FRÈRE K : L’Autonomie et la Liberté - mars 2015

Je suis FRÈRE K. Frères et sœurs dans la chair, permettez-moi de communier en vous, par la Grâce de l’Esprit du Soleil, avant de commencer à m’exprimer.

… Communion…

Je suis de nouveau avec vous aujourd’hui pour tenter, avec vous, de rentrer plus avant dans ce que j’ai nommé, lors de diverses interventions, l’Autonomie et la Liberté, afin de compléter certains éléments à la lumière des développements inédits et récents concernant ce qui se produit en vous depuis ce qui fut nommé l’assignation vibrale.

La question de la Liberté va devenir essentielle en vous. Non pas la liberté de faire ou d’agir en ce monde mais la Liberté intérieure, celle d’être libre de toute croyance, de tout conditionnement, de toute projection, afin de vous aider à demeurer au sein de l’éternel présent. La Liberté se définit, intérieurement, par une absence totale de présupposés, de préconçus ou de références à une antériorité, quel que soit l’élément qui s’exprime ou se manifeste en votre conscience, ou en la conscience d’un autre frère ou d’une autre sœur. La Liberté vous donne un regard neuf. L’absence de préjugés, de présupposés, l’absence de références à une expérience passée, va faire de vous des individus totalement transparents, prêts à vivre l’instant sans rien en attendre, sans rien en espérer, car il n’y a réellement que de cette façon et de cette manière que vous pouvez éprouver et expérimenter en vous cette fameuse Liberté et surtout cette Autonomie.

L’Autonomie ne se définit pas comme une solitude, au sens où vous pourriez la concevoir, mais bien plus comme un état intérieur où les aspects décisionnels, les aspects affectifs, les aspects sociaux, les aspects éthiques ne dépendent d’aucune règle, d’aucune loi, d’aucune société, ni même d’aucune croyance. La Transparence et l’Autonomie découlent de votre capacité à laisser se vivre l’instant en vous sans y interférer en aucune manière. Elle traduit nécessairement une disponibilité totale à ce qui se déroule, libre de toute contrainte, libre de tout conditionnement et libre surtout de toute action de la personnalité ou de toute émission de la personnalité permettant alors, dans le côté neuf de l’instant, de vivre ce qui est l‘évidence de la vie. Non pas de de votre vie avec son histoire, avec ses périples, avec ses blessures et ses joies, mais une vie renouvelée à chaque instant et à chaque moment, et à chaque souffle, vous permettant de pénétrer quelque monde que ce soit, quelque relation que ce soit, à l’intérieur comme à l’extérieur de vous, sans dépendre d’aucune résistance, c’est-à-dire d’aucun conditionnement, d’aucun parti pris, d’aucun avantage ou désavantage personnel.

La Transparence confère elle aussi la Paix. La Liberté et l’Autonomie se traduisent aussi par une paix grandissante en vous, vous donnant une stabilité que je nommerais à toute épreuve, indépendante des circonstances parce que quelles que soient les circonstances qui se manifestent à vous et se créent dans votre réalité, cette création n’est dépendante d’aucun élément antérieur ou d’aucun élément postérieur. C’est la seule façon, aujourd’hui, indépendamment des aspects de la Lumière vibrale, de vivre l’Ici et Maintenant. L’Ici et Maintenant n’est pas simplement se tenir en alignement, en méditation ou en prière. C’est à la fois bien plus que cela et bien plus simple que cela. C’est la conscience qui est portée uniquement sur ce qui se vit et qui est libre de toute antériorité, de toute projection, de toute personne. Ainsi, vivre cela n’est absolument pas un désengagement de la vie mais bien plus prendre part à la vie dans son essence, dans ses ramifications, dans ses déploiements, quelle que soit leur nature.

Cela est bien plus que ce qui fut nommé le détachement, cela est aussi bien plus que ce qui fut nommé l’Abandon à la Lumière, vous permettant par là-même de vous placer au sein de votre Présence éternelle, celle-ci ne pouvant plus être masquée par les apprentissages passés, par les conditionnements passés ou encore par les projections en vue d’obtenir tel ou tel autre objectif. La disparition de la personne au profit de la Vie est bien sûr l’élément-clé se situant au niveau de votre conscience, vous donnant à voir et à vivre cette Liberté et cette Autonomie, et donc à vivre un état particulier de la conscience où l’éphémère s’efface totalement de la conscience ordinaire afin que celle-ci même se remplisse de la conscience de l’Éternité et si vous préférez du Supramental.

Au-delà de toutes les manifestations peut-être vécues par vous durant toutes ces années ou l’ensemble de votre vie, même, pour certains d’entre vous, sont largement dépassées et vous permettent de sortir de tout cadre de référence, vous donnant accès à ce que je qualifierais de référence absolue qui est la Liberté de la Lumière, de son action, de son Intelligence à l’intérieur de chaque parcelle de votre corps, de vos corps subtils comme de votre conscience. Ceci vous donne à expérimenter des situations nouvelles à chaque instant, à chaque souffle comme à chaque situation.

Se nourrir de ce présent, se nourrir de cette Présence, se nourrir à la source de la Liberté et de l’Autonomie vous rend libre de toute condition, de toute circonstance et de toute projection. La Vérité ne peut se trouver qu’à cet instant-là, qui fut nommé en d’autres moments et en d’autres lieux le temps zéro ou le temps présent, l’Ici et Maintenant, ou si vous préférez Hic et Nunc. Seul l’instant présent contient la totalité des instants mais sans que ceux-ci ne viennent conditionner la Liberté de l’instant présent. La Liberté et l’Autonomie vous donnent à vivre une vie riche, non pas tant par ses manifestations quelles qu’elles soient, non pas tant par ses acquis mais par la Liberté même qui est procurée au sein de la conscience, libre de n’être accrochée ni attachée à quoi que ce soit, à qui que ce soit et surtout pas à votre propre personne. Cette conscience-là ne peut présenter aucune faille. Cette conscience-là ne peut être altérée dans les mots qui sont prononcés, dans les pensées qui arrivent car celles-ci sont totalement libres de toute référence. L’absence de références concourt donc à vous établir au sein de l’Autonomie et de la Liberté et de la Transparence, de manière la plus simple qui soit, sans faire appel à un outil, sans faire appel à un rituel, sans faire appel à une quelconque technique.

