FRÈRE K – MAI 2015

Suite Autonomie et Responsabilité

Je suis Frère K. Frères et soeurs en humanité, avant toute chose, accueillons-nous les uns les autres dans la Grâce de l’Esprit du Soleil et du Christ.
… Silence ...
Mon but parmi vous, ce jour, est de poursuivre le contenu de ma dernière intervention concernant l’Autonomie et la Responsabilité. J’espère vous donner un fil précis d’observation de ce qui se déroule en cette période, à l’intérieur de vous et dans les relations entre frères et soeurs quelles qu’elles soient, survenant dans le déroulement de vos vies en quelque domaine que ce soit.
Je vous rappelle que notre Commandeur avait dit, voilà pas longtemps, que c’était celui qui disait quelque chose qui l’était. Nous allons rentrer dans ce concept, non pas tant pour s’en approprier une quelconque vérité au niveau mental, mais bien plutôt pour vous donner des éléments qui vous permettront, dans les moments de relation justement, de trouver je dirais, une forme d’issue, une forme de solution en ce qui peut résister et ce qui peut s’opposer en vous comme au sein de toute relation à la surface de ce monde.
Vous êtes nombreux à avoir constaté une modification des relations entre vous et à l’intérieur de vous, concernant aussi bien vos mécanismes de fonctionnement habituels avec l’irruption, dorénavant, d’éléments qui ne semblent pas vous appartenir concernant certaines réflexions, certaines décisions, certaines prises de positions. Cela est logique et correspond point pour point à la rencontre en vous entre l’Éternel et l’éphémère.
De ce Face-à-Face résulte, je dirais, des réajustements, des repositionnements, des choses nouvelles qui vous font parfois interroger sur le sens de ce qui se déroule et qui émerge au sein de votre conscience. Cela est justement destiné à vous faire prendre conscience de vous et de l’autre. Et tant qu’il existera en vous une notion de séparation dans l’observation de l’autre, tant qu’il demeurera en vous le sentiment d’être en désaccord sur quelque part que ce soit, demeurera en vous, je dirais, la non élucidation de la relation elle-même. En cela il vous avait été dit, voilà peu de temps, d’observer non pas un individu, non pas un autre individu, non pas ce de quoi vous êtes constitués au sein de ce monde dans vos affects et relations mais bien plus d’analyser la façon dont se déroule la relation.
Cela fait partie aussi de votre responsabilité et cela concourt, de manière indéniable, à vous faire retrouver de plus en plus vite votre Autonomie et votre Liberté. Alors bien sûr la personne peut se poser la question de pourquoi il y a tant de manifestations aujourd’hui, parfois surprenantes et parfois violentes, se déroulant à l’intérieur de vous comme à l’extérieur de vous, et alternant de plus en plus fortement avec des périodes qui s’apparentent, je dirais, à une forme de paix, à une forme de béatitude.
Tout cela déroule, vous le savez, et découle directement de la confrontation et des différentes étapes du Choc de l’humanité qui se déroulent en vous comme au sein de l’ensemble des relations humaines. Ce qu’il vous est demandé, bien sûr, n’est pas de juger ni même de condamner mais bien sûr de voir les choses telles qu’elles sont, c’est-à-dire sortir de votre avis personnel, sortir de votre prétention, si je peux dire, à vouloir saisir l’autre à travers votre propre filtre.
Il n’y a que celui qui est totalement libéré de la personne elle-même qui est capable d’accueillir l’autre en totalité, sans frein ni réticences, quelle que soit par exemple l’expression d’une lignée contraire ou encore d’un antagonisme affectif ou relationnel profond. Parce que celui-ci est capable d’aller justement au-delà de l’image, au-delà de ce qui est donné à voir et d’aller au-delà de lui-même comme de l’autre, pour voir à travers les illusions et les écrans projetés, ce qui se déroule en profondeur. La présence du Christ bien sûr, mais aussi le solutionnement de ce qui éclate devant l’oeil de la conscience et qui permet justement, à travers parfois des évènements pénibles sur quelque point que ce soit, de trouver des espaces de résolution intérieurs beaucoup plus simples que les mécanismes de défense habituelle de la personne, de justification, de jeux de culpabilité ou de prise de pouvoir.
Vous en êtes tous là aujourd’hui, à découvrir dans toutes vos relations ce qu’il peut exister de relation de pouvoir, de domination, de relation de confrontation. L’ensemble de ces relations qui sont autour de vous, dans les sphères les plus proches comme les plus lointaines, ne sont là que pour vous aider à la fois à mettre fin à toute séparation, en vous comme à l’extérieur de vous, mais aussi à saisir votre mode de fonctionnement au sein de ce monde, qui préfigure en quelque sorte les zones de résistances pouvant encore se manifester et devant être en quelque sorte lavées dans le sang de l’agneau, dès l’instant où l’Appel de Marie aura été formulé.
