Message de OSHO du 01/11/2013
Transmis par Air


Bonsoir à tous, chers frères et sœurs. Puisqu’il faut un nom, je suis Osho. Mais je suis toi, comme tu es moi.

Je vous invite, ce soir, à venir partager en cet espace autour du thème de la Grande Alchimie et particulièrement autour du Feu. J’installe donc au centre de notre cercle un grand foyer, autour duquel nous allons réaliser notre veillée…
Je vous propose donc pour commencer, de nous installer maintenant dans un espace de fusion, suite auquel je poursuivrai mon intervention.
 
[Silence/Fusion]

Afin d’illustrer de ce que je vais dire ce soir, je m’appuierai sur certains éléments qui vous ont été communiqués à travers les âges sous la forme d’écrits. Bien évidemment, la plupart de ces écrits ont été réalisés de telle façon que seuls les initiés pouvaient les comprendre.
Je m’appuierai en premier lieu sur les éléments de la Genèse, afin que nous puissions ensemble avancer notre compréhension et surtout partager le vécu.
Je ne citerai pas tous les éléments, bien évidemment, de la Genèse mais prendrai ça et là quelques éléments pour illustrer mes propos. D’abord, comprenez bien qu’à l’origine, comme il est écrit, Dieu créa le Ciel et la Terre, c’est-à-dire l’Esprit et la Matière. Afin de créer le mouvement, Dieu créa le Feu ou la Lumière. Ceci est un élément d’importance au niveau de la compréhension de l’action des Eléments. Le Feu est l’Elément qui nourrit et amène le mouvement sur l’ensemble des autres Eléments. Sans le Feu, il n’y a aucun mouvement. Sans la chaleur du Feu, il n’y aurait aucune pluie.
Si je vous présente cela, c’est uniquement dans le but de vous présenter la manière dont vous pouvez communiquer avec les Eléments, la manière dont vous pouvez vous appuyer sur leur puissance.
Nous vous avons invités à appeler les Eléments les uns à la suite des autres, ou en les combinant deux par deux, puis par trois, et enfin en appelant les quatre. Mais si vous utilisez l’ordre correspondant à ce que nous pourrions appeler la « hiérarchie » des Eléments - non pas qu’il s’agisse d’un Elément dominant les autres, mais plutôt d’un ordre dans lequel ils se nourrissent, dans lequel les Eléments vous permettent de communiquer avec la Lumière, avec la Source.



Le Feu est l’Elément qui correspond à l’Esprit. C’est de là que vous pouvez initier la Grande Alchimie. En appelant le Feu, et les Etres qui l’habitent, vous vous connectez avec la partie la plus haute, pourrait-on dire, de ce que vous êtes. Je ne parle pas, bien évidemment, de ce qui a été appelé Absolu, qui est au-delà de tout cela, même si le mot « au-delà » n’est pas approprié. Disons que l’Absolu n’est pas concerné par tout cela.
Une fois que vous vous êtes relié à l’Esprit, une fois que vous avez appelé le Feu, vous pouvez ensuite vous appuyer sur l’Air, qui soutient et attise le Feu. De la même manière qu’en partant de l’Esprit, nous pourrions dire que l’Esprit intervient au niveau de l’Âme.
Je vous laisse quelques instants de Silence, afin d’accueillir la vérité de ce que je vous propose, en vous…

[Silence]
 
Une fois que vous avez accueilli l’Air, vous pouvez laisser la place à l’Eau. Afin de continuer le parallèle avec l’Esprit, nous pourrions dire que l’Âme, qui intervient au niveau de l’intellect et du Cœur, veut impulser son information jusqu’au corps. A ce moment-là, l’Âme intervient au niveau des émotions, et cela permettra à l’information d’arriver jusqu’au corps. De l’Eau, vous appelez donc ensuite l’Elément Terre…
Vous pouvez procéder à cet appel de manière fréquente, afin que cela devienne naturel et que cela puisse s’expanser de la manière la plus importante possible.

