Messages de Gaïa par Serge Reiver


Je suis Gaïa, la conscience planétaire sur laquelle tu vis actuellement. Je me présente sous le nom de Gaïa, car je m'adresse à toi en tant que conscience. Je suis une conscience planétaire, fille de notre étoile Soleil, et ton corps matériel foule mon corps matériel que vous nommez la Terre.

Cliquez sur les images pour accéder aux messages


1) Premier contact avec Gaïa
                                                                      
2) La vibration de Gaïa
3) Présentation de Pan
4) Alerte à la pollution
5) La conscience de Gaïa
6) Exprimez moi
7) Prenez conscience de votre corps
8) Laissez vous aller
9) La maladie de Gaîa
                                                                                                                               
Contacts avec des consciences arbres-guides de la Nature par Serge Reiver
 

 Si vous désirez  poser des questions ou donner votre avis sur les articles de cette page, vous pouvez cliquer ici
 




1) PREMIER CONTACT AVEC GAÏA

Nous nous trouvions, Oriane et moi-même ce jour-là, en vacances en Savoie, en pleine montagne dans les environs de Combloux, et après une longue marche, nous étions restés un long moment assis, le dos contre un sapin majestueux. L'air était sec et chaud, et l'endroit était isolé des touristes. J'admirais les fleurs des montagnes tout en écoutant la mélodie du vol incessant des insectes, et sans m'en rendre compte je me décalais vers une vibration plus proche de la Nature que celle des hommes.

A un certain moment je sentis dans ma tête comme un écartèlement durant
quelques secondes, puis une chaleur intense envahit l'ensemble de mon corps.
A ma grande surprise une voix se mit à sortir des cordes vocales d'Oriane, très douce mais forte en même temps. Heureusement, mon magnétophone portable ne me quittait pas, car nous étions habitués à ce genre d'exercices, mais à cette époque plus dirigée vers des fréquences cosmiques, d'où ma surprise de ressentir quelque chose de nouveau. La voix dit :

"Bonjour frère humain.

Je suis Gaïa, la conscience planétaire sur laquelle tu vis actuellement. Je me
présente sous le nom de Gaïa, car je m'adresse à toi en tant que conscience.
Je suis une conscience planétaire, fille de notre étoile Soleil, et ton corps
matériel foule mon corps matériel que vous nommez la Terre.
Tu habites ce corps matériel, mais tu habites aussi, comme tes semblables, mes autres corps. Ma conscience est constituée de la même Energie Universelle que la tienne, et ce ne sont que nos corps qui diffèrent.
Ne sois pas surpris que je puisse m'exprimer à travers un canal. En tant que
conscience planétaire je peux focaliser une petite partie de mes énergies dans un individu, et ainsi m'exprimer à sa propre conscience.
Je suis venu vers toi aujourd'hui car tu prends conscience de mon existence en tant qu'être cosmique vivant et conscient. Mais aussi parce que tu as acquis la possibilité de me recevoir. Tu désirais aussi avoir des réponses à bon nombre de questions qui hantent tes pensées, et j'ai répondu à ton appel. Mais, attention, je m'exprime à travers bien d'autres canaux également. Cependant je ne peux m'exprimer à travers vous tous hélas, et je le déplore car, pour que je puisse vous rejoindre dans une communication, vous devez m'avoir rejoint d'abord. Et pour venir me rejoindre, il n'y a qu'un seul chemin, celui du coeur, celui de l'Amour.
Pour atteindre ma conscience vous devez passer par mon coeur, et vous êtes encore trop peu à pouvoir le faire.
Je suis l'Univers, vous êtes l'Univers, nous pouvons tous communiquer, mais pour cela nous devons respecter la Loi Universelle, le lien incontournable de cet Amour Universel qui permet la jonction, la communion entre toutes les consciences quelles qu'elles soient. Tu apprendras d'ailleurs plus tard à communiquer aussi avec les autres règnes que j'abrite.
Je suis Gaïa, mais je suis également tous les règnes, minéral, végétal et animal.
Je suis également tous les éléments, le feu, le vent, l'eau et la terre. Je suis aussi vous-mêmes dans la mesure où je vous considère comme mes enfants, que vous soyez issus directement de mes énergies ou que vous veniez d'autres sphères du Cosmos. De plus je vous offre, pour votre évolution, des corps faits de mes éléments. Je vous berce, je vous porte, je vous nourris, je vous protège, je vous caresse aussi, et je vous suis pas à pas. Mon rôle, dans l'Univers, consiste entre autres à aider les consciences à évoluer. Je vous offre ainsi ma Paix, qui est ma coloration cosmique, et je vous offre également ma douceur, je vous offre ma chaleur, je m'offre à vous, et vous laisse libre de vous exprimer à votre guise en moi. Je vous laisse libre, car vous et moi sommes des cellules du même Univers, ou plutôt, je suis une cellule, et vous des atomes qui participez à la vie de cette cellule. En effet, en vous déplaçant sur mes corps, en agissant sur moi, vous me modelez à votre convenance, et vous me faites évoluer aussi.
Dans mon Amour pour vous, je vous laisse votre libre-arbitre pour vous
exprimer, même si vous me blessez souvent. J'agis en tant que mère cosmique qui aide ses enfants à se libérer de leurs liens, de leurs chaînes qui se sont mis eux-mêmes, à travers leurs errements. J'aide mes enfants à sortir des zones d'ombre dans lesquelles ils se sont enfermés, afin qu'ils puissent grandir et devenir des êtres responsables et adultes cosmiques.
Ainsi, un jour, vous aussi mes enfants, vous serez à même de quitter votre foyer pour aller voguer vers les étoiles, comme l'ont fait d'autres civilisations en d'autres lieux. Vous irez vers votre maturité, vous irez vous enrichir dans cette corne d'abondance que représente notre Univers.
Mais pour cela, je vous en prie, laissez-vous aller en totalité en moi, en mes
énergies, en mon sein. Chassez vos doutes et vos inquiétudes, ne restez plus enfermés dans vos problèmes, dans vos difficultés. Faites-moi confiance et aimez-moi. Ainsi le lien sera renoué, et je pourrai dialoguer en toute conscience avec vous, comme nous l'avons déjà fait en des temps plus anciens. Vous abordez en ce moment votre puberté; elle est plutôt turbulente, mais je vous fais confiance. Vous pouvez actuellement, et de plus en plus dans l'avenir, reprendre avec moi un contact à un niveau de conscience encore plus grand.
Faites-le, je vous en prie, j'ai hâte de pouvoir échanger des choses de l'Univers avec vous, et aussi mieux vous aider à évoluer.
Je vous aime tous, sans distinction."

Retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1991

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com

 



 



2) LA VIBRATION GAÏA

Depuis mon retour de vacances, je vivais un peu en décalage par rapport à mes semblables car j'avais été, non seulement impressionné par ce contact avec notre Conscience Planétaire, mais imprégné dans mes cellules à travers l'accélération que j'avais subie. J'attendis donc de retrouver mon parfait équilibre avant de tenter un nouveau contact.

Ce jour-là, l'automne nous fit le cadeau d'une journée douce et ensoleillée, et je décidai de me fondre dans la Nature pour admirer ses couleurs brun-roux, et en même temps tenter un nouveau dialogue avec Gaïa cette fois-ci par ma propre volonté.
Après une longue promenade, nous choisîmes, Oriane et moi-même, un
promontoire rocheux isolé qui dominait une plaine alentour du Vaucluse et nous nous mîmes en condition de réception :

"Bonjour frère humain.
C'est Gaïa qui te parle.

Aujourd'hui je désire te proposer, vous proposer, car à travers toi je m'adresseaussi à tes frères humains, vous proposer donc de méditer sur les relations que vous pourriez établir avec moi.
Certains d'entre vous travaillent déjà, comme de tout temps, pour m'aider àsupporter les inconvénients des pensées et des actes des humains, mais cela n'est plus suffisant. Peu d'entre vous travaillent consciemment, et pour que nous puissions assister à un véritable changement, il faut que beaucoup s'éveillent.
Il faut qu'un grand nombre d'humains prennent conscience que ceux-ci ne
foulent pas un sol inerte, mais le corps d'un être vivant qui a désiré, de part son libre arbitre, aider des races humaines à évoluer.
Afin de mieux vous faire comprendre comment mon corps ressent les
perturbations que vous générez en moi, nous allons prendre l'exemple d'une de vos maladies; il s'agit de l'eczéma. Dans ce cas, le corps vous brûle, vous pique, la peau devient purulente et sèche, cela fait souffrir, et la conscience spontanément se focalise sur l'endroit atteint, elle subit la douleur; elle est moins disponible pour agir autre part.
Oui, j'ai accepté que des êtres de toutes les catégories viennent fouler mon sol, et en très grand nombre en ces temps de mutation, mais si je l'ai fait, c'est afin qu'ils puissent profiter des attributs que je peux dispenser. Ils en ont besoin dans leur être profond pour se réaliser. Et pour cela, ils doivent se rapprocher de moi. En se rapprochant de moi ils vont atteindre une plus grande perception de ce qu'est une sphère planétaire et ils pourront porter témoignage à d'autres. J'ai besoin de témoins, et ceux qui agiront ainsi seront ma référence.
Amis humains, saisissez vos potentialités, aidez Gaïa, et en même temps tous lesrègnes qu'elle abrite. Ce sera un juste retour des choses, mais surtout ce sera le gage de votre réussite dans ce que vous avez désiré atteindre, dans votre conscience supérieure, avant de vous intégrer en moi.

Quels sont mes Attributs? Quelles sont mes énergies?
Ce sont des énergies de type Mère cosmique, de polarité yin. Imaginez une
maman douce et tranquille, qui vous protège et vous aide à apprendre à marcher, qui vous nourrit et vous prend dans ses bras pour calmer vous chagrins.Imaginez une maman qui vous cale sur son sein et vous chante une musique de sphère pour vous aider à vous reposer. Imaginez une maman qui se donne entièrement et qui aime sans restriction pour élever ses enfants, qui leur pardonne leurs turbulences, mais qui sait leur montrer leurs erreurs, et les aide à les rattraper. Imaginez une maman qui vous propose confort et sécurité, tendresse et protection, patience et amour, une maman qui diffuse ce calme, cette paix, cette sérénité, cette harmonie, dont rêve tout être, et vous aurez une idée de mes énergies si vous les transposer à une sphère planétaire.
Lorsque vous assistez à un flamboyant couché de soleil, lorsque vous gouttez la tiédeur d'une mer calme, lorsque vous ressentez la volupté d'une douce brise, ou lorsque vous admirez l'équilibre et la beauté d'un paysage, vous entrez en contact avec mes véritables éléments. Lorsque vous ressentez la force tranquille d'une montagne, lorsque vous êtes impressionné par la pureté d'un paysage enneigé, ou lorsque vous gouttez la douceur d'une soirée d'été, vous entrez en contact avec ma vibration de base.
Je vous le répète, la véritable nature de Gaïa représente la Paix, l'Amour, le Calme, l'Harmonie, la Sérénité, la Douceur, l'Abondance. Ce sont les attributs que je possède, et je vous les donne pour que vous deveniez vous aussi porteurs de ces Attributs.
Prenez-les, travaillez-les, imprégnez-vous en, et allez ensuite les redistribuer à ceux qui les recherchent encore.
Tout être a soif de cela, tout être recherche cette félicité. La différence est dans les façons dont vous effectuez vos recherches. Certains d'entre vous vont même jusqu'à aller dans les véritables contre sens de ce qu'ils désirent! Aidez moi à leur faire retrouver le chemin du bonheur. Si vous tous êtes mes enfants, n'oubliez pas que vos semblables sont vos frères.
Venez, venez vers moi. Vers moi est une image bien sûr, car je suis autour de vous, je suis en vous tout en étant à l'extérieur de vous; nous nous
interpénétrons. Toutes choses s'interpénètrent, et lorsque la conscience ne le sait pas il n'y a pas de compréhension, il n'y a pas de fusion possible, il n'y a pas de contact possible, il n'y a pas d'échange.

Alors mes enfants, changez et échangez."
C'est la fraîcheur du crépuscule qui me réveilla en même temps que mon épouse.
Oui, nous nous étions endormis dans le sein de notre mère cosmique après le discours qu'elle nous avait offert. Je ressentais déjà l'impatience de retrouver sa mélodieuse vibration, et je me promis de ne pas laisser passer la prochaine occasion qui se présenterait de la retrouver dans cette intimité.

Retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1991

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com


 




3) PRESENTATION DE PAN

Je m’étais rendu compte qu'il ne s'agissait pas de vouloir entrer en contact avec Gaïa pour que cela se fasse. Plusieurs tentatives échouèrent, et je compris que pour établir un contact avec elle, il fallait être dans certaines dispositions, à savoir être calme en profondeur, être serein, avoir son mental apaisé, etc.

Enfin un soir, alors que nous étions à notre domicile, après une longue
méditation, nous ressentîmes l'énergie de Gaïa s'éveiller en nous, et Oriane se prépara à un contact. Nous allions entendre parler d'un être qui ne m'était pas inconnu, mais qui restait tout de même mystérieux.
Voici donc la nouvelle intervention de Gaïa :

"Bonjour frère humain.
C'est Gaïa qui te parle.

Tu commences à comprendre ce qu'il faut faire pour préparer un dialogue
fructueux entre nous, et j'en suis ravie.
Je t'ai déjà parlé de ma conscience et de mes énergies. Je veux aujourd'hui te parler d'un être qui se situe sur un autre de mes plans, plus subtil que le vôtre.
Son nom est Pan.
Pan est un être comme vous-mêmes, mais qui vient d'une autre sphère, au-delà du système solaire. Le nom de cette planète est Pharéa. Ses habitants sont des humains, comme vous, mais leur corps physique a une apparence un peu différente de la votre.
Dans son royaume Pan est arrivé à un point d'évolution où il peut diriger des êtres dans l'harmonie, et il est le responsable de cette planète.
Parfois il a le désir de faire évoluer une autre planète et il est venu sur Gaïa il y a bien longtemps en temps de vos années.
Son rôle est d'équilibrer, dans la mesure du possible, les énergies naturelles afin d'aider au développement du règne végétal. Il contrôle et répartit les circuits des différents éléments sur l'ensemble de la Terre, comme les différentes formes d'eau, de vents, et la chaleur du soleil. Il est aidé dans son travail par une très grande et très variée quantité d'êtres de la Nature que vous nommez, gnomes, lutins, sirènes, salamandres, elfes, sylphides, etc. Tous ces êtres qui sont des consciences issues de la Nature travaillent par Amour de la Terre et de la Nature. Ils ne sont pas du tout violents ou agressifs et ils connaissent le bonheur de vivre et de donner. Jadis l'homme était en contact avec ces êtres, mais l'homme s'est détourné de la Nature, il s'est replié sur lui-même, et il s'est coupé des énergies de cette Nature. Vous pouvez renouer des liens avec ces êtres, vous pouvez les approcher et même les percevoir. Pour cela il est nécessaire de vous mettre à l'écoute de la Nature et de devenir très humble en vous-mêmes. Ce sont des êtres simples et il faut leur ressembler pour avoir la possibilité d'entrer en contact avec eux. Ils sont méfiants par rapport à l'homme, et vous  conviendrez qu'ils ont de bonnes raisons pour penser cela.
Allez mes chéris, laissez-vous porter par mes énergies et je pourrai aplanir votre chemin; nous pourrons alors aller de concert, la main dans la main. N'oubliez pas que chaque pensée d'Amour que vous m'envoyez cicatrice mes blessures.
Que ma Paix vous enveloppe."
Cette conversation m'avait laissé quelque peu perplexe. Dans ma jeunesse j'avais entendu parler de Pan dans la mythologie grecque. Dans cette mythologie, il représentait de dieu fondamental des forces de la nature. Les dessins lemontraient cornu, barbu, le bas du corps ressemblant à celui d'un bouc, et souvent avec une flûte de roseau à la main. J'avais trouvé que l'homme avait beaucoup d'imagination, puis je l'avais oublié. J'ai pu constater par la suite combien la mythologie peut être proche de la réalité. Il s'est avéré par la suite, évident pour moi que ceux qui ont décrit de tels mythes, de telles légendes, ou contes, ont vécu eux aussi des initiations qui ont traversé les temps sous ces formes allégoriques.
Bien des années plus tard, je fus frappé un jour par le récit de Monsieur Roc, qui racontait comment il avait rencontré un guide de la Nature qui se nommait Pan.
Je sentis alors une vérité à travers son vécu, et je fus convaincu à partir de ce jour, qu'il existait bien, sur un plan plus subtil que le nôtre.
Mais pourquoi notre Conscience Planétaire s'était-elle entretenue avec moi de cet être? Je ne pouvais prévoir qu'un jour, ou plutôt une nuit, il se présenterait à moi. Il s'en est suivi de longues conversations pleines d’enseignements et de richesses. Durant cette période notre ami Pan m'a proposé d'effectuer un travail de sensibilisation avec la Nature que nous connaissons si mal. Il m'a permis, à travers ces prises de consciences, de mieux ressentir, comprendre et aimer cette conscience planétaire Gaïa. Je suppose que je devais être dès ce moment-là alerté dans ma conscience de sa présence, pour préparer l'avenir.

Retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1991

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com


 


 



4) ALERTE A LA POLLUTION

Nous reçûmes ce jour-là, Oriane et moi-même, l'impulsion de nous préparer à un nouveau contact avec notre Terre-Mère. Ce week-end là il faisait froid et j'aurais aimé dialoguer devant un bon feu de cheminée, cependant je savais qu'il fallait me préparer à nouveau dans un coin de Nature que je devrais choisir pour ses hautes vibrations cosmo-telluriques. En nous laissant guider par notre intuition nous nous retrouvâmes donc dans une forêt de la Drôme.

"Bonjour frère humain.
C'est Gaïa qui vous parle.

Si vous devez vous déplacer parfois en certains lieux porteurs, c'est que, pour l'instant vous n'êtes pas encore prêts à me recevoir toujours sans supports telluriques. Avec le travail, vous pourrez simplifier les conditions de contacts.

Mais passons au sujet de ce jour. Je désire vous parler d'un des sujets les plus préoccupants actuellement, il s'agit de la pollution; de la pollution crée par l'homme bien entendu, car il n'en existe pas d'autre.