La culture de l’instant présent doit être renouvelée à chaque minute et à chaque souffle, bien au-delà de la position de l’observateur ou de l’enquête de réfutation telle qu’elle vous a été donnée à vivre, si vous l’aviez souhaité à ce moment-là, afin d’être libéré. La Libération et la Liberté vont bien évidemment dans le même sens. La Libération est un processus vibral, la Liberté est un processus direct de la conscience pouvant s’appuyer sur la notion de vibration mais s’appuyant avant tout et par-dessus tout sur elle-même, et seulement sur elle-même. Cela dépasse largement le cadre de l’observation, le cadre des circonstances, le cadre des conditions mais vous place avec un regard neuf, un regard de la conscience, qu’elle soit ordinaire ou celle du Supramental, mais qui aboutit en définitive au même résultat au sein de ce monde, indépendamment de toutes vos capacités d’expériences ou de vécus dans d’autres dimensions ou dans d’autres sphères d’existence. Le recadrage et le recentrage au sein de l’instant présent fait que pour chacun de vous il vous est demandé, par l’Intelligence de la Lumière et par nous Anciens, ainsi que par les Archanges et par les Étoiles, de vous rapprocher de cette Humilité et de cette Simplicité. Parce que être humble, être simple, c’est là aussi ne pas être conditionné par quelque circonstance passée ou par quelque affect, émotion ou sentiment ou règle de société ou même de morale.

L’Humilité, et la Simplicité, va de pair avec la Liberté intérieure. Elle se traduit par une capacité à être disponible. Cette disponibilité n’est pas tant liée à l’écoute mais bien plus à votre Présence au sein d’une relation, au sein d’un événement, au sein d’une société quelle qu’elle soit. Cette Liberté-là ne peut s’accommoder d’aucun arrangement, d’aucune restriction. La Liberté intérieure et l’Autonomie se traduisent, pour ceux qui s’installent au sein de la lucidité de l’instant présent, par une plus grande capacité à embrasser les mécanismes de la vie quels qu’ils soient et quoi que représentent les résultats. Ceux-ci ne sont pas vus comme un objectif. L’objectif n’est pas le résultat mais bien plus de demeurer au sein de l’instant présent, ou demeurer au sein de l’Ici et Maintenant, envers et contre tout. Ceci n’est pourtant pas une lutte mais bien, là aussi, un Abandon et un Don de soi-même à l’Éternité, permettant de manifester les vertus du cœur. Les vertus du cœur que vous connaissez, qui au-delà de l’Amour sont justement cette capacité à compatir, cette capacité au charisme, cette capacité à être de manière extrêmement puissante au sein de ce qui se déroule dans l’instant et non pas à élaborer, par des stratégies défensives ou offensives, ou par des stratégies mentales, une quelconque réponse à ce qui se produit. Cela nécessite de votre part une disponibilité totale durant ces moments-là. Cette disponibilité passe par la cessation des pensées, passe par la cessation des émotions qui est la conséquence directe de votre Présence au sein de la Liberté intérieure.

Il ne s’agit donc pas d’un effort mais bien d’une résultante directe de votre capacité d’Abandon. L’Abandon à la Lumière, l’Abandon au sens et à la direction de la Vie, ici même en ce monde où vous êtes posés pour le moment, vous donne une expansion non pas de la conscience mais une expansion des caractéristiques intrinsèques de l’Esprit au sein même de ce monde. Je ne parle pas, bien sûr, seulement des potentiels spirituels ou des pouvoirs ainsi nommés spirituels mais bien plus de la stabilité de l’Esprit enfin découvert et en relation directe avec les processus de dissolution de l’âme orchestrés, vous l’avez compris, par les quatre Éléments nommés les quatre Vivants.

Ainsi au centre de la Croix se trouve le point ER qui est, je vous le rappelle, le corps de rayonnement de la Lumière, ou si vous préférez le point d’accroche essentiel du corps d’Êtreté. Le corps d’Êtreté est relié de manière plus ou moins importante à l’Autonomie et à la Liberté. La perception et la conscientisation du corps d’Êtreté à travers votre vécu quel qu’il soit, vous donnent accès à l’expérience de l’Autonomie et de la Liberté, ceci de manière expérientielle mais aussi de manière définitive à condition d’être capable de se repérer dans les manifestations de l’Autonomie et de la Liberté, libre donc de tout instant passé et de tout instant suivant.

Ceci donne une Attention sans intention. Cette Attention sans intention est simplement le fait de porter votre conscience non plus sur le corps, non plus sur la situation, non plus sur l’interaction s’il s’agit d’une relation avec un frère ou une sœur, mais uniquement sur la lucidité de l’instant et la puissance de l’instant. Si cela se réalise et se concrétise en vous, vous allez observer, si ce n’est déjà fait, un certain nombre de choses. Les émotions sont pacifiées. Il n’existe à proprement parler aucune émotion en mouvement. Il n’existe aucune manifestation non plus de pensée, aboutissant à un état propice qui pourrait être appelé la vacuité donnant accès, là aussi, au sens de la Vie indépendant de toute circonstance.

L’Autonomie et la Liberté intérieure, vécues de cette façon, peuvent tout-à-fait être vécues sans aucune intervention des processus de la Lumière vibrale. Ceci est nouveau parce que jusqu’à présent et jusqu’à l’assignation vibrale, nous avons toujours lié et relié la conscience à la vibration, puisque la conscience elle-même est vibration. Comme vous le savez pour l’avoir peut-être écouté ou vécu, il existe aussi un état qui ne concerne pas la conscience mais plutôt ce qui fut nommé la a-conscience. Cette a-conscience n’est pas non plus la Supraconscience. La a-conscience serait, en quelque sorte, le support-même à l’origine de la conscience. Ne voyez pas le support comme un endroit, ne voyez pas le support comme une dimension déterminée puisque ce support permet et manifeste la Vie, aussi bien au sein de ce monde que de tout monde appartenant à la Confédération Intergalactique des Mondes Libres.

