Dans votre vie ordinaire, si je peux dire, recherchez surtout ce qui peut être facilitant, apaisant, permettant de résoudre les conflits quels qu’ils soient sans avoir besoin de revendiquer une ascendance quelconque en ce conflit, ni aucune raison, ni aucun tort même, mais simplement permettant à l’un et l’autre, ou comme à soi-même vis-à-vis d’une situation, d’être libérés de celle-ci. Bien sûr c’est un mécanisme de fonctionnement, même si nous en avons longuement parlé les uns et les autres, qui n’est pas encore automatique pour la plupart d’entre vous. C’est en ce sens qu’il fallait être attentifs, comme je le disais, à ce qui se déroule en vous. La Vie vous le montrera.

Ce qui pouvait encore vous sembler normal au sein de votre personne deviendra du jour au lendemain caduque, si je peux dire, obsolète, et n’aura plus besoin d’être présent, et cela s’évacuera tout seul de vous. Cela concerne aussi bien ce que je pourrais appeler le péché de gourmandise que les petits péchés – je suis ironique, bien sûr – mais même ces petits travers disparaissent d’eux-mêmes. Regardez bien quel était votre comportement hier et quel il est aujourd’hui, et tel qu’il sera demain quand demain sera arrivé. Soyez objectifs. Si vous êtes dépouillés de toute volonté d’accéder à quelque chose, si vos mémoires s’effacent, quelles qu’elles soient, alors vous êtes prêts pour vivre l’Instant Présent, et prêts à vivre ces révélations vous concernant vous-mêmes, comme le monde.

Silence…

Après le Silence, et avant même l’Amour, il y a cette notion fondamentale de bienveillance. Être bienveillant, c’est sourire à l’enfant dans la rue, que vous n’avez jamais vu, c’est sourire à l’inconnu qui vous rencontre dans la rue, non pas pour le séduire, non pas pour l’amener à vivre ce que vous vivez, mais simplement pour être présents dans l’instant. Vous allez être même surpris parce que jusqu’à présent ceux qui s’opposaient à la Lumière pouvait devenir parfois très virulents envers vos propos, envers vos conduites, envers vos assertions. Cela est en train de changer du tout au tout. Parce que bien sûr, même ceux qui sont encore, parmi vos frères et sœurs, dans le déni, commencent à se poser de sérieuses questions, que cela soit sur la société, sur la continuité du monde, sur les religions, sur leur métier même, sur leurs amours. C’est là où vous devenez importants, si je peux dire, parce que votre bienveillance, au-delà de toute explication ou justification, va vous placer dans la relation de cœur à cœur, comme vous le faites spontanément et naturellement avec les peuples de la nature ou avec certains d’entre nous, ou entre vous.

Tous les défis que votre vie vous propose et que l’Intelligence de la Lumière révèle doivent se résoudre de manière de plus en plus simple, sans intervention de la raison, sans intervention des émotions, des réactions, mais vraiment vous verrez à l’œuvre l’action de Grâce. Si vous êtes bienveillants, si vous êtes à l’écoute, si vous accueillez, alors cela suffit. Il n’y a rien à justifier, il n’y a pas de mots à prononcer, il y a juste à être. Et l’ensemble des circonstances de vos vies vous amène à cela – que vous le voyiez déjà ou pas ne fait en définitive aucune différence.

Silence…

Nous pensons, mes sœurs et moi, ainsi que les Anciens, tout comme les Archanges et le reste de la Confédération Intergalactique, que tout ce qui pouvait être fait, de notre côté comme par vous-mêmes, a été fait. Tout a été accompli, et d’ailleurs cela a été dit : tout est accompli maintenant. Il y a juste à laisser le scénario écrit à l’avance par les prophètes se réaliser en totalité.

Silence…

Gardez présent à l’esprit que ceux qui voudront sauver leur vie, la perdront. En définitive, ce n’est pas si important que cela parce qu’à l’issue des tribulations, l’ensemble des consciences sont libérées. Mais les chemins qu’il reste à parcourir sur ce monde sont plus ou moins pavés de bonnes intentions et il vaut mieux avancer entouré du parfum de la rose que de marcher sur les épines de la rose.

Silence…

Dans cette bienveillance, laissez parler la spontanéité, non pas celle de la réaction de certaines émotions mais celles qui s’expriment spontanément de votre cœur, que vous en viviez la Couronne radiante ou pas. Si vous êtes vigilants à cela, si vous mettez l’Amour devant, quelle que soit la personne, quelle que soit la relation, alors vous constaterez aisément que tout ce qui jusqu’à présent pouvait s’opposer, vous contrarier ou être apparemment opposé à la Lumière, se trouve lui aussi, que cela soit un frère, une sœur, une circonstance, ou une occasion, dans le même accueil, dans la même interrogation peut-être, mais aussi faisant naître directement ce principe d’Abandon à la Lumière qui fut si cher à l’Archange Anaël.

