LI SHEN avril 2015

Mon nom est Li Shen et je reviens pour la deuxième fois en rompant mon silence. Voilà quelques mois, je vous ai communiqué la Danse du Silence qui permet de déployer un certain nombre d’éléments en ce monde, vous donnant à vivre par l’intermédiaire du corps un certain nombre d’éléments. Je vais m’exprimer à nouveau, non pas pour revenir sur la Danse du Silence mais plutôt pour donner certains éléments inscrits au niveau de la gestuelle du corps, des mouvements du corps et aussi, lors de mon passage en incarnation voilà fort longtemps, l’occasion de réunir un certain nombre de philosophies de vie et de philosophies que je qualifierais de spirituelles.
Voilà fort longtemps donc, je créais une école. Cette école n’était pas à proprement parler une école spirituelle mais une école d’art martial ; cet art martial a donné ensuite naissance à ce que vous connaissez sous le nom de Shaolin. Mon surnom, que vous pourrez retrouver, était la Paume assassine du Bouddha parce que j’avais relié en moi un certain nombre de courants présents en Asie et en Orient, permettant de conceptualiser et de vivre, par l’intermédiaire du corps, ce que j’avais découvert aussi bien dans le Confucianisme que dans le Bouddhisme, que dans certains courants que vous nommez aujourd’hui Advaïta Vedanta mais qui ne portaient pas ce nom-là à cette époque.
J’ai donc synthétisé, en quelque sorte, par la grâce de la Lumière, les mouvements adéquats de ce corps illusoire, afin de lui faire retrouver l’alignement total entre le corps, l’âme et l’Esprit. Je fus alors capable de mener à bien mon enseignement mais aussi de réveiller les morts ; ainsi est venu mon surnom. Mais au-delà de ces manifestations de cette époque, de par ma place au sein de l’assemblée des Melchisédech et de par mon silence, j’ai la possibilité de vous communiquer un certain nombre d’éléments concernant justement les 4 éléments. Vous savez que ces éléments portent des noms divers et variés selon le cadre de référence où nous nous adressons.
Voyant de par les enseignements du Confucianisme, du Taoïsme, du Bouddhisme et du Tantrisme, je me suis aperçu qu’il y avait des éléments communs et que ces éléments communs présents au sein de ce monde pouvaient être nommés les 4 éléments dans toute approche, qu’elle soit dualitaire ou non dualitaire, dans toute philosophie comme dans toute religion. Vous allez donc retrouver de manière omniprésente la présence de ces 4 éléments, portant différents noms, de la même façon qu’aujourd’hui dans les connaissances physiques, dans les connaissances biologiques, dans l’ensemble des connaissances scientifiques, le principe des 4 éléments, même s’ils ne sont pas nommés ainsi, est plus qu’évident, comme si l’architecture de la vie et la manifestation de la vie passaient par un support identique, quelles qu’en soient les formes venant de la même origine.
Les terminologies employées en orient et en occident ou en d’autres régions du monde ne sont jamais les mêmes. Bien sûr, dans le monde de la biologie, cela porte un certain nom qui est à l’origine de la vie, vous nommez cela l’ADN. Dans la physique, il y a aussi d’autres éléments rendant compte de ces 4 éléments. Dans tout mécanisme de vie il existe une classification possible en 4 éléments, quels que soient les noms que vous leur donnez. Je garderai, pour des raisons de commodité, l’appellation Feu, Air, Terre et Eau en englobant dans chacune de ces appellations un certain nombre de correspondances, même si celles qui nous intéressent aujourd’hui concernent votre corps.
À mon époque, je donnais à certains mouvements des noms fort simples qui bien évidemment étaient issus de ma culture. Ces noms, même s’ils ne vous évoquent rien, sont les noms que l’on peut donner à la danse des éléments pris individuellement et aboutissant en final à ce que je vous ai donné, la synthèse des 4 éléments dans les gestes correspondant, et aux mouvements correspondant à l’Éther, c'est-à-dire au 5ème élément, que j’ai nommée la Danse du Silence. Parce que la Danse du Silence est l’espace de résolution des 4 éléments en une Unité. C’est le moment où le 4 de la manifestation rejoint la Source de cette manifestation et ce qui est au-delà de la Source de la manifestation.