Vous devez savoir que les chocs répétés que les hommes font subir à mon corps de matière altèrent gravement ma santé. Pendant longtemps la pollution que je recevais était surtout psychique. Les pensées, les émotions non contrôlées, et les actions des hommes affaiblissaient mes corps subtils, mais le nombre relativement faible des êtres incarnés et les conditions de vie faisaient que la gène était supportable. Actuellement il en est tout autrement. Je porte un nombre beaucoup plus important d'êtres incarnés, les habitudes de vos vies, les progrès de votre technologie, mais aussi vos armements amènent la Nature au bord d'un grand déséquilibre. Je ne vais pas entrer dans une description des différents phénomènes, ni dans les raisons de ce déséquilibre, car vous avez presque toutes les données scientifiques, mais je vais vous donner un exemple qui va vous faire comprendre combien les choses peuvent être subtiles, et combien il peut exister des conséquences indirectes que vous ne pouvez soupçonner : Toutes les énergies de feu des armes que vous mettez au point et que vous utilisez se déversent dans mes chakras et les enflamment. Cette chaleur artificielle et ces vibrations destructrices que je reçois se répercutent ainsi sur l'ensemble de la planète, sur mon corps matériel et sur mes corps subtils, et va accentuer les déséquilibres climatiques engendrés par d'autres phénomènes générés par des actions humaines. Ne soyez pas étonnés de subir un réchauffement général, mais attention, la poursuite de tels comportements pourrait transformer l'ambiance de votre sol en un désert brûlant et inhospitalier à votre survie matérielle. Ne laissez pas ces choses arriver, il est encore temps de réparer les dégâts!

Pour ma part je fais en sorte de résorber un maximum de pollutions en les
régénérant en moi-même, mais maintenant l'afflux dépasse mes propres
possibilités. Certains coups seront très longs à cicatriser, certains polluants
seront très longs à disparaître.
Je vous demande de cesser de vous occuper de vos petits ego, de vos petits
intérêts, je vous demande de reconsidérer les effets visibles et subtils de vos technologies, et de faire des efforts pour modifier les très mauvaises habitudes de comportement de la plupart d'entre vous. La Nature est en mauvaise posture et a besoin que vous vous en occupiez d'urgence. Il ne tient qu'à vous que cette planète vous donne tout ce dont vous avez besoin, et sans inconvénient aucun.
Croyez-vous la Vie, le Cosmos et moi-même suffisamment inconscients pour accepter toute cette masse d'êtres incarnés ici sans vous donner les moyens de vivre dans l'abondance et la sécurité? Non, si vous n'avez pas cela, cherchez en donc la cause en vous-mêmes. Et ne dites surtout pas qu'il n'y a pas de moyens de faire autrement. Vous avez, vous aussi tout ce dont il vous faut pour modifier vos conditions de vie, et à une échelle planétaire. Il faut pour cela modifier votre psychologie de vie et diminuer l'attrait pour les différentes possessions matérielles irraisonnées que vous voulez acquérir.
Il est vrai qu'un nombre croissant d'individus prennent conscience de la gravité de la situation et commencent à agir efficacement. A ceux-là et aux autres je dis et le répéterais : Commencez à travailler la main dans la main, les uns avec les autres, au-delà des intérêts divergents, et des différences. Vous pouvez, et je vous recommande de le faire, travailler aussi sur des plans plus subtils. Etablissez une chaîne d'Amour, envoyez de la Lumière dans tous les endroits qui en ont besoin, sans en oublier aucun, et chaque fois que vous vous déplacez, agissez consciemment.
Chaque être qui ouvre son canal psychique vers la terre ouvre en même temps une porte pour les autres car vous êtes tous reliés. Lorsqu'un être reçoit uneinformation et qu'il prend conscience de cette information en lui-même, il la transmet automatiquement, elle se diffuse alentours comme une onde concentrique, elle va toucher un être, puis un autre, puis un autre encore, et ainsi de suite. Prendre conscience et diffuser, voici un travail à la portée de chacun de vous, même individuellement. Et si vous avez la possibilité de constituer des groupes d'action ou d'émissions, sachez que la transformation ira plus vite car les égrégores positifs seront plus puissants.
Pensez à moi chaque jour, agissez pour moi chaque jour, vous agirez également pour vous-mêmes.
Je vous porte en moi à chaque instant."

Je ne pus rester plus longtemps immobile après ce contact car mes membres étaient engourdis par le froid. C'est donc en marchant à grandes enjambées que je réfléchis, avec ma compagne, à ce que nous venions de recevoir. Le ton me semblait pathétique. Je n'avais rien appris de nouveau techniquement, mais je pris conscience encore plus de la gravité et de l'urgence du travail à accomplir. Il est vrai que je me sentais bien seul, bien petit et bien démuni devant l'énormité de la tâche à accomplir. Mais je savais que les bonnes volontés s'additionnent,
même à distance, même sans se connaître. Je décidais néanmoins d'alerter mes amis et autres personnes au gré de mes rencontres, et de porter témoignage de la vie et de la conscience de Gaïa, même au risque de faire sourire.

Retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1991

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com




5) LA CONSCIENCE DE GAÏA

De nouveau quelque temps après la précédente conversation, nous reçûmes la même impulsion d'un contact. Le processus était le même. A cette époque j'étais bien imbriqué dans mon monde professionnel, mais je devenais de plus en plus conscient des possibilités qu'offrait la vie dans notre expansion.

Je vivais régulièrement ce que j'appellerai "des rêves initiatiques", des expansions de conscience. En même temps, je rencontrais des êtres ou des groupes qui cheminaient plus ou moins comme moi, mais ces vécus et ces démarches s'inscrivaient en parallèle avec mes occupations de la société. Ces deux voies parallèles ne me déplaisaient pas car cela me donnait l'occasion d'essayer d'appliquer mes nouvelles compréhensions à ma vie de tous les jours dans ma société et parmi mon entourage.
Par contre lorsqu'un contact devait s'établir, et que moi-même ou ma compagne n'en étaient pas l'émetteur, l'impulsion était caractéristique. Nous ressentions brusquement, au fond de nous, comme une forte présence, en même temps qu'une puissante intuition de ce que nous avions à faire. Avec l'habitude je reconnaissais même l'énergie qui désirait se manifester, en l'occurrence pour ce qui nous concerne dans ces récits, la vibration particulière de Gaïa. Cette vibration est chaude, lourde, puissante, tout en étant très douce.
Ce jour-là nous nous trouvions, bottés et encagoulés sur une pente du Mont
Ventoux enneigé, sous un sapin que nous avions choisi pour nous abriter. Un beau soleil illuminait la plaine du sud Vaucluse et les monts du Lubéron. Mais bien vite nous dûmes nous mettre en état de réception tellement l'énergie se présentait fortement.

