Question : pouvez-vous développer sur l’intérêt d’un effet de surprise sur certain humains?

Le Choc de l’humanité, tel qu’il vous a été expliqué par Sri Aurobindo avec les cinq étapes, n’a pas nécessairement à se dérouler comme pour vous sur plusieurs années. Parmi les frères et les sœurs qui dorment encore, il y aura superposition totale de ces cinq étapes. Il a toujours été dit que les premiers seraient les derniers, les derniers seraient les premiers, cela correspond à une réalité. Cet élément de surprise est fondamental pour ces frères et sœurs endormis afin que leur réveil se fasse de façon ample et de façon totale en l’espace d’un instant, parce que ces êtres là, vos frères, vos sœurs, mes enfants, n’avaient peut-être pas les capacités que vous avez eues pour nombre d’entre vous de vivre les vibrations, de vivre un cheminement nommé spirituel. Ils avaient besoin de travailler dans la matière parce que leur âme l’avait décidé ainsi et nous n’aurions pas respecté leur liberté, ou vous n’auriez pas respecté leur liberté si vous ne les laissiez pas cheminer à leur rythme.

Quand l’élément de surprise se produit, quand il n’y a pas la linéarité que vous avez vécue pour nombre d’entre vous depuis de si nombreuses années, il y a un élément essentiel, c’est justement la rapidité. Vous êtes à ce moment-là saisis et ravis en extase par l’Amour, sans avoir le temps de vous retourner vers vos attaches, vers vos affects, vers vos liens, et d’un seul coup d’un seul alors, les liens se trouvent brisés avec l’illusion, ce qui n’était pas possible auparavant. C’est en ce sens que l’élément de surprise jouera un rôle fondamental pour les frères et les sœurs endormis.

Il y aura donc une libération instantanée dès l’instant de mon Appel et dès l’instant de la stase, parce que nul ne peut ignorer qui je suis, même s’il ne me reconnaît pas. Comment est-ce qu’un enfant qui est porteur de ma vibration et de mon ADN peut-il m’oublier, si ce n’est par son mental ou par le fait d’avoir détourné son regard par les amusements et les plaisirs de ce monde, ou même de la spiritualité ? Mais à ce moment-là, nul ne pourra ignorer qui je suis pour lui, parce que je suis en vous, au même titre que l’ennemi.

Alors cette surprise est un acte important qui entraînera un retournement, si je peux dire, qui se fera en un clin d’œil. Il n’y aura pas de tergiversations car les tergiversations, pour ces êtres-là, représentent des résistances, et ces résistances, si elles étaient apparues auparavant, auraient fait de certains de vos frères et sœurs une vie très dure parce qu’ils n’auraient pas été capables d’affronter en même temps leur vie éphémère et la vie éternelle, chose que nombre d’entre vous avez fait ici.

Et pourtant, comme il a été dit, ces derniers-là seront les premiers. De la même façon qu’au moment des processus d’expansion de conscience que vous avez vécus, nombre d’entre vous ont ressenti des liens aux chevilles ou aux poignets pour les empêcher tout simplement de mourir à ce plan, parce que le moment n’était pas venu. Cela ne veut pas dire qu’ils étaient fragiles, bien au contraire, mais que peut-être leur lumière était plus intense et aurait risqué de littéralement consumer ce corps physique et les faire disparaître de ce plan d’incarnation. Maintenant cela n’a plus aucune importance, bien sûr, puisque tout est accompli.

Question : vous avez parlé de seconde mort et de première renaissance. Y aura-t-il plusieurs renaissances ?

Mon enfant, une fois que tu es re-né, il n’y a pas à renaître une autre fois puisque tu ne connaîtras plus la mort. La seconde mort n’est pas la géhenne, n’est pas l’enfer comme l’a évoqué certaine conception de la théologie chrétienne, la seconde mort est simplement la mort de l’âme et la libération de l’Esprit, le retournement ultime de l’âme, pour ceux qui sont prêts et qui l’acceptent, bien sûr. Donc quand je parle de Renaissance, c’est la première fois que vous renaissez au travers de cette chair, en esprit et en vérité. Quand je parle de l’Évènement, il s’agit aussi bien du signe céleste, de mon Appel, que des Trompettes, que des trois jours, que des 132 jours qui suivront.

