact de partout mais quand la conscience vous montre quelque chose qui est pas intact, quelque chose qui résiste, quelque chose qui est trouble, à quelque niveau que ce soit, si la Lumière ne le fait pas, c’est peut- être la Lumière qui a permis à cela de s’exprimer. Il ne faut pas concevoir une résistance uniquement comme une zone à proprement parler d’ombre. C’est une zone qui tient tête à la Lumière, même si c’est inconscient pour vous, même si ça fait partie des blessures du passé. Mais celles-ci, elles sont actives dans l’instant présent, ce qui explique si vous voulez, la résurgence pour certains d’entre vous ou autour de vous de choses de plus en plus évidentes, de plus en plus manifestes. Mais pour chacun des deux qui observent cela, celui qui le vit comme celui qui l’observe, c’est très important parce que si vous traversez cela, vous allez voir que votre propre Libération, de vos illusions ou de l’illusion de l’autre, sont balayées par cela. Mais ça sert à rien de souffrir inutilement.
… Silence…

Question : se sentir sans forme, comme dans une projection sur un écran plat, pendant une activité et se demander soudain qui fait bouger ce corps, est-ce ce que vous nommez la disparition tout en étant présent?
Tout à fait. De même que quand vous faites quelque chose et d’un coup, vous vous demandez « mais qui êtes-vous ? ». Vous perdez le sens d’être une personne. Et c’est quelque chose qui est tout à fait réel et qui se produit, je dirais, dans la conscience bien sûr, mais surtout dans votre cerveau, là où siège le sens d’être une identité séparée. Tout ça c’est en train d’être reconfiguré, on va dire, ça c’est les mots à la mode. On a fait un « reset », la Lumière fait un « reset » de certains mécanismes archaïques présents dans le cerveau. C’est une réalité concrète.
Donc la disparition consciente comme t’as dit, c’est un très joli mot, c’est qu’à un moment donné, vous ne savez plus qui vous êtes et pourtant vous dormez pas. Vous n’avez pas disparu au sens « disparu du monde », mais le monde est là et vous vous avez disparu. Vous n’avez plus le sens, le souvenir même d’être une personne, d’avoir tel âge ou de faire telle chose. Alors ça peut surprendre, mais c’est comme ça aussi que vous vous rendez compte par vous-même de ce qui se déroule.
De la même façon que je vous ai dit il y a quelques mois qu’y avait plus de maître, y avait plus de canal, y avait plus de canalisations. C’était juste ce qui se produisait. On garde des mots parce qu’il faut bien mettre des étiquettes, n’est-ce pas ? Mais ce qui se vit n’a plus rien à voir avec ce qui se vivait, encore je dirais, jusqu’à l’année dernière. Vous le voyez bien sur terre. Vous le sentez bien dans vos corps. Et bientôt vous allez ressentir, indépendamment des faits observables, indépendamment même de l’activation des derniers circuits, vous allez ressentir sans aucune projection l’imminence de quelque chose.
Pour l’instant l’imminence, elle est dans les faits concrets de ce monde, dans les faits concrets de votre vie. Mais l’imminence va se manifester directement en vous, bien avant même je dirais, c'est-à-dire quelques semaines ou quelques jours, mais au minimum une semaine, avant que les choses apparaissent physiquement parce qu’elles sont en cours, je vous l’ai dit, de matérialisation et d’actualisation, mais bien sûr, de la même façon que vous avez des prémonitions dans votre vie, vous avez tous connu ça, ou des synchronicités mais là n’oubliez pas que même si cela, l’heure et le jour resteront cachés jusqu’au dernier moment (ça a toujours été dit) mais