Il y a encore beaucoup de choses que je pourrais vous dire concernant les Eléments, mais le plus important est cela. Je vais cependant continuer quelque peu à développer autour du Feu, qui est mon Elément de prédilection pourrait-on dire.
Comme vous le savez peut-être déjà, nous pouvons dire qu’il y a deux types de Feu : le feu de la passion et le Feu Divin. Vous avez déjà probablement pu vivre les deux. Le feu de la passion est un feu qui consume l’Être, amenant avec lui la souffrance. Le Feu Divin libère l’Être. Le Feu que nous venons vous proposer est bien évidemment le Feu Divin.
Ce Feu, vous avez la possibilité de l’entretenir, de le déployer avec tous les éléments, toutes les cristallisations que vous portez en vous. Car nous pourrions dire que le Feu Divin est le Feu du sacrifice : le sacrifice de l’Illusion.
Ainsi en amenant tout ce qui appartient à l’Illusion en vous jusqu’au Feu Divin, que vous portez en votre Cœur, alors non seulement vous vous allégez, mais vous renforcez le Feu Divin. En ce Feu, je vous propose donc de déposer toute votre histoire, toutes vos souffrances, toutes vos croyances… Plus vous le ferez, plus vous vous libèrerez ; plus vous vous libèrerez, plus le Feu Divin vous libèrera.
Si je vous parle de toute cela maintenant, c’est parce que le temps des retrouvailles avec votre Corps de Lumière, votre Corps de Feu, a sonné. Nous vous l’avons déjà signifié. Il est temps donc de vous installer en le Feu.
Je vous propose de prendre ensemble un instant de fusion…

[Silence/Fusion]

Il est temps, chers frères et sœurs, de retrouver vos habits de Lumière, de retrouver vos habits de Feu. Cela, vous pouvez le vivre à chaque instant. Comme cela vous avait déjà été signifié à de nombreuses reprises, vous pouvez vous appuyer sur le Feu du Soleil. Appelez à ce moment-là l’Ange du Feu ou l’Esprit du Feu. Vous verrez alors ce que cela déclenche.
Le Feu vous aidera aussi à régénérer l’ensemble de vos cellules. Votre corps de Lumière imprime déjà en chacune de vos cellules sa signature, qui est celle de votre Eternité.
Voilà l’essentiel de ce que je voulais partager avec vous aujourd’hui. Il y aurait bien sûr beaucoup de choses que je pourrais rajouter, mais l’essentiel n’est pas ce que je peux vous dire : l’essentiel est ce que vous vivez.
En vivant de manière amplifiée la Rencontre avec le Feu, vous découvrirez par vous-même de nombreuses vérités qui vous étaient jusqu’à présent cachées.
Je vous propose un dernier espace de fusion avant de me retirer.

[Silence/Fusion]

Chers frères et sœurs, je vous invite à me rejoindre dans le Feu. Si vous regardez attentivement le Feu du Soleil, ou tout autre Feu, peut-être me verrez-vous…
Venez entamer la Danse, venez entamer ce mouvement ascendant qui vous ramène à la Maison !
Je vous dis donc à bientôt.
 


www.aventureceleste.com




 
25 septembre 2017

Compteur de visite
 
             
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.

 
 

Eau Elfique
ou
Eau Christique

Eau de 5ème dimensions éEn savoir plus...e
 


Vous appréciez mon site et vous voulez  soutenir mon travail,
vous pouvez m'aider  en me faisant un don libre par Chèque ou avec PayPal ou en achetant une de mes créations.
Avec tout mon Amour...
Merci !


 
 
      

Le Salut d'Orion

Ces gestes constituent un signe de reconnaissance des  forces de la Lumière.

Comme l'a précisé ORIONIS : "le salut des 24 Vieillards, appelé Salut d'Orion, vous permettra, au sein de cette Assemblée, comme au sein de toute Assemblée, de vous reconnaître et de vous reconnecter les uns aux autres... Ce salut n'est physiologiquement réalisable que par les êtres appartenant à la Lumière Authentique".

1. Tendre le bras gauche devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

2. Ramener cette main sur le Coeur.

3. Tendre le bras droit devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

4. Ramener la main droite sur le Coeur, par dessus l'autre main.

  
 


Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation
Sri Aurobindo
 
        

 

 


 

 
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!