Ainsi donc les opportunités de la vie que vous vivez sont très exactement celles qu’il vous faut aujourd’hui pour résoudre ce qu’il peut rester à résoudre. Il ne sert donc à rien de chercher une causalité quelconque mais bien plus de transcender la causalité au sein d’une situation, fut-elle une retrouvaille d’âme soeur, fut-elle une situation karmique ou fut-elle une confrontation entre l’Éternité et l’éphémère. Par exemple votre Éternité et, dans votre cercle familial, quelqu’un qui est inscrit de manière je dirais presque figée au sein de l’éphémère, et vous constatez par là même qu’il n’y a pas de possibilité d’entente, qu’il n’y a pas de possibilité de résolution avec le fait d’être une personne, le fait de s’exprimer ou le fait d’essayer de justifier.
Car en effet, au niveau de la Responsabilité, il vous faut aller bien au-delà. Et la façon d’aller au-delà de cela, c’est de dépasser et de transcender bien sûr la notion de personne, la notion de personne à personne, la notion de l’autre et la notion de vous. Et c’est pourtant au travers de cette relation de l’autre avec vous et de vous avec l’autre que se situe l’espace de résolution le plus simple et le plus évident, dès l’instant où vous ne culpabilisez pas, dès l’instant où vous voyez clairement ce qui se déroule dans le champ de la relation.
Cela va vous amener à vous positionner. Alors, à ce moment-là que se passe-t-il ? Vous êtes soit en accord soit en désaccord. Que cela soit par les mots, que cela soit même (de plus en plus actuellement et cela sera le cas de plus en plus profondément), de l’interaction et de la relation existant entre les lignées qui vous animent et les parts respectives de vos éléments les uns par rapport aux autres, vous donnant parfois à sentir la domination, parfois la prédation, parfois l’effacement, parfois la joie, parfois la colère, parfois la tristesse. Bref, un ensemble d’états émotionnels qui viennent vous dire qu’il y a désaccord. La perception énergétique peut en être fort agréable ou désagréable pouvant aller jusqu’à vous donner une striction du coeur ou l‘impression que vos Couronnes se referment.
Je vous invite, au travers de ce qui se déroule dans ces cas-là, à aller au-delà de toute perception et de plus rentrer dans la conception qui est de dire que l’autre est vous, même si vous ne le voyez pas. Dès l’instant où l’autre rentre en vous, non pas au niveau de la personne ou de la prédation exercée, ou de la culpabilité, mais bien plus au sein de son être essentiel. Pour cela, il vous faut bien sûr dépasser, non pas l’accusation, non pas le jugement, mais dépasser même ce qui a été observé. Allez au-delà de vos réticences, allez au-delà de vos peurs, allez au-delà de vos pleurs, allez au-delà de ce qui peut vous chagriner et ouvrez-vous encore plus à l’autre et à ce qui émane de lui, fut-elle la prédation la plus puissante, parce qu’il y a en vous la capacité de l’Amour.
Et celui qui mettra l’Amour devant, comme cela a été dit, arrivera à dépasser tout antagonisme dans toute relation sans aucune difficulté. À ce moment-là, réellement, il n’y aura plus l’autre et vous, il y aura le Christ. Le Christ ne sera plus avec vous ni entre vous mais il sera chacun de vous. Et vous ne pourrez voir autre chose que cela, ni même être affecté par ce qui vous affectait auparavant.
Cela demande de la franchise, cela demande de regarder le coeur, cela demande de regarder l’oeil, cela demande de ne pas blesser mais cela demande de dire, d’exprimer mais surtout, au-delà de ça, aller à l’accueil inconditionnel jusqu’à transcender sa propre souffrance ou sa propre blessure. Il y a pour cela une capacité de grâce et de dévotion, que celui qui réalisera cela sera instantanément dans la vérité de l’instant présent parce que dans l’instant présent, vous le savez, il n’y a pas de place pour l’antagonisme de personne, il n’y a que la Vie. Alors comment pouvez-vous voir, au sein de l’autre comme au sein de vous, une blessure ou une récrimination, une prédation ? Il n’y a que l’Amour ou la peur et cela vous le savez.
Alors même au-delà de ces réactions qui vous semblent altérées, dépassez cela. Allez vers cet état de non peur qui correspond à l’Amour. Il n’y a rien à projeter, il n’y a rien à défendre, il y a juste à accueillir, il y a juste à s’effacer. Il y a juste à devenir transparent.