De toute façon, il faut bien vous rendre à l’évidence : après mon Appel, vous ne pourrez plus tenir votre corps lui-même, dans la stase, vous ne contrôlerez plus aucun élément, vous ne pourrez que suivre ce que la Lumière vous dicte, parce que c’est ce que vous êtes. Que vous l’acceptiez ou non ne change rien à cet état de fait et à ce qu’il se déroule dès maintenant.

Silence…

La Lumière retourne à la Lumière. La Lumière a pénétré toute matière, cela a été dit depuis de nombreux mois, elle est omniprésente. La Confédération Intergalactique, comme je l’ai dit, est maintenant constamment présente, non plus autour du Soleil mais très proche de vous. Certains d’entre vous d’ailleurs nous perçoivent, dans les rêves, dans vos nuits, sous forme de flashs, de différentes façons.

Silence…

Ne soyez par heurtés par certaines formes, car je sais pertinemment que quand nous sommes incarnés en ce monde, la forme a l’impact le plus important certainement : la physionomie, l’aspect d’un regard. Imaginez la forme de ce qui ne serait pas humain, apparaissant dans vos rêves ou de manière physique devant vous. Habituez-vous à cela selon les expériences qui vous sont proposées par la Lumière, parce que dès l’instant où vous laissez le cœur parler, il n’y a aucune antipathie, quelle que soit la physionomie. Cela vous prouvera aussi que vous allez au-delà des apparences, au-delà de la présentation et au-delà de la forme. Cela voudra dire que vous percevez l’Esprit, l’âme, la conscience, derrière toute forme et toute apparence.

Vos enfants ne seront plus seulement vos enfants mais des êtres de pure Lumière. Vos parents, même les plus tyranniques, ne seront plus vus comme des tyrans mais vraiment comme des êtres de Lumière en souffrance en ce plan. Et la vérité est d’ailleurs ici, car celui qui fait souffrir, celui qui contraint l’autre, a tout simplement oublié ce qu’il était. C’est en ce sens qu’il vous a été dit très souvent de ne pas juger. À la mesure avec laquelle vous jugez, vous vous jugerez vous-mêmes. Dans cette période, cela devient de plus en plus flagrant. Si par mégarde vous continuez vos habitudes antérieures de jugement ou de contrôle, cela vous reviendra effectivement en pleine figure, afin d’ouvrir votre cœur. C’est l’Intelligence de la Lumière qui s’occupe de cela. Retenez que vous êtes déjà parfaits de toute éternité, non pas au sein de la personne, éphémère et fugace, mais en ce que vous êtes. À ce niveau-là, il n’y a rien à parfaire, rien à améliorer et rien à changer, juste à se laisser découvrir, juste à laisser les voiles de l’apparence, de la chair, disparaître d’eux-mêmes.

Alors si vous faites cela, même si vous n’avez jamais vécu la Demeure de Paix Suprême, ou même le Soi, cela sera le cas dès l’instant où vous aurez mis en branle, si je peux dire, ce principe du Cœur. Et en plus, tout cela sera de plus en plus immédiat, il y aura de moins en moins de latence : la communication, la relation, s’établira immédiatement au niveau du cœur, par-delà tout mot, par-delà toute amitié ou toute inimitié, de la même façon.

Rendons grâce à la Vie. Célébrer à la lumière du soleil un aliment que vous allez manger, à la rencontre que vous allez faire, deviendra naturel, ça ne sera pas, là non plus, un effort. Et cela n’est pas dans des années, c’est dès aujourd’hui et cela a d’ailleurs commencé pour nombre d’entre vous et pour certains d’entre vous déjà depuis de nombreux mois, voire de nombreuses années. Mais c’est l’intensité du processus et la généralisation de ce principe d’Amour qui va vous apparaître. Certains frères et certaines sœurs risquent de tomber d’effroi en découvrant des erreurs qui ont été commises par la méconnaissance de ce principe d’Amour. Là aussi, si vous avez l’occasion d’entrer en relation avec ces frères et ces sœurs, il n’y a ni jugement ni aide à apporter par les mots, il y a juste à être Amour et résonner de l’un à l’autre par les processus que vous avez peut-être déjà vécus voilà de nombreuses années, la communion de la conscience, la fusion et la dissolution de la conscience.

Tout cela est ouvert, je dirais, à double battant. Cela traduit réellement la modification de votre propre cœur qui par ailleurs peut se manifester de façon plus sensible en ce moment même, que cela soit par l’impression de compressions dans la poitrine ou au contraire de trous noirs dans la poitrine, voire de palpitations, tout cela ne font que traduire les réajustements de votre organe cardiaque avec la vérité de l’Amour et le principe de l’Amour.

Certains d’entre vous qui vivent les vibrations et les énergies vont s’apercevoir que la Couronne de la tête, par exemple, devient sensible au niveau des différents tracés qui vous avaient été expliqués à l’issue des Noces Célestes. Les circuits énergétiques et vibraux de votre corps commencent à se manifester de manière plus sensible, que cela soit sur les Portes du bas ou les Portes du haut. L’Onde de Vie d’ailleurs, et cela vous a été communiqué, a modifié nombre de choses. Elle est d’ailleurs devenue autre chose que l’Onde de Vie de l’année 2012. Tous ces changements-là, fussent-ils très visibles ou très subtils, concourent sans aucune exception aux prémices de l’Évènement.