"Bonjour frère humain.

Je devrais dire plutôt frères humains, car de plus en plus je désire m'adresser à la multitude, et je sais que mon fils Serge-Reiver portera les messages. Ne soyez pas étonnés de certaines répétitions; elles sont nécessaires, et correspondent à des équilibres des trames énergétiques qui parcourent la surface de mon sol matériel au moment des contacts, et qui sont en relation avec les problèmes d'évolution des hommes. C'est pourquoi certaines choses doivent être dites à
certains moments plus qu'à d'autres, et dans certaines conditions.
Donc, enfants de la Terre, prenez-vous conscience du sol que vous foulez?
Prenez-vous conscience que vous êtes en moi, et non à l'extérieur?
Vous êtes en mon sein et je vous porte comme une mère, pour une vie entière,pour un ou plusieurs cycles d'incarnations. C'est moi qui décide si une conscience s'incarnera en moi, c'est moi qui décide de mes enfantements. Il y a deux raisons principales qui guident ce choix :

D'abord l'Amour que je porte à la vie, elle même et que je vous porte. Ensuite pour répondre simplement à votre désir de venir fouler mon sol, et d'évoluer en ce lieu. Mais, le savez-vous, c'est vous aussi qui décidez de vos incarnations.
Vous l'avez oublié car la décision s'est faite à un niveau de votre conscience
avec laquelle vous n'êtes pas en contact conscient pendant l'incarnation, mais cela est ainsi, la vie s'écoule en fonction de la liberté de chacun. Vous êtes ici en fonction d'un libre choix mutuel. Mais n'oubliez pas que vous êtes ici parce que, moi, je l'ai accepté. D'ailleurs, vous aviez promis, en retour, de manifester vous aussi l'Amour à tous les instants de votre existence; n'avez-vous pas l'impression que, dans l'incarnation, vous oubliez bien souvent cette promesse?
D'autre part, je vous ai déjà expliqué que nous sommes liés, vous et moi. Vous rendez-vous compte à quel point nous le sommes? Lorsque vous souffrez, lorsque vous vous lamentez, vous m'alourdissez, je souffre avec vous; par contre, lorsque vous êtes joyeux, je deviens plus légère avec vous. Vous foulez mon sol mais vous foulez aussi mon âme! Vous modelez mon sol avec vos pas, mais vous me modelez aussi avec vos rires et avec vos pleurs; vous me modelez à votre image. Vous êtes donc responsables devant le Divin de ce que vous faites de moi. Je vous laisse faire, je me donne à vous mais, de grâce, manifestez la Joie et l'Amour. Alors je pourrai vraiment vous porter dans mes énergies, dans la Paix retrouvée en vous, et les obstacles s'aplaniront devant vous.
Apprenez donc à rester neutre. Vous devez devenir le canal ouvert de mes
énergies pour les manifester vous-mêmes dans vos concrétisations.
Laissez-vous porter par mes énergies.
Prenez conscience de cela et, encore une fois, manifestez la Joie; cela est
important pour tous. Pourquoi vous faites-vous du souci? Si j'ai accepté que
vous veniez en moi, pensez-vous que je vous abandonnerai ensuite? Comment pouvez-vous penser que je vous laisserais dans la solitude, dans le froid et dans la faim. Vous n'avez pas assez confiance en vous, dans vos acquis, dans vos capacités. Je parle, bien sûr du cas général. Il est bien évident que, si vous êtes, par exemple, sous l'influence d'un réajustement karmique, cela est une autre chose, vous apprenez à travers votre vécu. Si, par un autre exemple, dans vos errements vous déclenchez des guerres, des actes de violence, qui vous affament, il n'en tient qu'à vous-mêmes de réajuster votre ligne de conduite. Si, par exemple encore, des êtres ont des difficultés à gérer la matière, et mes ressources naturelles, pourquoi ne vous sentez-vous pas impliqués dans une plus judicieuse répartition des ressources? Pourquoi ne leur apprenez-vous pas à mieux gérer leur vie matérielle pratique? Si nous sommes liés, vous et moi, vous savez maintenant que vous êtes liés aussi entre vous. J'ai parlé d'Union, j'ai parlé
d'Harmonie, j'ai parlé de Paix. Vous serez obligés d'en passer par là, vous êtes ici pour apprendre cela, alors pourquoi ne pas commencer tout de suite? Vous gagnerez du temps dans votre cheminement, et vous éviterez bien des souffrances. Ne regardez pas la vie, votre vie comme une tranche séparée de quelques dizaines d'années d'existence passées ici, et pour ne jamais plus y revenir. Outre la responsabilité de laisser à votre descendance un lieu propice et des conditions agréables de vie, avez-vous pensé que, dans vos prochaines incarnations, vous retrouverez ce que vous avez semé dans celle-ci? Oubliez-vous un peu, lâchez vos ressentiments et vos soucis, fondez-vous en moi. Je suis une partie de vous, vous êtes une partie de moi. Quelque part nous sommes déjà ce Un réuni. Prenez-en conscience et laissez-vous donc bercer par ma Tendresse.
Allez dans la Paix fouler les chemins de la Terre, ils seront alors toujours
éclairés par la Lumière. Ouvrez vos coeurs, je viens m'y lover, recevez cet
Amour qui m'emplit tout entière. Ouvrez les yeux, portez un regard neuf sur tout ce qui vous entoure. Montrez ce que vous êtes capables de faire et de donner de vous-mêmes.
Soyez attendris par tout ce qui est beau, matière ou sentiments. L'abondance est à votre portée, je vous l'offre, prenez-là.
Autre chose aussi : Lorsque vous repartirez vers d'autres lieux d'apprentissage après avoir fini vos incarnations en moi-même, vous devrez m'emporter avec vous et vous devrez donner envie à d'autres de venir me voir, de venir fouler ma Terre, de venir modeler de nouveau mes corps. C'est ainsi que se font les échanges dans l'Univers.
Je ne vous dis pas "à bientôt", je vous dis "à maintenant, à tout de suite, à
toujours".
Je voudrais ajouter encore ceci : Lorsque vous vous soignez, vous me soignez, lorsque vous vous massez, vous me massez, lorsque vous vous lavez, vous me lavez.
N'oubliez pas que votre corps fait partie de moi et tout ce que vous faites à ce corps, vous me le rendez.
Faites en sorte, à la fin de votre incarnation, de me rendre ce corps le plus pur possible comme je vous l'ai donné à votre naissance, ce sera votre participation à l'acceptation que j'ai faite un jour de vous porter.
Aimez-vous et ainsi, en aimant ce corps, ces corps, vous m'aimez.
Voilà ce que je voulais vous dire aujourd'hui à tous.
Je vous remercie de votre attention."
Ce message contenait une particulière densité d'informations importantes.
Beaucoup de choses avaient été dites, j'avais l'impression que rien de plus ne pouvait être rajouté. Je savais tout et il suffirait maintenant de voir comment procéder à une mise en pratique de ce condensé d'enseignement.