que néanmoins cela n’empêche pas d’avoir, non pas l’analyse des évènements qui se déroulent en vous ou sur le monde, mais de ressentir directement cette imminence. Et d’ailleurs, je dirais que vos disparitions conscientes, ce mot me plaît bien, vos disparitions conscientes traduisent cela et vous annoncent l’imminence, de la même façon que les modifications de vos sons dans les oreilles. Je pourrais parler de tas d’autres choses : l’activation des Triangles, les clashs qui peuvent exister entre les personnes... Tout ça, c’est résolutoire.
Traversez cela. Libérez-vous vous-même aussi de ce que vous avez créé et qui est éphémère. Ça veut pas dire abandonner son travail, sa profession, son mari ou sa femme. Ça veut dire accepter l’évidence de la Lumière. Si celle-ci vous donne à voir qu’il y a séparation, qu’il y a déménagement mais ne prenez pas les devants, ne décidez rien parce que si vous êtes dans l’accueil et dans la co-création consciente, ça va se manifester à vous. Bien sûr qu’il va falloir vous bouger pour vous aussi aller dans le sens de ce qui est proposé mais ne bougez pas avant.
Contentez-vous de suivre les lignes, comme je disais, de moindre résistance. C’est ça l’Intelligence de la Lumière et c’est ça le Verbe créateur, au sein même de ce monde.
Parce que de plus en plus, vous allez vous apercevoir, même si vous ne vibrez rien du tout au niveau des Couronnes, si vous n’avez jamais rien écouté et rien lu, vous voyez des personnes aujourd’hui qui deviennent d’un coup des frères et des soeurs de Lumière, sans se poser la moindre question. Ça devient évident du jour au lendemain, alors que la veille, ils étaient en totale opposition à cela, et ça leur semble naturel.
Voilà ce que j’appelle l’imminence au niveau des faits, mais vous aurez aussi ce pressenti de l’imminence avec vos tripes, avec votre coeur, avec des images, si vous en avez même, avec des rêves. Vous aurez des rêves de plus en plus connotés, par rapport à la transmutation finale, que cela vous concerne ou pas dans les rêves.
Donc oui bien sûr, on peut dire cela. Mais on peut dire cela aussi de tout ce qui se déroule maintenant. Même si beaucoup, bien sûr, sont encore dans le déni total. Mais ne vous inquiétez pas, y en a qui passent du déni à l’acceptation totale, mais y en a aussi qui vont passer les étapes les unes derrière les autres. Je vous rappelle qu’après c’est la colère, la rage même. Laissez passer tout ça. Après y en a qui vont négocier : « J’y crois, j’y crois pas, mais vous dites ceci et vous dites cela et c’est contradictoire et c’est opposé ». C’est la négociation.
Mais tout ça, dans le Choc de l’humanité fait partie de l’imminence. Ça avait été dit depuis des années par Sri Aurobindo. Vous le vivez, c’est maintenant. C’est en ce moment et c’est déjà depuis plusieurs semaines et ça va aller crescendo. Comme les volcans, comme les séismes, comme l’eau, comme les ouragans, comme j’avais dit y a de nombreuses années. Vous rentrez dans l’extravagance de l’Amour, mais extravagance par rapport à ce monde privé d’Amour, mais pas privé de Vie.
Quand la Vie revient en totalité, ça semble extravagant pour l’éphémère, ça semble extravagant pour celui qui n’a jamais vu de vaisseaux et qui n’a jamais senti son propre coeur. Le merveilleux va devenir ordinaire et ça va bousculer, comment vous dites, dans les chaumières, dans les temples. Mais remerciez, même si vous avez envie de dire autre chose au début. Remerciez quand même parce que vous traverserez encore plus aisément, vous ne rajouterez pas de la résistance à la résistance.
… Silence…