Allez votre chemin, allez votre vie, quoi qu’elle vous demande, avec bienveillance envers vous-mêmes, envers chacun, envers les circonstances de la société. L’Amour n’est pas un combat, l’Amour est une évidence. Alors démontrez-vous à vous-mêmes cette évidence. Il vous faut – et vous y êtes aidés par la disparition de vos mémoires – il vous faut en quelque sorte oublier les mécanismes de défense, de réaction, que vous avez connus tout au long de votre vie et qui sont habituels en ce monde, même si votre Couronne radiante est active, même si vous êtes libérés vivants. Non pas parce qu’il y a quelque chose à améliorer ou à changer, mais pour vous rendre compte encore plus certainement de ce qu’est la Lumière et de ce qu’est la vraie Vie. C’est comme ça que ce qui est éphémère va se dissoudre, soit à l’occasion des trois jours, soit au détour de l’une des journées des 132 jours, soit à l’issue du grille-planète final.

Vous vivez effectivement une époque unique et extraordinaire parce que comme cela vous l’avait déjà été stipulé depuis 2009, il n’y aura plus jamais aucun enfermement pour vous, en ce monde ou en quelque monde que ce soit. Alors voyez-le, vivez-le, expérimentez-le en chaque circonstance, en chaque relation, en chaque membre de votre famille, entre chaque frère et sœur mais aussi avec tous les frères et sœurs qui sont encore des méchants garçons ou qui sont encore sous l’influence de la matrice. Ils ont plus besoin d’aide que vous. Alors, apaisez, apaisez-les, non pas par les mots comme vous le faisiez auparavant, mais simplement en priant dans votre cœur. En les plaçant dans votre cœur, réellement et concrètement, vous découvrirez qu’ils y sont déjà et qu’ils n’ont jamais cessé d’y être ; même le plus détesté de vos ennemis est en vous. Ça aussi, il faut le voir pour le croire, si je peux dire, il faut le vivre pour se rendre compte de la vérité de cette assertion.

Et comment voulez-vous le vivre si vous n’aimez pas votre pire ennemi ? Comment voulez-vous le vivre si vous n’avez pas pardonné à celui qui vous a fait du mal ? Car vous ne savez jamais, au-delà des apparences, les tenants et les aboutissants, même au sein des lois de ce monde, de ce qui a existé auparavant, en d’autres temps, en d’autres vies qui, je vous le rappelle, sont enfermantes. Je ne vous demande pas de voir ces vies, je ne vous demande pas d’expliquer ce qu’il s’est passé, mais de transcender tout cela en mettant l’Amour devant, et en mettant aussi l’Amour en vous, et en mettant tout autre, quel qu’il soit, aussi en vous – et vous verrez qu’il y est déjà.

Il suffit simplement de tourner votre regard. C’est cela que vous propose la Lumière. C’est aussi cela ce qui fut nommé l’observateur, mais bien plus que cela c’est aussi la découverte peut-être, pour nombre d’entre vous, des potentiels infinis de la conscience. Même si vous n’êtes pas conscients, si je peux dire, que la conscience n’est pas le but, peu importe, car en ayant cette vision panoramique, en l’éprouvant en vous, vous finirez par distinguer que vous n’êtes ni ce corps, ni cette vie, ni cette histoire, ni même ce monde.

Voilà ce que j’avais à vous délivrer aujourd’hui, tel que mon cœur voulait le dire en son humanité. Bien sûr, s’il est besoin de répondre à des questions, je vais le faire maintenant avec grand plaisir pour vous qui êtes ici. S’il y a besoin – par rapport à ce que j’ai dit, et seulement par rapport à cela, je ne parle pas de votre problématique personnelle mais bien de mécanismes généraux –, alors si vous avez besoin de questionner, il est temps de le faire avant mon Appel car c’est un moment d’intimité que je vous propose, en notre humanité commune, bien loin de tous les enseignements et les vibrations que vous avez vécues, mais bien pour être au plus proche de vous, dans cet accompagnement en tant que Mère de l’univers et de cette terre.




 
 
       
Compteur
de visite

29 avril 2018

 
 
 
Page Facebook
Témoins de la résurrection

  

Pour revenir sur la page d'accueil
cliquez sur
l' Ange.



 
 

LA CONSCIENCE NU EST L'ENSEMBLE DES CONSCIENCES.

C'est lors de cette Résurrection que cette Conscience Nu apparaît.

ELLE EST EVIDENCE ET VERITE

L'important n'est pas la compréhension mais le vécu.

C'EST L'ABANDON TOTAL A LA LUMIERE

BIDI

 

 

Merci de me soutenir en me faisant un don

 

NOUVEAU
Inscription
New letter

 
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.
 

 

Eau Elfique
ou
Eau Chri
stique

 
En savoir plus...e
      



Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez
que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation.

Sri Aurobindo