Question : j’ai cru comprendre que votre Appel se passerait de mots. Va-t-il passer par un son ou est-ce juste un vécu intérieur silencieux ?

Le son, il est déjà présent, c’est les Trompettes que vous entendez dans vos oreilles, avec un son qui est devenu de plus en plus fin, de plus en plus fort et de plus en plus aigu. C’est ce son-là. Bien évidemment, nombre d’entre vous ont déjà été appelés par leur prénom il y a déjà de nombreuses années, vous me réentendrez alors vous appeler par votre prénom. C’est à ce moment-là que vous me reconnaîtrez, pour ceux d’entre vous qui ne m’ont pas reconnue. Il n’y aura pas de discours car devant l’Amour aucun discours ne peut tenir. Le mental n’existera plus, tout simplement, cela est directement lié à l’action des Trompettes, à ma présence et à l’action de Nibiru.

Question : pourquoi certains ont-ils déjà été appelés tandis que d’autres devront attendre le moment de la stase ?

C’est exactement ce que j’ai expliqué auparavant par rapport à la puissance de la Lumière et aux effets consumants, si je peux dire, sur le corps physique. Il ne pouvait pas y avoir d’adéquation pour ces frères et ces sœurs auparavant, les risques de quitter ce plan étaient trop importants, tout simplement. Cela s’appelle les ultimes grâces. Mais ce n’est pas parce que vous êtes libérés, même vivants, depuis votre naissance, que vous êtes supérieurs ou inférieurs à celui qui ne vit rien. Il a le même Esprit que vous, seules les interférences de la personnalité, de la structure même physique pouvaient parfois empêcher de vivre cela. Il n’y a aucune différence, comme je l’ai dit, entre le pire de vos ennemis et celui que vous chérissez chaque jour.

Vous découvrirez, selon votre destin si je peux dire, votre choix après la stase. Vous verrez par vous-mêmes qu’il n’y a aucune préférence à exercer, et tant qu’il y a une préférence quelle qu’elle soit, il n’y a pas d’Amour inconditionné, il y a encore un amour conditionné par les affects, par les liens du sang, par les liens sexuels. Qui est capable aujourd’hui sur cette terre, même libéré vivant, de vivre cela ? Seuls certains très grands êtres ont été capables de cela de par le passé, mais là, la multitude sera capable de l’éprouver.

Tant qu’il y a la moindre différence dans l’amour qui émane de vous, en fonction de liens familiaux, affectifs ou de situation, vous n’êtes pas libres et vous ne vivez pas l’Amour inconditionné. Vous en avez approché certains aspects, par la Couronne radiante du cœur qui assure votre libération, par la libération par l’Onde de vie, mais qui peut dire sur cette terre aujourd’hui qu’il aime inconditionnellement l’ensemble de l’humanité avec la même intensité, qui ne dépend pas donc de ses circonstances affectives ou familiales ?

Je ne parle pas d’un vœu pieux au niveau de l’intellect mais de la réalité effective de cet Amour Vibral. Est-ce que votre cœur demeure en vibration, en feu, en face de chacun, en face de chaque circonstance, en face de vous-mêmes à chaque moment ? Je peux oser le dire, quasiment personne, quelle que soit la libération que vous avez vécue parce que votre structure, aussi bien ce corps physique que ce que vous nommez « les cocons de Lumière » me semble-t-il, n’est apte à vous faire vivre cela. Et pourtant c’est la stricte vérité.

Si vous n’avez pas le même amour pour votre bourreau, pour votre sauveteur, pour votre mari comme pour celui que vous ne connaissez pas à l’autre bout de la planète, que vaut cet amour ? Il vaut pour la personne mais il ne vaut pas pour ce que vous êtes. L’Amour inconditionné est bien plus que le Feu du Cœur ou le Feu Vibral, c’est un feu qui consume et qui mord en permanence, une jouissance permanente comme l’ont vécue certains mystiques, où ils se consumaient littéralement d’amour. D’ailleurs, je vous le rappelle, la plupart de mes sœurs qui ont vécu cela n’ont jamais vécu vos vibrations, mais leur Amour était tel pour le Christ qu’elles se sont consumées d’amour pour lui. Quelle place peut-il rester pour le moindre ennemi, dans cet Amour ? Quelle place peut-il rester dans cette consumation d’amour, pour les problèmes, pour les ennemis.