Cette Liberté va aussi se manifester en vous par le sentiment de paisibilité face, je dirais, aux contraintes de la vie, quelle qu’en soit leur nature. Que ces contraintes soient physiques, qu’elles soient d’ordre sociétal, qu’elles soient d’ordre psychologique, qu’elles soient d’ordre psychiatrique, bref, quel que soit l’ordre de ce qui se produit par rapport à cela, vous remarquerez que vous resterez dans la même équanimité, dans la même écoute et dans la même bienveillance quoi qu’il soit manifesté face à vous ou en vous, ou par la société, ou par le monde lui-même. Il y a donc, non pas un désintérêt pour les circonstances de ce monde mais une transcendance réelle des circonstances de ce monde, dont le marqueur essentiel est donc cet état de Paix se prolongeant et durant au-delà de toute volonté, au-delà de tout exercice, de tout rituel comme de toute technique. Les éléments dont il vous a été fait état au niveau de leurs archétypes sont, en quelque sorte, les supports eux-mêmes dans lesquels s’inscrit la a?conscience en totalité, ainsi que la Supraconscience, et à des niveaux les plus bas, ou si vous préférez les plus dégradés, les éléments constitutifs de tout corps en ce monde comme en tout monde.

Ainsi être autonome et libre ne peut pas se définir par rapport à des besoins extérieurs nommés vitaux, affectifs, financiers ou professionnels mais bien plus ce que j’appellerais une attitude d’esprit qui s’est découvert lui-même dans son entièreté, dans son unicité et dans sa capacité à relier l’ensemble des choses sans en dépendre, sans aucune construction mentale, sans aucun affect, et là aussi sans aucun référencement à un quelconque passé, le vôtre ou de tout élément ou trame historique de ce monde.

L’instant présent ou temps zéro est le moment où l’ensemble des informations parvenant à la conscience, que cela soit les références à vos expériences, que cela soit la situation elle-même qui est vécue, n’ont plus aucune incidence sur le maintien de cette Liberté et de cette Autonomie intérieures s’accompagnant, comme je l’ai dit, de l’Humilité, de la Simplicité, de l’équanimité, de la capacité de résilience et de dépassement, bref, tout ce qui est transcendant pour le regard de la conscience ordinaire. Ainsi, en prenant pour habitude de repérer les moments où la personne est sur le devant de la scène et les moments où il n’y a plus personne, vous constaterez alors qu’il vous deviendra de plus en plus facile d’opérer ce mécanisme de passage, indépendamment de toute autre action de la conscience elle-même sur elle-même.

Bien sûr, un certain nombre de marqueurs physiques, énergétiques et vibraux peuvent apparaître. Je ne reviendrai pas là-dessus, cela a été expliqué longuement par notre vénérable Commandeur. J’insiste, quant à moi, sur cette notion de conscience et de Liberté parce que la conscience est faite et créée pour être libre en toute dimension, en tout corps comme en tout système solaire, ce qui bien évidemment n’est pas encore tout-à-fait le cas au sein de ce monde où vos pieds sont posés. Toutefois, et là de la même façon qu’il vous a été fait état du Face à Face, de la Rencontre ou de la confrontation entre l’Éternel et l’éphémère en vous comme au sein de ce monde, il en est exactement le même concernant ce que je viens d’exprimer. La conscience elle-même est l’outil de la conscience. La conscience elle-même est supportée par la a?conscience. Toute co-création consciente, ou incarnation du Féminin sacré, se traduit en vous par un sentiment (qui n’en est pas un), d’être rempli. Ce remplissage, cette abondance si vous préférez, ne peut être le fait que du cœur car c’est le cœur qui irrigue, bien sûr, et oxygène ce corps. De la même façon que le Cœur irrigue et nourrit l’Esprit en ce monde, quand celui-ci est révélé, ne passant plus par l’âme mais directement par l’Esprit, fait qu’un certain nombre de modifications vont survenir de manière de plus en plus tangible, de plus en plus évidente et pour devenir enfin flagrant jusqu’à son installation définitive, des moments où la conscience semble osciller d’elle-même autour d’un pivot central.

Il y a d’un côté la conscience ordinaire, le corps physique et les structures éphémères de ce monde. Il y a de l’autre côté ce qui n’est pas de ce monde, votre Royaume, et qui pourtant entre en manifestation au sein de ce monde. Le pivot étant ce que vous êtes, comprenant à la fois le pôle éphémère et le pôle éternel, de même que l’ensemble des manifestations possibles de la conscience dans ses différentes dimensions comme pour la a?conscience. Ainsi donc les circonstances de votre vie, dans leurs aspects les plus usuels comme dans les aspects les plus spectaculaires, n’ont qu’un seul but dorénavant, c’est de vous faire voir cela de manière de plus en plus claire, de manière de plus en plus évidente. De la même façon que peuvent s’actualiser, en ce corps comme en votre conscience ici-bas, un certain nombre d’altérations qui sont non pas des cristallisations mais plus des éliminations en cours, visant à porter votre conscience dans la neutralité la plus pure sur ce qui se déroule, non pas pour y rechercher un sens, non pas pour y rechercher une explication, non pour y rechercher autre chose que la plénitude de la Vie, que l’abondance de la Vie.

Ceci passe donc dorénavant de par le processus de retournement de l’âme, ou de dissolution de l’âme, l’interface énergétique, l’interface vibrale n’a plus besoin d’être manifestée parce que la conscience a besoin alors, plutôt, de s’intéresser uniquement à ce qui se déroule dans les faits les plus quotidiens et les plus usuels de votre vie. Ceci permettra de grandir de manière automatique en vous le sentiment et la réalité de l’Autonomie et de la Liberté, de même que la manifestation de l’Humilité et de la Simplicité, tout cela bien sûr impulsé par l’Esprit du Soleil, par la Ronde des Archanges en leur temps, par la Ronde des Anciens en leur temps et de même que par l’ensemble des Étoiles. Ainsi donc l’heure est venue de passer, en quelque sorte, à la pratique. Cette pratique ne doit s’appuyer sur rien d’autre que la conscience. Bien sûr, il existe des éléments préalables qu’il est possible, et comme le Commandeur vous l’a dit, d’utiliser pour favoriser, en quelque sorte, l’émergence et l’éclosion de cette Liberté et de cette Autonomie, si ce n’est déjà fait.