Question : convient-il de ne plus donner crédit à une inquiétude ou une interrogation qui surgit?
Dis-moi, si d’un seul coup t’as envie d’aller aux toilettes, tu y vas.
Oui.
Voilà.
Mais c’est pas une inquiétude.
Non mais ça pourrait être la même chose. L’inquiétude ne demande pas un investissement, elle demande l’attention. Au-delà du faire, c’est l’éclairage qui est important. Bien sûr que s’il y a envie d’aller aux toilettes, faut aller aux toilettes. S’il y a une épine, faut enlever l’épine. Mais avant, il faut voir les choses. Donc soit il n’y a aucune inquiétude parce que ta vie est tellement remplie de grâce que rien ne peut devenir source d’inquiétude. Tu comprends ce que je veux dire.
Bien sûr, si tu prends un évènement à coeur, comme tu dis, avec une inquiétude, ou un stress ou une angoisse, ça veut dire bien sûr qu’il y a des choses à résoudre. Mais je te garantis qu’il y a pas besoin d’ajouter de la densité à ce qui est dense. Y a pas besoin de souffrir plus que ce qui fait souffrir. Donc dans ces cas-là, tu fais quoi ? Tu résous le problème mais n’oublie pas que la plupart des inquiétudes sont, elles aussi, puisque tu as employé le mot « inquiétude », des projections liées à l’anticipation. Regardez vos inquiétudes, elles sont toujours liées à un évènement futur. Et celui qui vit l’instant présent, il est pas concerné par le futur. Ça veut dire, bien sûr qu’il est obligé de prévoir certaines choses, mais il pose l’intention et puis après il laisse ces choses se créer, ça s’appelle la co-création consciente.
Ce à quoi tu penses se manifeste. Si tu penses à l’inquiétude, il y aura inquiétude. Si tu penses à l’Amour, il y aura l’Amour. Si tu stresses pour quelque chose à venir, que ce soit un examen, que ce soit une épreuve, que ce soit un enterrement, un mariage, que ce soit la saisie par l’huissier de ton mobilier, de ta maison, de tout, à quoi ça sert de s’inquiéter ? C’est juste l’information qui arrive mais ne nourris pas cette information. Alors bien sûr, s’il y a, par exemple, quelque chose à faire, aller payer l’huissier ou aller régler quelque chose, il faut le faire. La Lumière va pas se déplacer avec tes billets pour régler un problème. Bien que parfois elle peut faire en sorte que l’huissier, il t’oublie. Vous avez déjà des situations comme ça qui se produisent pour beaucoup de choses. Des choses qui disparaissent et qui apparaissent dans vos vies, comme vous dites sans raison, joyeuses ou désagréables. Mais n’apparaît que ce qui doit apparaître.
Laisse apparaître ce qui apparaît et suis les lignes de moindre résistance parce que s’il y a une inquiétude, ce n’est pas la peine de se poser la question de savoir si elle est justifiée ou injustifiée puisqu’elle est là. Maintenant pose-toi la question de pourquoi il y a l’inquiétude. Pas me dire parce qu’il y a telle chose, tel jour, telle heure, mais qu’est-ce qui fait que dans l’instant que tu vis, tu es déjà projeté dans l’instant suivant. C’est déjà ne plus être dans le présent. L’inquiétude est une sortie du présent. Que ce soit pour soi, pour un enfant, pour un examen, ou pour n’importe quoi.
Il faut vous apprendre à vous-même, à accueillir la Grâce avec son intensité maximale. Il faut vous apprendre à vivre la Vie, ça ne veut pas dire devenir un légume, ça veut dire être vivant. Être vivant, c’est suivre la Vie. En quelque sorte, vis ta vie et laisse la Vie te vivre. Et tu verras qu’à ce moment-là, les choses se dérouleront avec toute la grâce nécessaire et utile, mais pour n’importe quoi. Alors bien sûr, s’il y a un apprentissage à faire, que ce soit pour conduire une voiture ou autre, il faut le faire. La Lumière le fera pas. Alors bien sûr, ça demande peut-être une vigilance à un moment donné. Mais après faut laisser. C’est cela aussi la co-création consciente. C’est surtout cela.
C’est là aussi où vous montrez à vous-même, si vous êtes dans l’Intelligence de la Lumière ou dans votre intelligence à vous, celle de la personne.
… Silence…
Autre question ?