Ces noms sont les suivants. Je précise, en préambule, qu’il n’y a aucune obligation, de la même façon qu’il n’y a aucune obligation de cristaux ou de contacts avec nous dorénavant, parce que tout est là, mais que pour certains d’entre vous une aide est souhaitable (et tout-à-fait indispensable dans certains cas), pour vous permettre de vous retrouver vous-même, non pas dans vos interrogations mais bien plus dans votre installation au sein de l’Éternité.
L’élément Terre, parce que nous commencerons par celui-là, a été nommé dans les mouvements que j’ai transmis : la Danse de la poule que picore. N’y voyez pas simplement une image jolie mais voyez-y bien plus le rôle de la poule sur la terre, celle qui martèle le sol, celle qui laboure le sol et celle qui maîtrise, avec ses ailes, l’élément Terre.
Viens ensuite l’élément Air avec le Vol de l’aigle.
Viens ensuite l’Eau avec la Danse de la vague.
Et enfin survient le Feu, ce que je nommerais et ai nommé à l’époque le Retour du Phénix.
Ainsi, les mouvements qui vous seront communiqués visent à vous faire pénétrer non plus la manifestation de l’élément mais directement l’essence de l’élément, un peu comme ceux qui pratiquent cette essence des éléments avec des cristaux. Sachez que ces outils, que cela soit votre corps comme des cristaux ou encore des végétaux, ou des éléments de la nature, ne sont là que pour vous appuyer sur eux, afin de retrouver l’essence des éléments. Vous avez tous au niveau de votre corps, pour ceux qui ont activé l’une des Couronnes radiantes, la perception plus ou moins claire des Triangles élémentaires de la Terre, de l’Air, de l’Eau et du Feu. Un certain nombre de potentiels spirituels et potentiels de mouvement et de déplacement en toute dimension sont aussi inscrits dans l’essence de l’élément.
La manifestation élémentaire se fait par les Triangles. Le retour à l’essence de ces Triangles se fait par quatre points. Ce sont ces quatre points qui sont inscrits dans le chapeau de Bouddha, à l’intersection de ce que vous avez nommé la Croix cardinale et du point ER rayonnant depuis le centre de la tête, donnant quatre points qui ne sont ni des Portes ni des Étoiles mais de la même façon que vous avez, au niveau du corps, plus bas situé, un certain nombre de passages qui ont été réalisés : le passage de l’ego au coeur, le passage de la gorge et le passage nommé postéro-antérieur lié à la vibration et la présence de l’Archange Uriel. Tout ceci bien sûr, en mon temps, n’était pas connu. Nous avons donc gardé les appellations que je vous ai données, dont le but est de fusionner les 4 éléments, c'est-à-dire le déploiement de la manifestation élémentaire à travers le 12 (4 triangles), donne le 4, qui redonne le 1. Il s’agit donc, en quelque sorte, d’une possibilité du retour à l’Unité par la fusion des 4 éléments, au niveau de leur essence.
Ainsi est la Danse de la poule qui picore, ainsi est le Vol de l’aigle, ainsi est le Retour du Phénix, et ainsi est la Danse de la vague de l’océan ou la Danse de la vague tout court. Ceci vous sera donné immédiatement après mon intervention et régulièrement, afin de vous accoutumer, si tel est votre souhait, d’expérimenter, à travers ce corps, le retour à l’essence des éléments c’est-à-dire à l’Unité. Ceci permettra, je l’espère aussi, à ceux d’entre vous qui expriment à travers leurs doutes, leurs interrogations, des mouvements de va-et-vient entre le Soi et la personne, afin de vous démontrer en vous-même et par vous-même la capacité de résoudre les doutes, les interrogations et les questionnements encore présents en vous, par la fusion des 4 éléments et non plus par le passage de la dualité à l’Unité. C’est une approche différente mais dont le but est bien sûr identique, créer l’état de Libération et créer le mouvement de l’Ascension.