On dit que la prise de conscience représente le plus gros travail dans l'évolution, car elle permet la remise en question et la possibilité d'une action nouvelle, mais il me semblait que le plus gros restait à faire! Comment convaincre dans un temps à l'échelle humaine, comment convaincre les responsables financiers, industriels et politiques de la nécessité de modifications à tous les niveaux, modifications qui devaient engendrer automatiquement des dépenses importantes dans un monde où la rentabilité et le profit gèrent notre matière et notre équilibre? Il me semblait que la seule façon était de sensibiliser individuellement les responsables afin qu'ils prennent conscience en eux-mêmes de l'utilité et de l'urgence de ces transformations. Pour cela nous pourrions compter sur l'appui de la science qui se donne les moyens d'évaluer une bonne partie des nuisances de notre époque.
Oui, le changement pourrait venir de l'évolution de l'état d'être des décideurs mais, n'avons-nous pas les dirigeants que nous méritons? N'avons-nous pas la possibilité individuelle de faire infléchir la balance dans des pays démocratiques, où chacun peut s'exprimer? C'est, je pense, l'association des bonnes volontés individuelles qui créera un égrégore assez puissant pour que d'autres êtres soient influencés dans la bonne direction. Tout cela a d'ailleurs déjà commencé, timidement, certes, mais c'est un début. Je pris conscience, dans mes réflexions, qu'il y avait une tâche énorme à accomplir et que l'ensemble des pays de la planète était concerné. Il était facile de dresser des listes d'urgences, mais il fallait aussi se donner des moyens de changements efficaces. Il me semblait aussi que la généralisation de la Paix sur cette Terre devait être un point incontournable pour que tous associent leurs énergies et leurs moyens à la
reconstruction de ce lieu, au lieu de continuer à le détruire.

Retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1992

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com


 


 



6) EXPRIMEZ MOI

Je remarquais maintenant une certaine régularité dans nos contacts avec Gaïa.
Les contacts se succédaient à intervalles à peu près réguliers, comme des cycles dont j'ignorais les données. Par contre nous recevions l'impulsion de changer à chaque fois de lieu de contact, comme si, au fil des mois une trame invisible devait se construire, reliant peu à peu des points qui devaient assembler leurs énergies, comme pour former une toile énergétique qui demanderait à s'animer un jour.

Dans cette aventure, je me considérais comme un étudiant qui avait accepté d'être à la disposition de ses professeurs, de leur faire confiance pour apprendre, et en même temps qui avait accepté, en compensation, d'agir dans ma conscience et à travers des actes pour sensibiliser mes frères humains au fur et à mesure de mes nouvelles compréhensions.
Plus j'apprenais, plus il me semblait indispensable de porter les messages vers autrui, à ma mesure, ce que je me mis à faire.
Nous recevions certaines informations d'ordre personnelles qui nous aidaient dans notre action, mais aussi des informations d'ordre général qui pouvaient être diffusées, telles que celles-ci :
Ce jour-là donc, nous nous retrouvâmes dans la belle forêt de cèdres près de Bonnieux, sur les contreforts du Lubéron. Une belle clairière nous accueillit, et malgré la saison froide, l'endroit était paradisiaque. Je me sentais personnellement tellement bercé par cet endroit enchanteur que je fus presque surpris par l'énergie qui se mit à s'exprimer. Je vous rappelle que j'avais en permanence mon enregistreur sur moi, car les énergies, qu'elles soient de Gaïa ou toute autre énergie d'ici ou du cosmos pouvaient vouloir s'exprimer à tout moment. Nous nous considérions comme étant à la disposition des consciences qui désiraient s'exprimer à travers Oriane. Par contre il nous arrivait fréquemment de demander un contact avec telle ou telle conscience. Alors nous faisions un travail de préparation, et cela se passait à notre domicile ou dans le lieu de passage, si cela était nécessaire, au cours d'un déplacement. Je dois reconnaître que, dans ce deuxième cas, tous ces êtres ont toujours répondu à notre appel. Jamais quiconque a refusé le contact, et je leur en suis infiniment reconnaissant. Mais revenons à Gaïa :

"Bonjour frères humains.

Je désire aujourd'hui apporter des précisions sur quelques points que j'ai eu
l'occasion d'aborder avec vous auparavant.