Ce n’est absolument pas parce que vous n’en étiez pas dignes mais simplement parce que cela était impossible jusqu’à présent, quel que soit votre Feu Vibral, quelle que soit la libération par l’Onde de vie. C’est simplement maintenant où la Lumière adamantine s’est déposée partout, sur tous les vortex de la Terre, sur toutes les lignes elfiques, en vous, partout, que cela commence à devenir possible.

Se consumer d’amour, comme vous l’ont narré certaines des Étoiles, a été possible pour elles, et le vecteur en a été le Christ, mon Fils, ou dans d’autres traditions, d’autres modèles, mais peu importe. Vous avez aussi cela dans certains courants, même de la religion de l’islam, vous avez des soufis qui se sont consumés d’amour. Cette consumation d’amour n’est pas simplement une extase ou une expérience de vibration, c’est un état permanent qui ne souffre aucune discussion. Auriez-vous été capables de maintenir votre vie normale, si je peux dire, dans un contexte matriciel donné ? Non. Alors vous voyez, l’Intelligence de la Lumière, quels que soient vos épisodes de réel Amour, de Feu et d’embrasement, quel que soit le Feu Igné qui peut-être vous parcourt déjà, il n’a pas encore tout consumé. La consumation d’amour ne viendra qu’après mon Appel.

Nous vous avons donné les principes, la Lumière vous a permis de vivre différentes voies d’abord, et quand je dis que tout est accompli, c’est bien évidemment cette consumation d’amour qui n’était pas encore accomplie et qui s’accomplit déjà pour certains d’entre vous, indépendamment de tout effort, de toute volonté et de toute personne. Pour l’instant vous choisissez d’aimer mais vous n’êtes pas maîtres, à part par l’alignement, de votre Feu du cœur. Il apparaît, il disparaît, mais bientôt ce Feu consumera tout. Un Amour dévorant, c’est le cas de le dire. Là est le véritable Amour inconditionné qui ne connaît aucune limite liée même à ce corps ou à ce monde dès l’instant où le signe céleste sera visible.

Question : tous les peuples de la nature vivent-ils l’Amour inconditionné ?

Sans aucune exception, quel que soit leur côté parfois bougon. Je crois que vous avez eu de nombreuses interventions de ces différents peuples ; il en existe d’autres, d’ailleurs, innombrables. Mais même dans la présentation parfois un peu austère ou sévère, je pense en particulier aux gnomes, il y a bien évidemment cet Amour inconditionné. Rappelez-vous, ils ne sont pas enfermés, eux.

La consumation d’amour n’est pas simplement une extase ou une intase, c’est bien plus que la Demeure de Paix Suprême. D’ailleurs même la Source, quand elle a pris chair, dans sa consumation d’amour, elle vous l’avait dit elle-même que son cœur ne pourrait pas tenir plus longtemps, ce qui explique que le corps de la Source qui a été créé à cette occasion est parti très jeune, à trente-trois ans, bien sûr. La structure physique telle qu’elle est enfermée, ne permet pas de vivre la totalité de l’Amour inconditionné – jusqu’à maintenant.

Question : s’il n’y a pas de préférence, comment se forment les couples dans les autres dimensions, notamment pour les peuples de la nature ?

Cela correspond simplement à des mémoires, mais libres. Il n’y a pas de préférence parce que votre vision parcellaire vous fait croire que les préférences qui s’expriment dans l’amour charnel ou dans l’amour affectif sont nécessaires. Mais dès qu’il n’y a plus de chair au sens où vous l’entendez, rappelez-vous, et c’est les expériences qui ont été offertes à certains d’entre vous dans les communions, en se situant dans le corps d’Êtreté. Si l’on pouvait superposer cela, vous pourriez dire que quand vous rencontrez, dans votre corps d’Êtreté, un autre corps d’Êtreté, vous faites l’amour réellement et concrètement, mais n’y voyez pas là un acte sexuel.