La vie, votre vie, ici-même, collectivement et individuellement, dans vos divers rôles et dans vos diverses appréhensions ou compréhensions de ce monde, se trouve en quelque sorte éclairée d’un jour nouveau. Cet éclairage vient directement de votre conscience. Il vient directement de votre capacité à lâcher prise, à vous abandonner, à ne rien vouloir diriger autre chose que laisser passer en vous l’intégralité de la Lumière et de devenir vous-même, sans plus être nourri d’une quelconque aide extérieure de Lumière, votre propre Lumière. Les travaux pratiques sont ainsi, durant cette période. Entre l’Étoile qui annonce l’Étoile et l’arrivée de l’Étoile, vous avez un temps qui est ce temps-là, celui que vous vivez, qui va en quelque sorte vous proposer un ajustage au plus fin sur votre Éternité, un ajustage au plus fin sur votre actualisation d’Éternité et aussi, de manière la plus évidente ou en tout cas de plus en plus évidente, sur le rôle de la conscience, le rôle de ce qui fut nommé le bien et le mal, le rôle de ce qui est nommé l’Éternité.

Cela nécessite de vous, comme je le disais, une disponibilité pleine et entière qui va vous donner justement à vivre cet apprentissage sans aucune confusion, sans aucune influence de votre passé et sans aucune influence d’une solution ou d’un devenir. Cela veut dire aussi par là qu’arriver à ce point de votre conscience, comme à ce point de l’histoire de l’humanité, il vous est rendu possible de vous installer en un endroit ou en un autre sans aucune décision de la volonté, sans aucune décision de votre personnalité mais simplement par l’évidence de la Lumière, par l’éclairage de la Lumière et par ce que vous dicte le cœur. Que cela soit par l’intermédiaire de vos marqueurs présents comme par exemple le Canal Marial ou encore les Triangles élémentaires archétypiels, peu importe qu’ils soient présents ou pas. Votre conscience est à même aujourd’hui d’expérimenter cela, je dirais, de manière directe, imprévue, imprévisible et pourtant permanente, se renouvelant à chaque souffle, à chaque interrogation, à chaque rencontre comme à chaque événement surgissant en vous comme sur la totalité de ce monde.

Cela signifie bien sûr aussi qu’un événement collectif touchant l’ensemble de l’humanité est à votre porte. Cet événement, vous le savez, vous sera annoncé de bien des façons, que cela soit par Marie, que cela soit par ce qui deviendra visible et qui était invisible, que cela soit par la conscience elle-même. Vous avez aujourd’hui la possibilité, réellement et concrètement, de choisir ce qui est pour vous qui êtes de toute Éternité. Ainsi donc c’est à vous de vérifier, dans le déroulement de vos jours comme de vos nuits, ce qui peut se présenter à vous afin d’en être affranchi dans les réactions, afin d’en être affranchi dans tout espoir d’un résultat ou d’un but. La proximité d’un événement collectif n’est pas fait pour vous donner peur, n’est pas fait pour vous déstabiliser mais bien plus pour vous permettre de vous ancrer dans le cœur de la conscience absolue, de la conscience infinie, de la conscience du Supramental car il n’y a pas d’autre point de passage que ce cœur, que cette conscience qui est la vôtre.

Il ne viendra aucun sauveur visible à l’extérieur de vous parce que le sauveur aussi est à l’intérieur de vous. Ce qui fut réalisé voilà deux mille ans a été travesti par les hommes de différentes façons, vous appelant à l’Amour mais appelant aussi une autorité extérieure alors que cette autorité est toute intérieure. Nous sommes tous Christ. Nous sommes tous la Voie, la Vérité et la Vie. Simplement certains d’entre vous le vivent, d’autres parmi vous le redoutent et enfin d’autres parmi vous ne le voient pas de manière précise encore mais peuvent constater en eux un certain nombre de changements, survenus de manière abrupte ou progressive, au fur et à mesure du temps qui s’écoule de façon linéaire. Ce temps s’écoulant de façon linaire par les circonstances qui sont propres à chacun de vous est aujourd’hui la meilleure opportunité, je dirais, de réaliser la totalité de ce que vous êtes avant le moment collectif. Parce que de la façon dont vous aurez, je dirais, conscientisé cela, vous passerez de la façon qui vous est propre d’un monde à un autre, d’un système à un autre, d’un mécanisme de fonctionnement à un autre. Passer de la pénombre à la lumière du jour peut être aveuglant. Pour l’oiseau qui n’a connu que sa prison et sa cage, le monde extérieur à la cage est dangereux, il fait peur. Vous êtes exactement dans la même situation.

Vous rêvez ou vous vivez ou vous avez vécu, déjà, des moments de Liberté et d’Autonomie. Mais la Liberté et l’Autonomie s’accompagnent aussi de ce qui est nommé la Responsabilité. Responsable de vous-même, de votre conscience mais aussi responsable de ce que vous établissez comme interactions et comme relations avec les constituantes diverses et variées de ce monde, aussi bien au niveau de la matière inanimée que des animaux, que des végétaux, que de vos frères et sœurs et que de l’ensemble des mondes dits invisibles, qu’ils soient du côté de la Lumière ou de ce qui fut appelé l’ombre, qui n’existe que comme un contraste dû à un déficit du positionnement de la conscience au sein de sa propre Éternité. Ainsi donc, si ce n’est déjà fait, vous allez pouvoir vérifier par vous-même que le bien et le mal ne sont que les deux versants d’une même pièce et que ni l’un ni l’autre ne sont à même d’être capables de venir à bout de l’illusion de ce monde. Seule la conscience le peut, aidée bien sûr par les processus vibraux mais aussi, très bientôt, par un processus collectif où nul ne pourra se soustraire, où nul ne pourra dire qu’il ne savait pas, qu’il ignorait ou que sa conscience n’était pas suffisamment ouverte ou expansée.