Chaque élément possède donc des caractéristiques dans tous les règnes et dans toutes les dimensions. Il n’y a pas de nécessité de connaître ou de repérer, dans tous les plans de manifestation comme dans toutes les dimensions, les noms, les formes, les consciences qui correspondent à chacun des éléments. Il existe au niveau de ces 4 éléments, dans leur essence au niveau des quatre points de la tête, une capacité à résoudre les antagonismes, les doutes, les retournements et les hésitations encore présents en vous. De la même façon cela est réalisable, comme vous le savez, par la conscience directement, comme par l’intermédiaire par exemple de cristaux.
Mon but est de, en quelque sorte, vous prouver à vous-même l’évidence de l’Unité, non pas comme un dépassement ou une transcendance de la dualité mais même au travers de la dualité, permettre de voir que celle-ci ne peut aboutir qu’à l’Unité, indépendamment de toute volonté, indépendamment de toute séparation ou de tout voile.
Ainsi, l’élément Terre est le fondement. C’est là où se manifeste la vie, quelle qu’elle soit. Toute planète est une terre dans laquelle peut se manifester, s’incarner si je peux dire, toute conscience désireuse de vivre ce qui est à vivre à ce niveau-là, en toute liberté, sans restriction et sans enfermement.
Comme vous le savez aussi, chacun des éléments se manifeste, lors du mouvement de création initial, par une espèce de déploiement qui va du 1 au 2 et du 2 au 4. Ce que je vous propose est donc un mouvement qui, pour chacun des éléments, va vous permettre non pas seulement de révéler mais de résoudre ce que je nommerais les antagonismes de certaines lignées, comme cela avait été
évoqué par le Commandeur, me semble-t-il. Mais au-delà des lignées il y a l’Essence, et l’Essence est bien plus importante que la lignée et que même, je dirais, votre origine stellaire, parce qu’au niveau de l’essence, élémentaire, il y a réellement la capacité de la transcendance totale et de permettre d’arrêter les oscillations et les retournements entre le Soi, la dualité, de résoudre en vous les problèmes de positionnement, les problèmes quels qu’ils soient, au niveau d’une âme existante ou d’un corps défaillant. Votre corps devient le résonateur et je dirais qu’à ce moment-là, par rapport par exemple aux cristaux et au travail élémentaire des cristaux, vous avez là un retour à l’Essence beaucoup plus aisé à travers l’Essence de la manifestation, c’est-à-dire l’Essence de la Création présente en ce corps.
L’élément Terre vous renvoie donc à cette terre, qui est originaire d’une autre terre venant de Sirius. Il vous renvoie au fondement, à l’assise, à la stabilité, à l’équilibre et surtout va permettre, comme je l’ai dit, l’alignement total corps-esprit, ou corps-âme-esprit si celle-ci est présente.
L’élément Air, ensuite, va commencer à mettre en mouvement la Danse de la Vie. Cela nécessite de rejoindre l’élément le plus solide, la Terre, à l’élément le plus subtil qui est l’Air.
Vient ensuite l’Eau, c’est-à-dire la reproduction de la vie au sein d’un espace donné, le pôle naturel et intuitif de la vie, qui est uniquement dirigée par l’Intelligence de la Lumière, l’Eau étant le médium de manifestation et en quelque sorte l’organisateur des manifestations de la vie, une fois celle-ci installée sur la Terre et mobilisée par l’Air.
Et enfin vient le Retour du Phénix, c’est-à-dire le Feu, non pas le feu de la terre tel que vous le connaissez mais le Feu Céleste, celui qui accompagne toute manifestation et je dirais même, est antérieur à la manifestation au travers des 4 éléments.
Activer dans cet ordre-là, et spécifiquement pour les mouvements que je vais transmettre dans cet ordre-là, vous permettra de remonter la chaîne, en quelque sorte, de la Création, au travers des essences et des archétypes, en utilisant simplement votre corps. Vous pouvez le faire, comme je l’ai dit, aussi par les cristaux, comme cela vous a été enseigné. Toutefois l’avantage du corps c’est qu’il, étant en mouvement, il ne met pas à contribution ce que vous nommez le vibral même si le vibral se manifeste. Il met à contribution l’Essence. Vous résonnez sur l’essence de l’élément. Cette résonance se fait directement par la position du corps.