Question : peut-on disparaître en conduisant un véhicule ? À plusieurs reprises, j’ai pris une route sans avoir aucun souvenir, cela fait-il partie de la disparition ?
Oui, oui. Y a même des gens qui perdent leur voiture, qui ont des accidents. Mais comme je l’ai dit, y a des prémices. Respectez les prémices même si ça vous contrarie.
Vous avez d’ailleurs des moments entiers de vos vies qui peuvent disparaître dans la journée, et vous vous demandez à ce moment-là si vous n’avez pas une maladie dégénérative ou si vous ne perdez pas la tête comme on dit. Non. Pas du tout. Vous perdez tout en fait. Tout ce qui est éphémère.

Question : il semblerait qu’il y ait comme une contraction du temps à ce moment-là puisque les trajets sont divisés par trois.
C’est simplement l’ultra-temporalité. Le passage en ultra-temporalité crée cela. Il vous manque des tranches horaires ou alors il y a une élongation du temps ou un raccourcissement du temps. Nous en avons déjà parlé en une autre occasion la dernière fois.

Question : quel rôle jouent les crânes de cristal actuellement ?
La plus grosse des illusions des illusions lucifériennes est le plus gros détournement d’énergie vibrale par les forces de l’ombre. Ceux qui travaillent avec des crânes de cristal ne sont pas prêts de s’en sortir. Ça fait partie des stratégies des Guignols, aussi ça, qu’ils nous ont trouvé ces derniers temps.
Bien sûr qu’il y a plein d’informations dans un crâne de cristal mais y a aussi beaucoup de pouvoir, beaucoup d’ego, que de l’ego d’ailleurs. Ça vous fait miroiter des choses, ça vous donne des informations parce que c’est relié aux derniers Archontes résistants. Alors c’est très merveilleux, parce que y a l’énergie du cristal, y a l’énergie de la forme et ça délivre des informations. Mais c’est pas « radio-crochet » les crânes de cristal, c’est « radio-astral ».
Tout simplement, parce que les Élohim qui sont venus il y a 52.000 ans ont fait le sacrifice de leur forme et leur crâne est devenu un crâne de cristal, qui était biologique et qui est devenu silicé. C’était la marque de leur présence sur terre. Il y en a 13 : 12 +1, si vous préférez. Mais tous les autres, ce n’est que de la copie. Ce n’est créé et destiné qu’à vous emmener vers quelque chose qui n’est pas l’Amour, qui vous emmène à tourner en boucle sur vous-même, sur l’ego et qui vous fait croire qu’il faut purifier l’ego et qui vous met dans le désespoir, qui vous met dans les épreuves, dans les traumatismes, quoi qui est délivré.
De la même façon que nous avons dit qu’il fallait cesser les évènements collectifs d’alignement, vous pouvez vous aligner entre vous, mais ça sera plus jamais au niveau collectif global de l’humanité dans tous les pays, parce que ça a été détourné. De la même façon, l’énergie des crânes de cristal a été très profondément altérée. On est passé d’un symbolisme et de la réalité vécue par les Élohim, lors du Concile d’Alta il y a 52.000 ans, à quelque chose aujourd’hui où chacun a son petit crâne de cristal et son entité dedans. Et tout le monde fait joujou et ils sont contents.
Vous savez, y avait des peuples, j’avais entendu parler de ça, non pas en vivant, mais en communiquant avec quelqu’un d’autre, vous avez créé il paraît, dans certains pays, des animaux électroniques qu’il fallait nourrir à telle heure en appuyant sur des boutons, etc.… Mais vous vous rendez compte un peu, est-ce que vous voyez réellement ce qui se joue ?
Voilà ce que représentent les crânes de cristal et y en a quasiment aucun qui est indemne.

Question : alors que faire des crânes de cristal qu’on a chez soi ?
Eh bien tu le donnes à un ami ou à un ennemi. Et je te mets au défi de le purifier.
Question : on les écrase ?
T’en fais ce que tu veux. Rends-le à la terre, rends-le à l’eau mais ne le détruis pas de cette façon. Ça va faire très plaisir à l’entité qui est dedans de se retrouver enterrée. En fait, elle va détester ça mais « c’est celui qui dit qui l’est ». Il avait pas à commencer à jouer sur les archétypes des Élohim. Bien sûr, je vous passe tout l’aspect commercial et je vous passe tout l’aspect ésotérique totalement inversé de ceux qui s’adonnent à ça.
Parce qu’y a une onde de forme et y a des ondes de forme enfermantes, y a des lignes de prédation. Les lignes de prédation ont été détruites, ça vous le savez. Mais il reste les monuments sur terre. Donc il est pas question que ces lignes de prédation se reproduisent. Donc ils ont trouvé un moyen, on va dire un peu vicieux, d’essayer encore de détourner certaines choses. Ils ont créé des hologrammes, je vous ai parlé hier de certains hologrammes qui avaient été créés. Ils créent des hologrammes en espérant, là aussi, détruire les vraies mémoires des 13 crânes de cristal qui sont cachés sur terre. Mais là bien sûr, ils n’y arrivent pas. Par contre, ça leur permet de se nourrir à travers tous leurs adeptes. Mais si vous voulez gagner beaucoup d’argent, achetez des crânes de cristal et vendez-les puisqu’il y a une entité dans chacune. Mais c’est pas l’entité cristalline de départ, certainement pas. L’entité cristalline de départ a été chassée et remplacée par la mise en forme du crâne par une entité au service des Archontes. C'est-à-dire que quand vous avez ça chez vous, soit vous êtes bien protégé et vous êtes Amour et ça ne vous fera rien, soit ça va aller vous titiller sur vos failles, de façon de plus en plus pernicieuse, surtout que ces choses-là ça parle, et très facilement.