Ainsi donc, l’événement collectif concerne l’ensemble de l’humanité, l’ensemble des consciences, l’ensemble du système solaire, avec la même intensité; simplement la réponse ne sera pas la même selon l’endroit d’où vous vous situez. Ce que vous expérimentez déjà dans vos corps comme dans vos physiologies, comme dans vos couches subtiles, est le reflet de ce qui reste non pas à travailler mais le reflet de ce qui reste à lâcher, le reflet de ce qui reste non pas à faire mais, bien plus, à être au plus près du cœur de la Lumière et de laisser œuvrer en sérénité la Lumière elle-même, aussi bien sur votre structure physique que sur l’ensemble des structures subtiles qui vous composent au sein de votre incarnation. L’oubli de soi, bien connu aussi bien en Occident qu’en Orient, l’oubli de soi au travers de la dévotion, l’oubli de soi au travers du Service à l’autre, sont là-aussi les deux facettes de la même pièce. Il n’y en a pas d’autres. Aujourd’hui, le travail accompli depuis plus de trente ans sur cette terre par la Lumière vous amène à un positionnement, vous amène à la Liberté, à condition que vous acceptiez la responsabilité de la Liberté afin de faire, d’être, toujours en pleine conscience de ce que vous êtes, afin de ne pas être influencé par les éléments d’appropriation de la personne, par l’historique personnel ou par la poursuite d’un objectif, d’un projet ou d’un but.

Si vous abandonnez tout cela l’espace d’une respiration, vous êtes libéré de ce monde, vous êtes Absolu. Tout ce qui va se dérouler dans votre vie à partir de cette expérience ou de cet état va vous mettre en phase de manière intégrale avec l’Intelligence de la Lumière, avec le don de la Grâce et avec l’Éternité. Tout ceci est possible en vous. Tout ceci est réalisable sans personne d’autre, sans aucun outil, sans rien d’autre que votre conscience nue. Et c’est ainsi que vous pourrez traverser sans encombre, sans difficultés et sans résistances, ce qui se déroulera sur cette terre. Les éléments que je qualifierais indésirables se manifestant à votre conscience ou à votre vie, que cela concerne le corps comme les aspects plus subtils, n’est là que pour cela : vous stimuler afin de vivre l’Autonomie, la Liberté et la Responsabilité.

Vous ne pouvez être libre sans être responsable; la Responsabilité n’est pas simplement le sens commun de la responsabilité. Être responsable, dans le sens où je l’emploie, est plus proche de la notion de maturité, comme un fruit qui est mûr, prêt à être consommé ou à tomber de l’arbre. Ainsi donc en est-il de vous-même au sein de ce monde, en cette période, en ces instants et dans tous les secteurs et dans tous les aspects de votre vie en ce monde. L’expérience, quelle qu’elle soit, que vous avez pu vivre dans quelque milieu que ce soit, que cela soit dans le monde des chamans, que cela soit dans le monde des soufis, que cela soit dans le monde de l’église catholique, que cela soit dans quelque système de croyance, de pensée ou de religion existant, va vous donner à vivre le côté enfermant de ces adhésions à des mécanismes de religion, à des mécanismes philosophiques ou à des mécanismes auxquels vous avez adhérés, auxquels vous avez participés.

Nous rentrons donc, et nous sommes déjà rentrés, vous comme nous, dans l’étape ultime de la dissolution et de la transsubstantiation de ce monde comme de vos corps. Ceci se traduit par des marqueurs (vous les connaissez, je n’y reviendrai pas), mais cela doit se traduire surtout, et à partir de maintenant, à travers le jeu de votre conscience elle-même. Être capable face à une situation qui vous désavantage, êtes-vous capable face à une relation qui est heurtée, de disparaître à vous-même, de faire passer l’autre devant vous parce que l’autre est vous. Il ne suffit pas de le dire, il ne suffit pas de l’affirmer, il faut le démontrer. Là est votre responsabilité. Et je ne parle pas par-là de donner quelque chose, que cela soit financier, que cela soit assistance, que cela soit aide sous quelque forme que ce soit, mais bien plus ne pas avoir simplement l’infinie conviction de cela mais l’expérimenter dans sa chair. Ceci est bien au-delà de la simple compassion, cela est bien au-delà du charisme mais vous emmène et vous rapproche des processus nommés communion, fusion, dissolution que vous avez déjà peut-être vécus voilà quelques années, ou encore aujourd’hui de manière spontanée.

Ainsi, la maturité, la Responsabilité, l’Humilité, la Simplicité, l’Attention, l’Éthique et l’Intégrité, l’ensemble de ces quatre piliers quels que soient les noms qui leur sont donnés, ont été là pour vous fournir un cadre permettant de vous redéfinir, afin que un jour, les béquilles (c’est-à-dire nous, c’est-à-dire la Lumière reçue par en haut ou par en bas de votre corps), n’aient plus aucune incidence par rapport à la Lumière qui émane de votre cœur, de votre Autonomie, de votre Liberté et de votre Responsabilité. Là, vous êtes réellement un Fils Ardent du Soleil, vous êtes la source de la Lumière, vous êtes l’Absolu au sein d’une forme mais vous êtes aussi l’enfant qui s’incline devant son Père céleste et sa Mère céleste, non pas dans une soumission, non pas dans une obtempération mais bien plus dans une communion et une reconnaissance totale de l’Éternité.

La conscience est donc à même, par elle-même et indépendamment de tout support dorénavant, de vous donner à vivre l’entièreté des processus qui vous ont été décrits, dévoilés, au fur et à mesure de ces années afin de vous présenter à ce moment-là, face à la porte du Passage avec un oui franc et massif où ne peut rentrer en ligne de compte aucune tergiversation, aucune hésitation, ni aucun élément de trouble ou d’opposition. Ceci, tout un chacun, mes frères et sœurs incarnés, aurez, si ce n’est déjà fait, à le vivre, à le conscientiser, à le traverser et à le dépasser. Pour cela, ne comptez pas sur vos acquis, ne comptez pas sur vos connaissances, ne comptez sur rien d’autre que sur ce que vous êtes au sein de l’Éternité.