Et cela va vous devenir de plus en plus évident dès l’instant où vous mettez en pratique ce que la Vie vous donne à vivre à travers votre environnement le plus proche mais aussi à l’intérieur de vous-même. Quand il vous semble exister un choix, quand il vous semble exister une indécision, quand il vous semble exister une résistance, ne cherchez pas plus loin. Ne cherchez ni à rejeter la faute sur l’autre ni en vous car il n’y a pas de fautif. Il n’y a que la Vie qui se révèle en cette période par la synchronicité de la Lumière, vous permettant de résoudre par son Intelligence, et non pas par la vôtre, ce qui est à résoudre.
Et pour cela il faut que votre intelligence, votre légende personnelle, votre histoire personnelle, s’efface elle-même devant le conflit. Il n’y a pas de nécessité de réconciliation par les mots, il y a juste simplement, dès l’instant où l’un de vous deux ou vos deux parts à l’intérieur de vous se pardonnent l’une l’autre, dès l’instant où vous accueillez l’autre en totalité, sans réticences et sans frein, quoi qu’il soit émis, que se trouve dépassée la dualité. À ce moment-là, réellement et concrètement, l’Intelligence de la Lumière sera à l’oeuvre et vous donnera à voir très précisément ce qui est à voir, et surtout très précisément ce qui est à vivre.
Pour cela, il n’y a réellement aucun effort à faire, car cela est l’Abandon à la Lumière, cela est l’état de Grâce et cela est l’Action de Grâce. Ainsi ce qui se peaufine actuellement dans vos vies, dans les relations avec vous-même comme dans vos relations au monde, n’est que cet aspect-là vous donnant à voir réellement, et je dirais par obligation de Responsabilité, ce qui est à voir. Afin de vous débarrasser non pas d’une situation ou d’une personne mais pour être sûr d’être débarrassé, en vous-même comme dans ce qui émane de vous, de toute notion d’interférence, si je peux dire, avec la liberté de l’autre comme avec votre liberté à vous.
L’autre n’est pas autre chose que vous. De même, vous n’êtes pas autre chose que l’autre. L’écran dans lequel il peut se voir, cet écran qu’il faut bien faire disparaître un jour afin de traverser tout écran, que celui-ci porte le nom de l’autre, que celui-ci porte le nom de vos indécisions ou de vos troubles de décisions ou de vos troubles relationnels à l’intérieur des différentes parts de vous-même.
Si vous adoptez ce point de vue et si vous mettez en oeuvre la réalité de ce que je viens de dire, vous constaterez par vous-même des espaces de résolution et des espaces d’amour qui permettront, à ce moment-là à vos Couronnes de se déployer, à vous faire sentir le coeur comme jamais vous ne l’avez senti jusqu’à présent, vous donnant à percevoir non pas seulement le triangle de la Nouvelle Eucharistie, non pas seulement la Couronne radiante du coeur, non pas seulement le tétrakihexaèdre mais bien plus la totalité de ce qu’est l’Amour au sein du coeur parce que l’Amour est le Coeur et le Coeur est l’Amour.
Et cela ne pourra jamais être approché par une quelconque connaissance, fut-elle la plus subtile. Et cela ne pourra jamais être approché par la vibration même. Il n’y a que l’Onde de Vie, en vous
libérant, ou la capacité à adopter le concept que je viens de vous exprimer, qui vous donnera les éléments à même de transmuter en vous ce qui est à transmuter. Les résultats seront visibles dans la relation, qu’elle soit à l’intérieur de vous, avec toute situation ou avec tout autre frère et soeur, quel que soit son positionnement dans votre cercle affectif.
Cela donnera réellement la Loi de la Grâce mais aussi la Loi de Pardon, et mettra en oeuvre l’Action de Grâce, la présence du Christ mais aussi vous permettra certainement, pour nombre d’entre vous, de ressentir enfin ce qu’est l’Amour au sens vibral, se passant de mots, se passant de contacts avec l’un d’entre nous que cela soit Archange, Ancien ou Étoile. Mais aussi vous donnant accès à l’intimité de votre être, dépouillé de tout ce qui peut être interférence, de tout ce qui peut être résistance et dépouillé de tout ce qui peut être relation parce que la seule relation conforme est la communication de l’Amour. Elle n’est plus une relation parce que la relation s’établit d’un point à un autre, d’un être à un autre, d’une relation à un être. Ainsi donc il y a deux termes.
Passer à cela vous fait passer à la réalité de l’existence d’une Unité, non plus seulement en concept, non plus seulement en vécu par état d’extase mais directement au sein de ce monde. Cela assoira en quelque sorte votre Présence au sein de l’instant présent, votre rayonnement spontané d’être qui sera fait de joie, de béatitude quoi que vous fassiez, quoi que vous disiez, quel que soit le regard que vous porterez sur les choses.