En passant, je vous rappelle que toute position du corps, et en particulier en orient, peut être assimilée à une énergie, à une fonction, et aussi à une transformation. Cela est présent et omniprésent dans la plupart des yogas. Il en est de même pour les mouvements qui ont permis l’émergence du Shaolin. Et donc au travers de ces mouvements, il y a la possibilité de dépasser même, comme je l’ai dit, les oppositions pouvant exister entre les lignées les plus présentes en vous sur cette terre.
Cela correspond aussi à cette réunification qui a été nommée 12ème corps ou Androgyne Primordial. C’est le moment où vous dépassez l’antagonisme, le moment où vous dépassez le dualisme du masculin et du féminin. C’est le moment où le Masculin sacré et le Féminin sacré ne refont à nouveau plus qu’un. Cela a été nommé l’Androgyne Primordial, ce n’est pas par hasard. Ces points sont situés au plus haut de votre corps au niveau de leur essence.
Faire le mouvement, pratiquer le mouvement, vous donne accès non plus seulement aux Triangles élémentaires mais donc à l’Essence qui est directement située au-dessus du Triangle élémentaire par rapport à sa pointe. Ces quatre points sont donc les quatre Orients. Ils sont quatre mouvements précis, de toute manifestation en tout monde. Ils sont donc indispensables avant que la vie ne prenne réellement forme et ne s’inscrive dans l’expérience qui est à vivre, dans le monde qui est vécu.
Au-delà de ça, et vous l’avez compris, les mouvements comme la pratique des éléments avec les cristaux va vous permettre de réunifier vos polarités 2 par 2 et donc de faire dissoudre, en votre conscience comme au sein des manifestations de votre vie, tout ce qui peut être nommé dualité, résistance ou opposition. Ceci est une aide vous donnant la conscience réelle de ce qu’est l’élément, non pas seulement à travers ses manifestations, que cela soit vos lignées, mais comme je l’ai dit et le redis, par rapport à leur essence.
Retrouvant l’essence de l’élément, la fusion des éléments peut se réaliser de façon naturelle, aboutissant donc à la Danse du Silence. Il vous sera communiqué de manière visuelle, non pas par moi mais par ceux qui ont suivi, de par leurs vies passées, mes enseignements. Pratiquer ces mouvements sera bien plus que ce qui fut nommé, voilà un certain temps, postures d’intégration par Sri Aurobindo. Ce n’est plus une posture d’intégration, ce sont des mouvements de Libération, qui vous font accéder à l’Essence de la Création, à la première impulsion de toute vie.
C’est cela qui va vous être communiqué au cours de cette journée, non pas pour la totalité mais pour les deux premiers éléments, c'est-à-dire la Terre et l’Air. Parce qu’il y a un ordre à ce niveau-là, contrairement à l’utilisation par exemple des cristaux ou de la conscience pure. Parce que là, le but n’est pas de vivre la peur ou l’Amour et de voir la position de la peur et de l’Amour, la position de la personne et ce qui est au-delà de la personne mais bien plus à l’archétype de cette polarisation au masculin et féminin, de cette polarisation en dualité. C’est le quaternaire qui va vous permettre de renouer avec l’Essence, c’est-à-dire le 5ème élément, l’Éther, ou si vous préférez le point ER de la tête qui signe votre alignement ciel-terre.
C’est au sein de cet alignement que se retrouve l’Éternité et nulle part ailleurs. Que vous appeliez cela Silence, que vous appeliez cela Prière, que vous appeliez cela Vacuité, que vous appeliez cela Absolu, que vous appeliez cela Infinie Présence, cela ne sont que des termes destinés à nommer l’expérience ou nommer l’état, ou ce qui est au-delà de tout état. Retrouver les quatre Orients, retrouver les quatre Essences, vous redonne accès à l’Essence primordiale et donc met fin aux oscillations, aux tergiversations, aux hésitations et vous donne à voir l’Évidence, comme vous le disait No Eyes ; l’OEuvre au Blanc, en finalité, rejoignant l’OEuvre au Noir. Tout cela de manière directe, le seul résonateur étant le corps, qui de par sa position et ses mouvements va permettre de lever les voiles sur l’Essence des Triangles élémentaires.