Il n’y a pas de différence. Les peuples de la nature en ce monde ne sont pas de votre monde, ils sont sur leur monde. Les points où vous les rencontrez, même lorsqu’ils viennent jusqu’à vous, ne peuvent se réaliser que parce que les vortex interdimensionnels sont réactivés et parce que les voiles ont disparu en grande majorité. La notion de couple ne veut rien dire, même au sein de ce qui est nommé les flammes jumelles, qui ne sont qu’Un, la notion de couple telle que vous pouvez l’entendre quand vous êtes incarnés ne veut rien dire. Vous n’avez pas d’enfant, même si vous enfantez. Vos enfants ne sont jamais vos enfants, dans les autres dimensions. L’Amour est égal envers toute chose et envers toute conscience. C’est une vision parcellaire que vous avez de la relation, même au sein de ce que vous nommez un couple.

Vos enfants comme vos parents, en ce monde, sont toujours des frères et des sœurs avec lesquels vous avez eu maille à partir, si je peux dire, à travers des meurtres, des situations de violence, et justement la façon de se pardonner l’un l’autre, même au sein de l’enfermement. Il n’y a pas de famille au sens où vous l’entendez. Tout cela le Christ, il y a deux mille ans, l’a parfaitement dit et énoncé mais le poids de l’incarnation, le poids des habitudes, a fait transposer cet Amour inconditionné dans quelque chose de fini, dans un corps qui est fini et éphémère, dans une relation quelle qu’elle soit qui se terminera dès l’instant où vous mourrez, que ce soit avec vos parents, avec vos enfants ou avec votre mari.

Alors bien sûr, dans les mondes astraux, pour ceux qui partent il était possible, jusqu’à il y a encore quelques années, de rencontrer ceux qui ont été vos maris, vos femmes, vos parents, vos enfants, mais ceci, vous savez très bien que ce n’est pas la vérité. Quand vous vivez cela, quel que soit le bonheur et le réjouissement que vous pouvez en obtenir, cela veut dire simplement que vous n’avez pas traversé la Lumière car quand vous avez traversé la Lumière, passé de l’autre côté réellement et concrètement, toutes les formes disparaissent, toutes les histoires disparaissent. Il n’y a pas plus d’enfant que de parent, que de mari, que de femme puisque, je le répète, à chaque rencontre, ce que vous vivez quand vous vous traversez l’un l’autre dans les plans multidimensionnels est déjà faire l’amour, mais n’est pas le « faire l’amour » que vous avez sur cette terre. Même dans la relation la plus aboutie, ce n’en est qu’une pâle copie, un pâle reflet même, je dirais. Il n’y a aucune différence.

Cette notion de préférence est liée à l’enfermement, est liée aux contraintes de ce monde, mais ce n’est pas la vraie vie. Et la consumation d’amour, si elle se produit pour vous, vous donnera à vivre cela à travers votre chair pour nombre d’entre vous. Et vous voyez l’Intelligence de la Lumière : vous savez pertinemment que vous n’avez pas tous le même devenir sur cette terre, avant même de parler de votre devenir multidimensionnel, mais ayant vécu la consumation d’amour, vous ne pourrez pas faire autrement qu’aimer et servir, où que vous soyez, que vous soyez en tribulation, que vous soyez dans les Cercles de Feu, ou que vous soyez ailleurs.

Question : cette question faisait référence à l’intervention d’Eriane, reine des elfes du village voisin, qui parlait de son mari. Par mari, peut-être entendait-elle quelque chose de différent ?

Pas du tout, elle parle réellement de son mari, et elle parle réellement, de temps en temps, de son enfant. Mais dans la consumation de l’Amour, peu importent les appellations, c’est vous qui figez, pas elle. C’est pas parce qu’elle parle de son mari que vous pouvez superposer ça à votre propre mari. Comme vous le savez, les elfes aiment bien les protocoles et sont très protocolaires – mais ils sont libres. Ils sont néanmoins, je vous le rappelle, dans une dimension qui est très proche de la vôtre puisqu’ils sont en quelque sorte à cheval entre la dimension carbonée et la dimension silicée. Bien sûr qu’il y a des flammes jumelles, bien sûr qu’il y a des expériences de création, au sein des mondes silicés mais pas au-delà.