Ainsi l’impulsion de la Lumière Métatronique, de la Lumière du Christ, de la Lumière du Logos Solaire, la Lumière de Marie n’ont été là que pour stabiliser votre Lumière au sein de l’Éternité. C’est à vous donc, et à vous seul, dans la solitude la plus importante, dans cet espace de réflexion particulier où justement rien ne peut être reflété, où rien ne peut être réfléchi, dans la nudité la plus pure, que se trouve le Plein, que se trouve la Vérité, qui ne dépend d’aucune circonstance, d’aucun corps, d’aucun concept. La pleine Liberté, c’est-à-dire non pas seulement la Liberté et l’Autonomie intérieures mais la Liberté et l’Autonomie de mouvement, de temps, d’espace, de dimension, vous apparaîtra de plus en plus clairement, le moment venu. Ainsi, lors de cette Transition et de ce Passage à une autre dimension, lors de cette Transition ou ce Passage à votre dimension d’Éternité, se produit avec la plus grande des facilités dès l’instant où vous n’interférez pas par votre personne sur un processus qui concerne uniquement votre Éternité, même si elle s’inscrit au sein de ce corps.

La bienveillance est quelque chose qui pourrait s’apparenter à de la patience. La patience est un état de la conscience où il n’y a ni recherche de cause, ni recherche d’effet, ni recherche de conséquences. C’est une conscience qui est libre, encore une fois, de tout conditionnement et de toute condition, comme de tout cadre. C’est en ce sens aussi qu’il vous a été dit à d’innombrables reprises que nous étions tous à l’intérieur de vous parce que seul « vous » existez, mais ce « vous » qui existe doit faire passer autrui avant soi. Cela s’appelle le Service à l’autre parce qu’à ce moment-là vous avez conscientisé et vécu que l’autre n’est que vous vu au travers du filtre de votre propre projection.

Ainsi ce passage-là ne peut se faire que seul à seul. Que vous soyez en couple, que vous soyez en flammes jumelles, que vous soyez en âmes-sœur, que vous soyez à la tête d’une multinationale, toutes ces circonstances-là seront balayées à ce moment-là. Seule restera votre conscience, nue et dépourvue de tout support, de toute béquille, de toute condition et de toute espérance. Là est la plénitude de la Liberté intérieure et extérieure, de l’Autonomie intérieure comme extérieure.

Ainsi donc apprenez, quel que soit votre vécu, à maintenir l’équanimité, à maintenir la Paix, à maintenir la Transparence, l’Humilité et la Simplicité. Je ne reviendrai pas sur ces deux derniers termes parce qu’ils ont été suffisamment explicités à de nombreuses reprises par nos Sœurs Étoiles.
Aujourd’hui, les circonstances de vos vies quelles qu’elles soient se trouvent confrontées aux circonstances de ce monde, non pas tant dans ses règles et lois sociales ou politiques, ou sociétales, mais bien plus selon les règles de la Lumière libre et autonome en incarnation sur ce monde, pour l’Ascension de la terre qui est en cours, comme vous le savez, en ce moment même.

Tous les marqueurs présents en ce monde seront révélés à votre conscience, que cela soit directement, que cela soit par la diffusion de l’information qui se fera de toute façon, vu l’intensité et la disproportion des phénomènes climatiques, géophysiques, biologiques qui se produisent en ce système solaire. Je précise, pour nous comme pour vous car je rappelle que l’assemblée des Melchisédech est une assemblée transitoire. De la même façon que la Ronde des Archanges s’est terminée à un moment donné, l’ensemble des Anciens agissant en synchronicité dans un espace préservé au sein de ce qui fut nommé la matrice astrale se retrouvera elle aussi totalement libérée et autonome, si tel est notre souhait à chacun de nous, de là où nous sommes, de retrouver cette Éternité et cette a-conscience.

Mais la Liberté est telle que nombre d’entre vous déciderait d’aller explorer les mondes plus subtils liés à vos Origines stellaires, liés à vos lignées, liés en quelque sorte à une forme d’histoire mais transcendant toutes les histoires linéaires au sein de ce monde, vous donnant accès de manière directe, non pas tant à l’expérience de la lignée ou de l’origine mais bien plus venant vous conforter dans la réalité et la vérité de ce que nous vous avons proposé et donné durant l’ensemble de ces années, depuis la première descente de l’Esprit Saint.

De la même façon que certains d’entre nous, en incarnation, ont déposé, je dirais, les ferments de cette nouvelle conscience depuis le début du 20ème siècle, chacun à notre façon, chacun avec nos outils, ayant permis dans l’espace où nous sommes de fédérer, en quelque sorte, la conscience unitaire qui s’exprime, je vous le rappelle, à l’image de ce qui fut nommé par l’intra-terre la structure à 24 unités de conscience. Cela signifie aussi que ces structures à 24 unités de conscience ne sont pas distinctes les unes des autres. De la même façon que les polarités ou les facettes de cette structure à 24 unités de conscience forment un tout, à une seule comme à l’ensemble des 24. Il y a donc ici à ce niveau, en employant un terme que vous connaissez, une liaison hologrammatique faisant que dans chacun se trouve le Tout et que dans le Tout se trouve chacun.

Ainsi, tant que vous n’aurez pas expérimenté une forme d’effacement de la personne par rapport à autrui, quel que soit cet autrui, la vie vous présentera les expériences qui se reproduiront de manière de plus en plus intense et de plus en plus rapprochée, afin non pas de vous gratifier ou de vous punir mais bien plus pour voir de plus en plus clairement, de manière de plus en plus aigüe et précise ce que vous êtes en ce monde et ce que vous êtes en Éternité. Il n’y a pas d’autre alternative en ce monde pour la conscience que de s’être appuyée, aujourd’hui et jusqu’à aujourd’hui, sur la vibration, la Lumière vibrale. Mais aujourd’hui la conscience devient son propre outil qui est à même à travers, comme je l’ai dit, les choses les plus insignifiantes de ce monde, de vos actions, de vos entreprises, de vérifier cela.