Bien sûr, nombreux parmi vous ont des révélations de leurs lignées ou de la lignée des autres mais je dirais qu’en définitive voir les lignées peut vous mettre dans un certain malaise, les vôtres comme celles des autres, ou peut vous rendre joyeux, mais peu importe ; il y a encore une forme, il y a encore un objet, il y a encore un sujet. Ce que je vous propose à travers cela, à travers les quatre danses des 4 éléments, c’est de remonter directement et intégralement à la finalisation de l’OEuvre au Blanc, vous donnant à vous positionner, si tel est votre choix, au centre du centre, de manière plus évidente parce que cadrée et référencée. Certaines consciences, certains frères et soeurs sur terre ont effectivement besoin de ce cadre, afin de le dépasser.
Voilà ce que je me propose, avant de retourner à mon Silence, pour vous accueillir au centre de la Danse. Si cela vous semble clair, je n’ai quant à moi rien d’autre à rajouter. Les mouvements vous seront montrés au fur et à mesure.
S’il n’y a pas en vous d’autres questionnements je me propose en préalable, avant de vous quitter, de vous faire vivre l’approche de l’essence de l’élément. Et nous allons commencer dans l’ordre que j’ai donné. Tout d’abord ce que vous nommez le Triangle de la Terre, et sa quintessence qui est située donc à l’arrière du point ER de la tête, là où sont logées les mémoires, les expériences, correspondant en vous à la fois au cervelet et à la fois à un méridien d’acupuncture qui est celui de l’adossement spirituel à la vie.
Voici donc, dans le silence et sans mouvement, la quintessence de l’élément Terre…
… Silence…
Et ensuite, arrive la quintessence de l’Air…
… Silence…
Ensuite apparaît la quintessence de l’élément Eau, la Danse de la vague, située à droite du point ER…
… Silence…
Et enfin, le Retour du Phénix peut se faire par la quintessence de l’élément Feu, située en avant du point ER…
… Silence…
Les quatre quintessences apparues, elles peuvent rejoindre l’Essence…
... Silence…
Chacune des quintessences de chacun des éléments est porteuse d’une appellation et d’un nom. L’un d’entre eux vous est connu, les autres, il vous appartient de les retrouver. Sachez simplement que cela appartient à une connaissance très ancienne, antérieure à la Kabbale originale et d’origine, remontant à ce qui fut nommé le Gina Abdul, la langue sumérienne originelle. Prononcer le nom de l’élément dans sa quintessence mettra aussi en mouvement, par sa prononciation par trois fois, l’élément correspondant dans sa quintessence au niveau de votre tête. Mais ceci n’est pas mon rôle,
simplement pour vous montrer une espèce de reliance depuis le plan le plus dense jusqu’à la source de ces 4 éléments.
Si par rapport à ce que je viens d’énoncer se posent en vous des questions, des éclaircissements, j’y réponds maintenant.

Question : les mouvements que vous allez proposer remplacent-ils la Danse du Silence ou peuvent-ils se pratiquer en complément?
Chère soeur, cela est différent pour chacun. Certains ont pratiqué la Danse du Silence avec des effets remarquables, d’autres se sont lassés et ne voyaient pas l’intérêt de pratiquer. Aujourd’hui et depuis l’assignation vibrale les choses sont différentes parce que vos lignées se révèlent à vous, vous ne savez pas toujours quoi en faire, et d’ailleurs il n’y a rien de spécial à en faire mais juste à le révéler. Il en est de même pour la quintessence. La quintessence des éléments vous ramène à l’Unité et comme je l’ai dit, met fin aux hésitations et aux retournements. La quintessence des 4 éléments est en quelque sorte la stabilisation des passages de l’ego au coeur, des passages de la gorge et des passages de l’arrière à l’avant.