Un Élohim fusionne avec toutes les consciences possibles. Il fait l’amour avec toutes les dimensions, même s’il peut avoir, dans ce cas-là cela ne s’appelle pas un mari ou une femme mais je dirais une affinité, mais cette affinité ne change pas la qualité de l’Amour et ne change pas la qualité des rencontres.

Vous êtes marqués par des millénaires d’enfermement, par l’histoire du christianisme, du judaïsme, par les morales archontiques, mais pourquoi voulez-vous avoir la même forme dans les mondes libres ? Vous le savez, vous avez de nombreuses origines, de nombreuses demeures. Vous n’êtes plus figés dans une forme ou dans une affection quelle qu’elle soit. Je parle bien d’Amour inconditionné qui ne fait pas de différence, mais tu ne peux pas résoudre cela par une quelconque compréhension. Il n’y a qu’en le vivant que cela devient évident, certainement pas en y adhérant ou en y croyant.

La personnalisation, la possession même au sein de ce monde, n’a rien à voir avec l’Amour dans les mondes libres. Puisque l’amour se fait de cœur à cœur, il n’y a pas d’organe génital au sens où vous l’entendez, dès que vous avez passé les mondes silicés, même s’il y a des polarités. On peut dire effectivement qu’il existe des Élohim de polarité masculine et d’autres de polarité féminine. L’Amour inconditionné peut se réaliser entre deux polarités masculines comme féminines, on ne peut pas pour autant parler d’homosexualité puisque le sexe n’existe plus.

Toute rencontre, en quelque dimension que ce se soit, n’est qu’un acte d’Amour inconditionné. Ça s’appelle réellement « faire l’amour », mais pas au sens où nous l’entendons sur terre. Quand vous faites l’amour ici, sur terre, vous mêlez des humeurs, vous mêlez des mémoires, vous mêlez votre ADN, vous partagez des affinités, alors que quand vous faites l’amour dans les mondes multidimensionnels, ce n’est rien d’autre qu’un cœur à cœur qui traverse de part en part l’un et l’autre. C’est un acte d’amour gratuit, qui ne connaît aucun attachement, qui est totalement libre, mais qui ne peut en aucun cas être superposable avec ce que vous nommez amour sur terre puisqu’il y a, je vous le rappelle, le même corps d’Êtreté, le même Cœur du Cœur, ce cœur avec cette forme si particulière. Quelle que soit la polarité, quelle que soit la dimension, même au-delà de l’anthropomorphisme, cette structure est toujours unique.

Ce ne sont que des jeux de la conscience et les jeux libres de la conscience, ce n’est uniquement que de l’Amour et rien d’autre. Mais ne vous représentez pas cet Amour comme une relation sexuelle ou comme une relation affective en ce monde. Cela se rapproche effectivement uniquement de cette tension vers le Christ que nous l’ont décrit certaines de mes sœurs Étoiles. C’est ce qui est vécu durant le mariage mystique, comme cela vous avait été expliqué par exemple entre flammes jumelles.

Question : pouvez-vous parler de la consumation d’Amour pour ceux qui seront sur les Cercles de Feu et ceux qui seront en dehors de ces Cercles. Ce sera la même consumation d’Amour ?

Oui, il n’y aura aucune différence en la qualité de l’Amour de cette consumation, que vous soyez dans les tribulations ou dans les Cercles de Feu. Bien sûr il y aura aussi, je ne vous le cache pas, des êtres qui auront réussi à résister à cette consumation, en particulier tous ceux qui pour une raison ou pour une autre auront masqué le chant de l’Appel, le chant des Trompettes et le chant de Nibiru – Trompettes du ciel et de la Terre. Beaucoup d’êtres n’auront plus leur raison. Ils se consumeront d’amour mais leur ego appellera ça les feux de l’enfer. C’est un moyen pour eux de vivre cette consumation d’amour et de brûler ce qui doit être brûlé, c'est-à-dire disparaître et se dissoudre. Ils ont plus d’un tiers d’une année pour cela. Là aussi l’Intelligence de la Lumière est plus qu’à l’œuvre et plus que parfaite, même si vous ne pouvez encore l’appréhender ou le vivre, ou le concevoir.