La maturité, l’Autonomie et la Liberté mettent fin de manière définitive et irrémédiable à toute notion de quête, à toute notion de recherche de sens, à toute recherche de notion d’explication, à toute recherche de besoin de se raccrocher à quelque chose ou à quelqu’un, mais vous laisse comme seule possibilité de devenir ce que vous êtes, en Vérité, en Éternité, comme dans l’éphémère. Ainsi donc, les circonstances collectives de ce monde, telles qu’elles se précisent en ce moment-même et dans une certaine forme d’imminence ne se chiffrant plus, comme vous le savez, en années mais bien plus dans un intervalle inférieur à une année, de vous confronter à la réalité, ou pas, de votre vécu afin non pas, encore une fois, de punir qui que ce soit ou quoi que ce soit mais bien plus pour mettre définitivement en accord ce que vous êtes avec ce que vous paraissez.

Ainsi donc la distance entre l’Éternel et l’éphémère, comme vous le savez, s’abolit et disparaît, du fait même de la superposition de l’éphémère et de l’Éternel, de vos structures éphémères et de votre corps d’Êtreté, vous donne accès à cela, vous donne accès à la conscience pure, celle qui est nommée la Demeure de Paix Suprême ou encore Sat-Chit-Ananda, ou encore Shantinilaya, ou si vous préférez la Paix totale, la maturité totale.

Bien sûr, et nous en sommes parfaitement conscients, nombre d’entre vous ont besoin et ont une impériosité vitale à expérimenter, à avoir soif d’expériences de la conscience elle-même. Il vous sera fait selon votre Esprit, il vous sera fait selon la présence ou pas d’une âme entre l’Esprit et la matière.

Soyez certain que plus que jamais, durant la période qui s’est ouverte depuis peu de temps, chaque chose, chaque élément, chaque être, chaque situation est très exactement à la bonne place pour vivre sa Libération selon ses modalités, selon ses lignées et selon sa propre liberté de choix.

Ce qui peut encore vous sembler par moment confus ou confusant s’éclairera de manière automatique chaque jour de plus en plus, sans aucune intervention, comme vous le constaterez, de votre part, laissant alors le champ libre à l’action de l’Amour et à l’action de la Lumière dans votre monde. Les jeux, les rôles, les fonctions que vous avez tenus ou que vous tenez encore, homme, femme, jeune, vieux, intellectuel, artiste, tous les qualificatifs que vous pourriez trouver, pour vous positionner, vous découvrirez, lors de ce moment collectif, qu’ils ne vous sont d’aucune utilité et peuvent même représenter des résistances inconscientes à l’Éternité. Ainsi donc ce qui s’éclaire en ce moment, c’est justement ces mécanismes en vous comme autour de vous, étant en quelque sorte le prélude à l’évènement collectif. Alors, faîtes non pas ce que vous sentez, non pas ce que vous décidez mais ce que la Lumière décide en vous. Parce que je vous rappelle que vous êtes la Lumière, même si pour beaucoup d’entre vous il a fallu en quelque sorte conscientiser nos Présences à l’extérieur de vous, conscientiser un certain nombre d’étapes, de processus, plus ou moins vécus, plus ou moins intégrés, plus ou moins transparents mais qui ont pourtant, quel que soit leur degré d’achèvement, la même finalité qui est la Liberté.

Je résumerais l’ensemble de mon intervention en ces mots : laissez émerger ce qui vient à vous, laissez émerger toute relation qui vient à vous, non pas pour y soustraire ou se soustraire, non pas pour y adhérer ou ne pas y adhérer mais bien plutôt comme l’occasion de vérifier, par la conscience elle-même, l’endroit où vous vous situez. Et ce avec de plus en plus d’acuité, et ce avec de plus en plus de netteté et de manière de plus en plus forte, je dirais. Ainsi vous serez mûr et mature au sein de ce que vous êtes, le moment où la Lumière que vous êtes laissera place à la Lumière qu’est le monde, ce monde comme tout monde, cette vie comme toute vie. Le mental ne vous sera plus d’aucun secours à ce moment-là parce que ce moment-là n’a que faire des moments ordinaires de la vie où le mental est nécessaire. Bien au contraire. Le mental sera mis au repos, la personne sera mise au repos, le monde dans sa totalité sera mis au repos. Alors bien sûr, dans les différentes traditions des mots sévères ont été employés : apocalypse, fin du monde, fin d’un monde, Ascension.

Bien sûr cela est une vérité mais là n’est pas l’essentiel : l’essentiel est ce que vous êtes et non pas ce que vous faites. L’essentiel est ce que vous êtes maintenant, indépendamment de votre âge, de votre sexe, de votre pouvoir, de vos relations. En ce Face à Face, en cette Rencontre entre l’Éternel et l’éphémère, entre le corps éphémère et le corps éternel, il y a réellement ce pivot central qui est la conscience elle-même. Vous aurez de plus en plus souvent l’opportunité, dès maintenant, de constater par vous-même les résultats fort différents qui découlent de l’action de la personne, de ceux de l’action de la Lumière que vous êtes. Ceci donnera, de manière de plus en plus tangible pour vous comme pour le monde, les signes manifestes et patents de cette Résurrection, car c’en est une. La Résurrection de l’Esprit au sein de la chair, ce que vous êtes en vérité. Vous n’avez pas à vous préoccuper d’autre chose, allez à vos occupations, allez à vos pôles d’intérêt, faites ce que la vie vous demande de faire. Mais viendra un moment où tout cela sera caduc. Il faut donc être capable de voir avec lucidité, avec maturité, les tenants et les aboutissants de l’éphémère et les tenants et les aboutissants de l’Éternité.

Chaque être humain, de quelque condition que ce soit, de quelqu’endroit que ce soit sur ce monde, vivra cela. Le déroulement de cela sera bien sûr différent et spécifique à chacun pour de multiples raisons bien sûr, par rapport à vos lignées et vos Origines stellaires, par rapport à ce que vous avez construit en cette vie comme en toute vie puisque cet instant, ce point de transition et de passage n’est que la résultante de la fin de tous les moments illusoires vécus au sein de l’illusion.