Il n’y a pas d’obligation d’aucune sorte concernant la Danse du Silence ou la danse des éléments. Il y a simplement la fusion des 4 éléments. Nous ne sommes donc pas dans le déploiement du corps Ascensionnel mais bien dans un travail particulier sur l’Essence de la conscience qui est l’Essence des éléments puisque le corps d’Éternité est constitué de structures élémentaires, triangulaires, associant trois des 4 éléments à chaque fois. C’est à vous, par l’expérience, par l’attrait ou le désintérêt, que se réalisera ce qui est utile pour vous ou alors ce qui est inutile. Je rappelle toutefois que la danse des éléments, de même que la pratique des éléments avec les éléments cristallins, vous donne à résoudre, en quelque sorte, les antagonismes et les oppositions présentes, pour beaucoup d’entre vous, au sein même de vos lignées stellaires ou de vos origines stellaires.
C’est donc un espace et un exercice de pacification mais surtout de fusion élémentaire. Nous ne sommes plus seulement dans le Face-à-Face mais directement dans ce qui va aider, là aussi, à la finalisation du Face-à-Face afin de vous ajuster au plus juste de ce que vous êtes, ici même en ce monde et ici même dans votre conscience, et dans ses capacités. Cela vous donnera aussi à voir de manière plus évidente les relations et les positionnements existant entre le Soi, l’Infinie Présence, l’Ultime Présence et le Parabrahman ou Absolu. Cela vous donnera à voir et à vivre les mouvements de l’énergie fondamentaux de la vie, liés à ces 4 éléments, qui est le mouvement vers le haut, le mouvement vers le bas, le mouvement vers la gauche et le mouvement vers la droite, ou si vous préférez vers le passé ou l’avenir. Cela vous donne donc accès à une transcendance de la linéarité du temps et à une transcendance de vos propres expressions de lignées au sein de ce monde.
Certains d’entre vous ont besoin, pour affirmer leur positionnement et leur emplacement, de vivre cela. Ce n’est pas pour tout le monde, c’est simplement pour ceux qui en ont besoin ou qui tenteront l’expérience, et de voir ce que cela produit comme effet. Quant aux pratiques aujourd’hui, vous en êtes bien sûr totalement libre quant à la durée, quant à la répétition. Nous ne sommes plus du tout dans la même qualité énergétique que ce qui existait voilà plus de mille ans. Il n’y a donc pas le même rigorisme puisque l’accès y est beaucoup plus facile. Ainsi vous avez pu vous en rendre compte par vous-même, non pas dans la Danse du Silence ou encore dans ce que vous allez peut-être pratiquer mais bien plus dans les postures dites intégratives, qui mettaient en résonance le corps avec un ou deux éléments donnés, au niveau de la manifestation corporelle et non pas au niveau des Triangles élémentaires.
Ce travail de fusion des éléments se réalisera bien sûr de lui-même au moment collectif, permettant le vécu total, sans risque d’être trompé ou de se tromper, de ce qui fut nommé le Serment et la Promesse. Cela activera aussi en vous ce que vous nommez chakra, de façon particulière, non plus en rapport avec l’élément correspondant au niveau du chakra puisque comme vous le savez chacun des quatre premiers chakras correspond à un élément. Ici il y aura, au niveau de ce que vous nommez chakra, l’adjonction des qualités des trois autres éléments de manière une et indivisible et totale. C’est donc à vous de voir, à vous de décider ce que vous voulez en faire. Avez-vous d’autres interrogations ?

Question : qu’est-ce qui doit déterminer le fait de pratiquer ou non les exercices proposés ? Est-ce un ressenti intuitif du moment ou autre chose ?
Cela est autre chose. Cela correspond au moment où tu constateras par toi-même non pas le ressenti du moment mais bien plus par l’effet, direct et immédiat, des différents positionnements de ta vie, permettant d’aplanir ce qui est à aplanir, de développer ce qui est à développer, sans intervention de la volonté, sans intervention des techniques que tu peux utiliser habituellement. C’est donc une approche nouvelle et totalement innovante pour vous mais qui n’est pas encore, comme je le disais, faite pour tout le monde. Le ressenti en sera surtout l’activation de ces quatre points, permettant donc la fusion mais aussi le déploiement du corps Ascensionnel, comme la Danse du Silence.