Question : qui ira sur les Cercles de Feu ? Des éveillés qui seront formés à en éveiller d’autres ?

Cela a été déjà très longuement expliqué. Je ne peux pas rentrer dans les détails, cela a été très largement commenté et expliqué par diverses voix. Ceux qui seront hors des Cercles de Feu auront, si je peux dire, besoin d’une consumation plus intense. Ceux qui seront dans les Cercles de Feu se consumeront plus lentement, si je peux dire, parce qu’ils ont besoin de conserver, qu’ils aient leur corps ou pas, d’ailleurs, de chair, ils ont besoin de suivre un certain nombre de révélations, pour de multiples raisons. Cela a été expliqué et je ne vais pas m’engager dans les explications ce jour-là parce que cela va être beaucoup trop long. Je t’invite à rechercher « Cercles de Feu » et à trouver ce qui y correspond.

Question : ceux qui quittent ce plan aujourd’hui se réincarnent-ils encore ou sont-ils stockés en attente de l’Évènement ?

Ceux qui ne pensent pas se réincarner ne se réincarnent pas. Ils sont effectivement, comme tu le dis, mis en stase plutôt que stockés, en un état intermédiaire où les forces archontiques ne peuvent plus agir. Ils sont en béatitude permanente, en stase permanente, jusqu’au moment de la Libération finale.

Question : pourrons-nous voir votre vaisseau dans les cieux au moment du déchirement des derniers voiles ?

Oui, bien sûr.

comment le reconnaîtrons nous ?

Cela sera spontané, comme lors de mon Appel, personne ne pourra ignorer qui je suis. De la même façon tout ce qui concerne les vaisseaux de Lumière vous apparaîtra comme de la Lumière, quelle que soit la forme. Que cela soit les vaisseaux de la Confédération Intergalactique, que cela soit les vaisseaux des Maîtres généticiens de Sirius, dès l’instant où il n’y a plus besoin, comme disait le Commandeur, de ferraille. La différence est éloquente, vous verrez par vous-mêmes, vous n’avez pas à vous poser la question dans votre tête ou à imaginer quoi que ce soit. Mais en aucun cas vous ne pourrez être trompés. La vibration à laquelle à ce moment-là vous serez tous sensibles, ne pourra pas vous tromper, vous leurrer ou vous emmener ailleurs que là où vous devez aller.

Silence…

S’il n’y a pas d’autres questionnements, alors permettez-moi de me retirer en vous, de vous bénir à nouveau par le Manteau Bleu de la Grâce, et surtout par le baiser de l’Amour inconditionné, le Feu Igné que je dépose en chacun de vous, ici et ailleurs.

Je suis Marie, Reine des cieux et de la Terre, et je vous offre mon baiser d’Amour.

Silence…

Je vous aime, mes enfants, et je vous dis à très bientôt.

 

* * * * *


 
       
Compteur
de visite

8 avril 2018

 
 
 
Pour répondre dans le respect de la Vérité au blog « Méduse et précision »
 

Pour revenir sur la page d'accueil
cliquez sur
l' Ange.



 
 

LA CONSCIENCE NU EST L'ENSEMBLE DES CONSCIENCES.

C'est lors de cette Résurrection que cette Conscience Nu apparaît.

ELLE EST EVIDENCE ET VERITE

L'important n'est pas la compréhension mais le vécu.

C'EST L'ABANDON TOTAL A LA LUMIERE

BIDI

 

 

Merci de me soutenir en me faisant un don

 

NOUVEAU
Inscription
New letter

 
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.
 

 

Eau Elfique
ou
Eau Chri
stique

 
En savoir plus...e
      



Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez
que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation.

Sri Aurobindo

 
 
        

 

 


 

 
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!


Aventureceleste.com