Ce mot, Apocalypse, qui signifie bien sûr, vous le savez, Révélation, a été pris dans un sens négatif par l’ensemble de la communauté humaine, excepté bien sûr pour ceux qui savent, non pas seulement l’étymologie mais qui savent l’évènement qui vient. Parce que certains d’entre vous, au travers des rêves, au travers d’une forme de préscience qui n’est pas vraiment de l’intuition, commencez de manière plus ou moins directe, plus ou moins évidente à comprendre, à saisir et à vivre qu’il y a un processus où il pourra être dit : il y avait un avant, il y a eu un après. Dans cet « après », il y a rupture totale de la notion de continuité linéaire; le neuf, le nouveau, l’Inconnu est là. Il y a juste à l’accueillir, il y a juste à le traverser, il y a juste à Aimer. Là est la maturité, là est la Responsabilité, là est l’Humilité, là est la Simplicité, et là se trouve le Christ.

En résumé et en conclusion il y a ce que je nommerais avec vous, si vous le voulez bien, un point de convergence. Ce point de convergence est le lieu où se rassemblent les éléments disparates de vos vies, à titre individuel et collectif, dans leur révélation en tant que processus éphémères et illusoires, n’étant en aucun lien direct, excepté dans ce qui est à vivre aujourd’hui, avec les aspects les plus limités de la vie ou plus illimités de la vie. Je pourrais dire aussi que ce qui arrive, ce qui se manifeste, est la conscience pure, brute et libre de tout. La Liberté peut faire peur parce qu’elle met face à l’Inconnu, elle met face à la déstructuration des repères, elle met face dans un premier temps à l’incertitude, elle met face à l’Inconnu, elle met face à ce qui Est.

Autrement dit et plus que jamais la Vie vous porte, la Vie vous parcourt, mais vous êtes la Vie et en quelque sorte votre monde est votre monde, mon monde est mon monde. Il y a juste des points de rencontre. Ces points de rencontre peuvent être envisagés comme des moments de lucidité, des moments d’expérience, des moments de réconfort, parfois des moments plutôt de désespérance mais dans un cas comme dans l’autre cela n’a aucune importance. Parce que la Vérité vous comblera au-delà de tout ce que vous pouvez en attendre, au-delà de tout ce que vous pouvez en espérer et au-delà de toute interrogation par rapport à cela. Rappelez-vous qu’il n’existe aucun moyen, au sein de la conscience personnelle, de trouver ce qu’il y a de l’autre côté. Vous pouvez en avoir des échos, vous pouvez en avoir des témoignages mais n’oubliez jamais : la carte ne sera jamais le territoire. Nous vous avons donné les cartes, nous vous avons fourni les balises, nous avons communié. Il est temps maintenant d’être adulte. Ça ne veut pas dire rompre avec nous ou entre nous ou entre vous mais bien plus le vivre comme une évidence dont la seule présence se suffit à elle-même, la nôtre comme la vôtre, parce que de là découle la facilité de tout le reste.

Voilà les éléments que j’ai ajoutés à la Liberté et à l’Autonomie. En espérant que vous ayez retenu cette notion d’Autonomie mais aussi de Responsabilité, de maturité, l’Amour. Et l’Amour, dès l’instant où il n’est plus conditionné par une personne, par une situation, par une expérience de vie. L’Amour est l’essence de la Vie, l’Amour est le support de la Vie, en ce monde comme en tout monde. Cela va vous repositionner de manière plus lucide sur l’essentiel, de manière plus intense sur la Vérité.

Quel que soit l’espoir ou l’appréhension, quelles que soient les attentes ou les non attentes, cela n’est pas important. Le plus important est vraiment votre capacité à devenir la Vie et donc à vous effacer devant votre personne et à vous effacer, en tant que personne, devant une autre personne. Transcender la personne c’est bien plus que la communion, la fusion ou la dissolution, c’est retrouver la Liberté totale, intérieure comme extérieure.

Mais ce moment est impérativement inscrit au sein d’un moment collectif parce qu’autant, quand il y a un être sur cette terre qui se libère, tant qu’il est seul cela ne pose pas de problème. Tant qu’il n’y en a pas des centaines, cela n’entraîne pas de modifications du statu quo et des cadres établis par la falsification. Mais dès l’instant où le nombre devient important, je ne reviendrai pas sur ces notions de nombre parce qu’il me semble que le Commandeur vous en a parlé voilà de nombreuses années à de très nombreuses reprises. Il existe effectivement un seuil et ce seuil est fonction, je dirais, de la résultante de masse des consciences présentes sur la terre. Ainsi donc la loi de résonance joue à plein par rapport à l’approche plus ou moins rapide du signe céleste. Au mieux vous aurez vu les jeux de la conscience, au mieux ce moment est proche. Il vous faut donc de manière irrémédiable sortir de l‘attente, de l’espérance, de l’espoir ou du désespoir. Il vous faut au mieux vous détacher de cette notion de moment collectif parce que le moment collectif ne fera rien d’autre que de vous renvoyer à votre individualité, à votre unicité ou à votre personne, parce que rien d’autre tout simplement n’existera plus.

Permettez-moi, avant de vous laisser la parole, s’il existe des questionnements complémentaires par rapport à cela, de vivre avec vous, en vous et parmi vous l’Esprit du Soleil.

… Silence…

Je suis Frère K et j’écoute maintenant ce qui peut arriver comme questions de votre part.

… Silence…

Sœurs et frères incarnés, je suis Frère K et je rends grâce à votre écoute et à votre Présence.

Au revoir.

www.aventureceleste.com

Afficher la suite de cette page

 
       
Compteur
de visite

29 avril 2018

 
 
 
Page Facebook
Témoins de la résurrection

  

Pour revenir sur la page d'accueil
cliquez sur
l' Ange.



 
 

LA CONSCIENCE NU EST L'ENSEMBLE DES CONSCIENCES.

C'est lors de cette Résurrection que cette Conscience Nu apparaît.

ELLE EST EVIDENCE ET VERITE

L'important n'est pas la compréhension mais le vécu.

C'EST L'ABANDON TOTAL A LA LUMIERE

BIDI

 

 

Merci de me soutenir en me faisant un don

 

NOUVEAU
Inscription
New letter

 
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.
 

 

Eau Elfique
ou
Eau Chri
stique

 
En savoir plus...e
      



Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez
que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation.

Sri Aurobindo