Question : No Eyes, nous a suggéré de porter notre eau pour qu’elle baigne dans notre aura...
Si tu bois quatre litres par jour, tu vas pas porter un sac de quatre litres d’eau dans ta journée.

Question : la question est de savoir si la bouteille doit être en plastique ou en autre chose ?
Alors le mieux c’est de mettre, quand même, un matériel naturel pour cette eau. Mais bien sûr, ça se fera de la même façon avec le plastique mais c’est quand même beaucoup mieux avec le verre ou avec la terre que le plastique. Le plastique bloque les vibrations.
Alors par exemple tu parles de la solarisation ou de porter… pas porter sur soi d’ailleurs, c’est pour ça que je te reprends. C’est à laisser dans son environnement, essentiellement dans l’environnement où tu es le plus souvent. C’est lequel ? Le lit. Tu mets ça sous le lit, tout simplement. Et tu le bois après dans la journée, mais faut laisser plusieurs jours sous le lit.
… Silence…
Si vous n’avez plus d’autres questions, il va être peut être temps de se reposer un moment avant d’accueillir « Maman » du Ciel. Depuis combien de temps je parle ?
Je parle depuis un peu moins d’une heure mais je crois que ça va être bon là maintenant. Une dernière question ?

Question : qu’en est-il des bases de Petits Gris qu’il y avait dans les Pyrénées ? Sont-ils évacués ?
Oh, les Petits Gris, ils sont pas bien méchants, il en reste dans quelques bases encore, même dans les Pyrénées mais ils sont, comment dire, plutôt en mode survie qu’en mode prédation.

Question : j’ai eu des contacts pas rigolos dans les Pyrénées, cela fait partie des Petits Gris ?
Oui tout à fait mais ils peuvent être pas rigolos parce que vous avez l’impression d’une intrusion ou d’une prédation. Mais vous leur mettez un petit coup de sourire, un petit peu de coeur et ils disparaissent instantanément de votre vue.

Question : le Salut d’Orion ?
Vous pouvez aussi le faire, bien sûr, mais c’est plus rapide en vous alignant directement maintenant. Réservez le Salut d’Orion pour des bestioles un peu plus puissantes on va dire, les Petits Gris, une chique molle et ils sont plus là, une chique molle d’Amour.

Question : on dit que Bugarach est un mont sacré où il se passerait certaines choses. Qu’en est-il ?
Oui, au Vatican aussi il se passe des choses. Il y a des peuples qui vivent à l’intérieur du Bugarach, mais non pas à l’intérieur en Intraterre. Il y a des peuples de la nature qui vivent tout autour du Bugarach mais c’est pas un lieu qui est recommandable même si beaucoup vivent des choses incroyables dans ce lieu. Mais c’est une projection.
La Jérusalem Céleste, elle est pas dans un lieu, même si elle se posera sur les Cercles de Feu.
Croire que parce que vous allez dans un lieu qui vibre ou un lieu qui est fort, c’est peut être intéressant pour vivre l’expérience mais ne vous arrêtez pas à l’expérience.
Je vous conseille plutôt, si vous voulez vivre des expériences, d’aller dans des lieux où certains d’entre nous sont passés parmi les Étoiles ou parmi les Anciens parce que là vous aurez la Présence en ultra-temporalité. Mais dans ces lieux-là, vous avez effectivement une vie naturelle, c'est-à-dire certains peuples qui sont là, que vous nommez les élémentaux, et en particulier des
Elfes, dans les forêts sacrées qui sont autour, dans les forêts de buis par exemple. Mais ce qui se passe ailleurs n’est pas vraiment de l’ordre de l’Amour et encore moins du Christ. C’est pour les gens qui sont adeptes de merveilleux, qui sont adeptes de pouvoirs ou de connaissances, mais certainement pas pour ceux qui vivent en totalité le coeur.
Bien sûr qu’il y a des énergies dans plein de lieux mais rappelez-vous que l’énergie, indépendamment qu’elle soit positive ou négative, allez au-delà de cette notion, c’est pas ça que je veux dire. Ce que je dis surtout, c’est que le lieu va vous apporter quelque chose, mais n’en faites pas un but. N’en faites pas quelque chose d’autre que ce que c’est.
C’est un peu, si vous voulez, comme les Guignols qui veulent aller s’enterrer pour se croire à l’abri du soleil ou d’Hercolubus. Y en a qui vont au Bugarach parce qu’ils croient qu’ils sont préservés. Rappelez-vous ce que disait le Christ : « Ceux qui voudront sauver leur vie la perdront ». Et il n’y a aucune exception à cette règle parce que si vous voulez sauver votre vie, ça veut dire quoi ? Mais que vous adhérez en totalité à l’éphémère et que vous avez encore besoin de l’éphémère. Alors il faut pas se plaindre après. C’est la loi de résonance qui joue maintenant. Tout s’actualise.
Y en a d’autres, des questions ?