Simplement, comme vous l’avez remarqué, certains d’entre vous ont pratiqué la Danse du Silence, en ont senti les effets mais pour autant n’a pas toujours mis fin aux antagonismes des lignées, de certaines lignées. La quintessence des éléments permet cela, la danse des éléments aussi au même titre que l’utilisation de fluorines placées en triangle, me dit-on, autour de votre corps.
Ce n’est donc pas le ressenti du moment (qui peut être agréable ou désagréable) mais bien plus les fruits que vous observerez dans le quotidien de votre vie, et non pas seulement dans des potentiels spirituels ou dans le déploiement de l’élément lui-même à travers la vibration. Le but étant comme toujours la réunification, la fusion des éléments et la fin de tout antagonisme et de toute illusion. Il y a bien sûr des différences qui sont attribuables sans aucun problème aux différentes lignées stellaires qui peuvent être parfois très antinomiques, mais il n’y a que l’expérience qui vous le dira et non pas l’intellect, par rapport au nom de vos lignées ou à votre origine stellaire.
Ainsi donc ne vous fiez pas à la vibration, ne vous fiez pas aux ressentis du moment mais bien plus dans la manifestation des fruits obtenus, dans le positionnement de votre conscience ou dans la disparition de votre conscience. C’est à vous donc d’expérimenter, de voir, et de vous fier bien sûr aux résultats plutôt qu’aux ressentis du moment, fussent-ils les plus agréables ou désagréables.

Question : vous avez parlé de mots représentant les éléments, que nous pourrions répéter trois fois, et vous avez dit que ce n’était pas votre rôle de nous les donner. Qui est supposé le faire ?
Cela est inscrit dans tous les enseignements de la Kabbale originelle. Cela est appelé et fut nommé les 72 Génies kabbalistiques. Quatre de ces Génies sont au point cardinal des éléments : Vehuiah est celui du Feu, les autres vous les trouverez sans aucune difficulté sur vos moyens modernes de communication. Ce sont en fait les noms de la première manifestation de la quintessence des éléments qui sont les Génies qui régissent donc les éléments en manifestation.

Question : est-il bon de trouver ces mots et de les répéter en faisant ces exercices ?
Absolument pas. L’exercice se fait en se concentrant sur le corps et sur rien d’autre. Mais de la même façon que l’ange Métatron, lors de ses venues, a impulsé en vous le retournement du feu vital en Feu Céleste, de la même façon vous participerez à la résolution des antagonismes présents entre les éléments simplement en prononçant à haute voix, par trois fois quand vous le souhaitez, le nom de ce Génie. Le mot Génie est un peu ambigu mais c’est le meilleur que l’on puisse trouver.

Question : qu’entendez-vous par antagonisme entre les éléments ?
L’antagonisme renvoie à la confrontation ce qui se manifeste dans vos vies à travers vos doutes, à travers vos difficultés de relation à l’intérieur de vous-même ou avec certains êtres, qui pourtant sont frères et soeurs comme vous, vivant les mêmes processus. L’antagonisme n’est pas à proprement parler une opposition mais bien plus un espace de résolution.
Ceci n’est pas facile à expliquer avec des mots mais peut se vivre de manière beaucoup plus naturelle, par exemple avec la danse des éléments ou autrement par la prononciation du nom de ces quintessences, ou encore par les cristaux. Mais vous pouvez aussi le réaliser spontanément, dès l’instant où vous commencez à vivre les phénomènes liés à la Lumière Blanche, de délocalisation ou de disparition.
S’il n’est pas soulevé d’autres interrogations permettez-moi à mon tour, avant de retourner au Silence, de vous apporter la bénédiction de l’Esprit du Soleil.
… Silence…
Li Shen vous remercie et il retourne au Silence.
(*) Ndr : Leuviah : Génie de l’Eau, Menadel : Génie de l’Air, Mebahiah : Génie de la terre

www.aventureceleste.com


 
 



Créer un site
Créer un site