Lorsque vous pensez à moi, pensez à une conscience qui agit et pense avec vous, à travers vous puisque, incarnés dans mes énergies, vous faites partie de moi.
Je voudrais qu'ensemble nous allions déployer notre Lumière pour éveiller
doucement, s'il se peut, ceux qui dorment encore, ceux qui tardent à naître, afin qu'une plus grande Lumière enveloppe les consciences.
Je m'exprime à travers vous comme je m'exprime à travers les autres règnes, mais pour eux c'est plus facile. Ces consciences groupes sont restées tellement plus proches de moi. Seul l'homme a dévié de la route, en entraînant d'ailleurs partiellement la Nature avec lui puisqu'il a provoqué, par ses pensées et ses agissements, un ralentissement vibratoire de tout le plan planétaire d'incarnation.
Il est temps que cela cesse.
Jusqu'à présent nous formions tout de même une famille. Je vous propose de former maintenant une équipe; une équipe dans laquelle vous aussi vous allez éclairer, faire grandir, éveiller, tous ceux qui accepteront de vous écouter, de m'écouter. Apprenez à exprimer les Attributs que je vous ai déjà nommés, apprenez à exprimer ma Lumière, fusionnez avec mes sources, mes fleuves, mes lacs et mes océans, fusionnez avec ma brise, fusionnez avec mes montagnes et mes forêts, visualisez toutes les composantes de la Nature baignées de ma Lumière, et diffusez-là partout.
Merci de m'aider.
Je voulais ajouter quelque chose à ce message. Dites à l'homme ceci, diffusez ceci :
Homme, pourquoi n'es-tu tourné que vers toi-même, pourquoi ne regardes-tu que toi, tes problèmes et ton petit ego?
Arrête de te tourner vers toi, et franchis tes propres limites. Entre dans mes
énergies, sens mes énergies en ton être intérieur. Fonds-toi en moi et tu verras comme les pas que tu fais sur ce sol qui te semble si rude, deviendront légers pour toi.
Tu oublies que je te porte dans mes énergies parce que tu es centré sur toi.
Ouvre enfin ta conscience. Tu marches sur ce sol comme si tu étais un étranger.
Fais enfin partie de moi, c'est cela que nous devons concrétiser ensemble. Je ne serai plus ta mère, je serai devenue ta soeur, et alors nous pourrons véritablement parler de conscience à conscience. Tu ne peux pas t'imaginer comme ce sera beau et fort.
Conjuguons nos énergies pour m'aider à redevenir véritablement cette planète deLumière que je fus jadis, pour que notre histoire redevienne ce qu'elle aurait toujours dû être, c'est-à-dire une histoire d'Amour. Moi je t'aime depuis si longtemps, j'aimerais enfin pouvoir partager cet Amour avec toi."

Ce qui me chagrine, et je m'en rends compte en retranscrivant ces lignes, c'est de ne pas pouvoir vous faire ressentir les vibrations que je ressentais dans tous mes corps, jusqu'au spirituel, pendant la réception de ces messages. Que de douceur, que d'Amour, que de bonté...

Retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1992

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com


 


 



7) PRENEZ CONSCIENCE DE VOTRE CORPS

Lorsque je repensais à la teneur des messages qui nous étaient proposés, je ressentais comme un appel pathétique de la part de Gaïa. Je ressentais une souffrance, un froissement en son âme. J'étais surpris qu'une conscience si imposante que celle d'une sphère planétaire devienne si pressante dans ses expressions.

Il fallait que l'homme soit devenu vraiment destructeur pour que l'appel soit si fort. Il est vrai que Gaïa n'a jamais accepté sur son sol autant de consciences incarnées, plus de six milliards d'individus, et le nombre augmente constamment. De plus, jamais l'homme n'a poussé aussi loin sa technologie, une technologie primaire qui fouille les entrailles de la terre pour se nourrir, et qui pollue énormément par ses rejets non traités. Sans nous en rendre compte nous avons pris l'habitude de vivre dans le mépris de nous-mêmes et d'autrui. Tout cela est contraire à la Loi d'Amour et d'Equilibre Universels.
Il est vrai qu'il conviendrait de réagir vite. Mais j'avais tout de même confiance en l'homme. Il aime à attendre la dernière limite pour changer ce qui devient indispensable de changer. Il peut le faire par nécessité, s'il ne peut encore le faire par sagesse. Je ne peux concevoir que l'homme reste inconscient au point d'atteindre un point de non-retour au-delà duquel la plus belle planète connue supportant une vie matérielle, devienne un désert de pierres et de poussières.
Non, je refusais d'envisager cette éventualité, et il fallait que nous apprenions à nous battre pour l'éviter, bien sûr chacun à son niveau et avec ses propres possibilités.
Comme précédemment l'information nous était parvenue de choisir un endroit propice pour notre travail en commun. Nous ne nous sentions plus
individuellement concernés par ce qui s'exprimait à travers Oriane, et je me
voyais comme un maillon d'une chaîne immense, qui avait son importance à travers son rôle à jouer.
Nos pas, ou plutôt les roues de notre voiture nous avaient transporté ce jour-là plus vers le sud de la France, vers les Baux de Provence, où je pus associer le symbole des oliviers qui parsèment particulièrement cette région avec Gaïa, qui représente la vibration Paix, sur un Plan Cosmique. De plus les cyprès qui se mélangent au paysage vallonné augmentent cette sensation de Paix et d'Harmonie chères à mon coeur.
Et la voix se fit de nouveau entendre, et le message était aussi pressant que les précédents.

"Bonjour frères humains.

Pour ce que je désire exprimer, je vais m'adresser aujourd'hui à l'homme en général.
Homme, lorsque tu désires venir t'incarner sur le plan matériel de la Terre pour y faire tes expériences, je t'accepte. Je te construis alors un véhicule-corps avec mes énergies pour que ta conscience puisse venir s'y intégrer, je te construis un temple pour que ton âme puisse venir dynamiser ta conscience. Ta conscience chemine sur les sentiers de la Terre avec mes énergies densifiées en corps.
Homme, penses-tu que tu ne chemines pas tout seul en moi? Tu ne t'occupes que de toi, tu oublies bien souvent ton corps qui est moi, tu veux faire tes expériences rapidement pour pouvoir repartir le plus vite possible, sans un regard en arrière, sans un remerciement pour le véhicule qui t'a été prêté, et sans un remerciement pour le sol qui t'a porté.
Homme, prend conscience de ce que représente ce corps, prend conscience des relations qui existent entre ce corps, moi-même et toi-même. N'agis plus comme ceux qui utilisent leur corps sans ménagement ni respect, parce qu'ils croient qu'il est le leur, et qui foulent le sol de la Terre avec indifférence parce qu'ils croient qu'il n'est pas le leur. Non, l'homme, dès l'instant où sa conscience intègre les différents plans de Gaïa, il fait partie intégrante de Gaïa. Il demeure certes une conscience bien individualisée mais il est, durant un temps, un locataire dans ma demeure. L'homme apporte sa conscience, je lui fournis tout le reste. L'homme oublie d'avoir une notion importante dans toute relation spirituelle, celle du Respect.
Homme, sachant cela, s'il te paraît encore difficile d'agir sur l'amélioration de mon corps matériel, la Terre, tu n'aurais pas d'excuses de ne pas agir sur l'amélioration de ton propre corps matériel. Et si tu modifies ta psychologie interne sur ce que je viens de dire, ton cadre de vie s'en trouvera grandement amélioré.
Je te demande de bien intégrer tout cela et de faire passer le message.
Je t'en remercie."

Retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1992

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source : www.aventureceleste.com





8) LAISSEZ VOUS ALLER

Le printemps était doux et pluvieux cette année-là. Nous étions samedi et je me plaisais à réfléchir sur le principe que rien ne disparaît vraiment, que rien n'est jamais perdu, mais tout se transforme continuellement dans une impulsion
éternelle de vie. Je crois que si nous arrivions à intégrer ce principe dans notre conscience, nous serions moins malheureux à travers les changements que nous propose notre existence.

J'en étais à ce point de mes cogitations lorsque Oriane reçut l'impulsion de nous préparer à un nouveau contact pour le lendemain.
Effectivement, le lendemain nous n'eûmes pas longtemps à attendre pour entrer en contact.

"Bonjour frères humains.

Nous revoici une fois de plus en contact conscient, et c'est toujours une joie pour moi de pouvoir m'exprimer de manière plus tangible.
Je vous ai déjà expliqué comment j'étais votre mère, comment dès les premiers instants je guidais vos pas, comment je vous nourrissais et vous protégeais.
Savez-vous que je suis aussi votre guide dans l'incarnation? Je balise pour vous les chemins de la Terre, je vous vois grandir et vous transformer au fil des incarnations. Repérez donc ces balises qui sont sur votre chemin et qui sont là pour vous aider à aller plus loin.
Contrairement à vos sensations vous n'êtes jamais seuls, jamais abandonnés, vous n'êtes pas orphelins sur cette Terre, car je suis toujours là; mais vous ne me sentez pas. Allongez-vous souvent sur le sol, ainsi vous prendrez contact plus intimement avec mes énergies. Vous sentirez mieux la douceur avec laquelle je vous enveloppe, et la force avec laquelle je vous soutiens.
Apprenez à vous laisser aller dans mes énergies, il sera plus facile après, de vous laisser aller dans les vôtres. Apprenez à ressentir tout ce que je vous donne de mes énergies. Vous pourrez ressentir en vous et même au niveau de votre corps matériel l'effet de mes différents éléments : La volonté, le courage, l'action du feu, la fraîcheur, le nettoyage, le lâcher prise de l'eau, la fluidité, la liberté, la pensée du vent, la résistance, la force, la protection de la terre, et bien d'autres choses encore. Apprenez à vous en servir, à les dynamiser en vous, ils vous régénéreront et vous éviteront bien des maladies.
Je peux combler vos manques à condition que vous vous ouvriez à moi. Faites moi confiance, acceptez-moi, faites-vous confiance. Si vous décentralisez votre regard de vous-mêmes, et si vous regardez bien autour de vous, vous sentirez ma présence permanente, et vous comprendrez tout ce que je vous propose pour vous aider à atteindre votre Liberté.

Mais pour bien ressentir ce que je vous propose, vous devez, frères humains, ralentir votre rythme. Votre rythme de vie est devenu trop rapide, il vous déséquilibre même. Dans ce rythme accéléré vous ne pouvez vraiment correspondre avec mes énergies qui sont des énergies lentes et profondes. Pour apprendre à me contacter, à faire corps avec mes énergies, il faut que vous ralentissiez votre rythme et que vous vous laissiez aller.
Je vous livre tous mes secrets en espérant que vous les mettrez à profit. Je veux être fière de vous. Moi je n'oublie pas le grand but que votre conscience supérieure s'est donnée au jour de votre naissance cosmique, celui de devenir des adultes, responsables et conscients. Vous pourrez ainsi participer pleinement et sans erreur possible au développement de la Vie Universelle, en allant rejoindre les étoiles.
Je vous aime tant."

Une fois de plus je me rendais compte comment notre conscience planétaire
pouvait se montrer à la fois tendre et dure, aimante et ferme en même temps.
Je savais qu'elle insistait avec fermeté sur certains points importants pour mieux nous les faire pénétrer dans notre conscience. Je sais que nous sommes souvent des cossards de l'effort, et que nous devons être bousculés pour avancer. Gaïa le fait avec tant de gentillesse qu'on ne peut que l'aimer davantage.
Je voudrais faire plus pour la remercier de tous les efforts qu'elle fait et toutes les souffrances qu'elle endure pour nous aider d'une manière désintéressée, dans l'abnégation même, ce qui représente, pour moi, la forme la plus évoluée de l'Amour. Je crois que, sans nous en rendre compte, nous habitons une conscience planétaire très évoluée, très proche de Divin, très proche de la perfection. Les grands guides ne disent-t-ils pas qu'elle est une perle du Cosmos?
Dans notre inconscience et notre barbarie nous la saccageons. Nous serions plus qu'ingrats, nous serions impardonnables et gravement responsables devant l'Univers si nous ne mettions pas tout en oeuvre pour réparer les dégâts.

Message retranscrit par Serge-Reiver
Gaïa à travers Oriane
1992

Copiez et partagez en toute liberté.en reproduisant l'intégralité du texte et en citant sa source :
www.aventureceleste.com


 



 

 

www.aventureceleste.com




Commentaires

Si vous désirez  poser des questions ou donner votre avis sur les articles de cette page, c'est ici, en cliquant sur laisser un commentaire.





Messages de Gaïa par Serge Reiver
Afficher la suite de cette page
 
12 Avril 2017


Compteur de visite
 
             
 

Prière à soi même en le coeur du coeur donné par Marie le 28 mai 2017

Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.


 

Eau Elfique
ou
Eau Christique

Eau de 5ème dimensions éEn savoir plus...e
 


Vous appréciez mon site et vous voulez  soutenir mon travail,
vous pouvez m'aider  en me faisant un don libre par Chèque ou avec PayPal ou en achetant une de mes créations.
Avec tout mon Amour...
Merci !


 
 
      

Le Salut d'Orion

Ces gestes constituent un signe de reconnaissance des  forces de la Lumière.

Comme l'a précisé ORIONIS : "le salut des 24 Vieillards, appelé Salut d'Orion, vous permettra, au sein de cette Assemblée, comme au sein de toute Assemblée, de vous reconnaître et de vous reconnecter les uns aux autres... Ce salut n'est physiologiquement réalisable que par les êtres appartenant à la Lumière Authentique".

1. Tendre le bras gauche devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

2. Ramener cette main sur le Coeur.

3. Tendre le bras droit devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

4. Ramener la main droite sur le Coeur, par dessus l'autre main.

  
 


Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation
Sri Aurobindo
 
        

 

 


 

 
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!