Question : mon compagnon présente une fatigue importante, il n’a plus d’énergie alors qu’il n’y a rien au niveau santé. Est-ce lié à la stase ?
Alors il faut relativiser. Quand vous dites que vous sentez qu’il n’y a plus d’énergie, vous seriez surpris de constater que si vous mesuriez votre énergie à travers diverses techniques, y en a au contraire beaucoup trop. C'est-à-dire que l’excès de Lumière vibrale vous fatigue par moments, parce qu’il faut qu’elle soit métabolisée. Ça vous fait disparaître. Ça donne l’impression qu’il n’est pas là, qu’il est ailleurs, qu’il est absent mais non, il est complètement là dans son Éternité et vous vivez tous ça, à différents degrés.
Donc c’est pas, vous n’êtes pas fatigué parce qu’il y a plus d’énergie, vous êtes fatigué parce qu’il y a trop d’énergie et trop de vibrations et votre corps encaisse différemment. Y en a qui vont être excités comme des puces, et d’autres qui vont même pas pouvoir se lever le matin. Donc c’est pas un vide d’énergie, si vous mettez les énergies sur un cas comme ça, ça va être encore plus grave, puisqu’il y a un excès d’énergie. Vous pouvez mesurer ça avec vos moyens habituels, avec des pendules, avec des technologies, vous verrez par vous-même.
Y a pas de vide, y a un excès. C’est un trop plein et la conscience n’arrive pas, et le corps n’arrive pas toujours à encaisser cela. Il faut que ça se métabolise. Et puis en plus, comme vous êtes en disparition, vous imaginez bien ce que ça peut créer pour certains. Et pourtant, ces gens qui disparaissent autour de vous, qui se sentent fatigués, y a une caractéristique quand même, c’est que ça ne les inquiète pas. Bien sûr, s’ils ont des choses à faire et qu’ils n’ont pas le sentiment d’être fatigués, ils vont dire qu’ils manquent d’énergie, mais autrement ça se passe très bien. Là c’est une fatigue liée au va-et-vient entre l’éphémère et l’éternel, liée à la superposition des deux. Mais bien sûr il faut quand même vérifier, si vous voulez, s’il y a pas d’anomalie mais les anomalies que vous risquez de trouver ne sont pas liées à des déficits mais bien plus à des excès.
Simplement l’énergie, la vibration de la conscience devient parfois tellement disparue de ce monde ou tellement amplifiée que ça fait un peu le yoyo, et que la conscience ordinaire, celle de veille, votre corps lui-même, il sent que ça va pas, à certains moments.
D’autres questions ?
Alors je crois qu’il va être temps maintenant de nous apporter nos bénédictions communes.
…Silence…
Eh bien, chers amis, je vous dis à demain. Portez-vous bien.

 

www.aventureceleste.com

 
 
Afficher la suite de cette page
 
       
Compteur
de visite

 
 


Nisargadatta Maharaj

Bidi

L'Absolu est la source et le fondement de l'Amour
 
   


Si vous souhaitez soutenir mon travail, vous pouvez me faire un don en cliquant sur le lien ci dessous.
Grâce

     

Eau Elfique
ou
Eau Christique


 
En savoir plus...e
      



LA CONSCIENCE NU EST L'ENSEMBLE DES CONSCIENCES.

C'est lors de cette Résurrection que cette Conscience Nu apparaît.

ELLE EST ÉVIDENCE ET VÉRITÉ

L'important n'est pas la compréhension mais le vécu.

C'EST L'ABANDON TOTAL A LA LUMIÈRE

BIDI