À ce moment-là vous comprendrez, dès la première fois où vous l’aurez vécu, qu’il vous est très facile de faire la même chose en toute relation et en toute situation. Ainsi l’apprentissage se réalisera, vous donnant en quelque sorte une certitude absolue de capacité, non seulement de disparition mais aussi de répondre à l’Appel de Marie, par la plus grande foi, la plus grande des confiances, ne laissant aucune peur s’exprimer, n’exprimant aucun doute, n’exprimant aucune résistance à ce qui va se produire.
Ainsi donc il vous est donné, durant cette période de quelques semaines, l’opportunité de vérifier par vous-même la Loi d’Unité au sein même de ce monde, et ce quelle que soit l’opposition ou quelle que soit la dualité manifestée par l’un des intervenants, l’un des lieux ou l’une de vos parties à l’intérieur de vous-même. C’est cela que vous allez découvrir dorénavant.
Cela va se traduire, bien sûr, par de plus en plus de perceptions de ce que vous nommiez jusqu’à présent les mondes invisibles. Non pas seulement cela mais aussi vous allez voir apparaître justement, dès l’instant où le coeur accueille cela, comment s’établit la relation entre une situation et vous, entre les différentes parts de vous, mais aussi entre vous et n’importe quel frère et soeur croisé(e) à la surface de cette terre ou à laquelle vous pensez.
Voilà des années nous avions parlé et vous aviez vécu des communions, des fusions, des dissolutions, des échanges même parfois transitoires et temporaires d’âme à âme. Aujourd’hui cela va plus loin parce qu’il y a incarnation de ce que vous aviez vécu sur d’autres plans, afin que vous en ayez la conscience même au sein de la conscience ordinaire, la connaissance de l’expérience et du vécu et du côté vérifiable et systématique de ce que je vous décris.
Vous constaterez donc l’apparition des relations entre les objets, entre les choses, entre les relations et entre les êtres, vous apparaissant sous forme de bandes colorées, de rubans plus ou moins larges traduisant la qualité de la relation, si celle-ci est en accord, si celle-ci est en désaccord, si celle-ci est bénie par la Loi de la Grâce ou est en voie de résolution. Ainsi donc il vous deviendra beaucoup plus aisé plutôt que de faire appel à votre expérience, à vos habitudes, à vos affects ou à vos pensées.
Il y aura donc une traduction directe dans votre vie, vous donnant à voir de ces façons-là, mais aussi de multiples façons autres, que cela soit en rêve, que cela soit lors de vos méditations. Vous aurez accès à ce moment-là à des éléments éclairants, vous donnant à voir ce qu’il y a à voir au sein de toute relation, venant même transcender ce qui peut être nommé l’incompatibilité des lignées, l’incompatibilité de certains éléments entre eux ou de certaines origines stellaires.
Cela sera tout simplement fondu et disparu car le dernier voile se sera levé et votre coeur émettra de lui-même, sans que vous ayez, à un quelconque moment de votre vie, à y penser ou à y méditer. Là est la Liberté, là est l’état de Bouddha, là est l’état de bouddhéité, là est l’état Christique. Là est la Liberté manifestée au sein de ce monde quelle que soit la forme que vous avez et que vous portez.
Voilà ce que j’avais à dire, ce fut assez court mais toutefois s’il existe en vous des interrogations par rapport à cela, je suis prêt à y répondre avec grand plaisir.
Je précise que comme chacun des autres intervenants je suis intervenu en résonance avec l’Esprit du Soleil, vous donnant un rythme peut-être différent de celui qui était le mien mais aujourd’hui vous êtes prêts à accueillir cette façon-là parce que votre coeur est à la porte du seuil de la découverte, de la Vérité, non pas dans le vécu intérieur mais même au sein de ce monde.
Rappelez-vous que la Lumière Blanche, la Lumière adamantine, s’étale de partout. Elle recouvre dorénavant les trois quarts de la terre permettant, comme vous l’observez peut-être selon les régions où vous êtes, d’observer les phénomènes inhabituels. Que cela soit dans vos cieux à travers leurs nuages, que cela soit à travers nos présences près du soleil, que cela soit à travers la manifestation des végétaux, des animaux, de vos frères ou de vos soeurs ou le canevas éthérique mais non seulement, le canevas vibral qui s’est superposé commence maintenant à vous apparaître. Non plus seulement dans les vortex comme en avait parlé le Commandeur, là où se trouvent les élémentaux mais même aussi chez vous, vous donnant à vérifier et à traverser certaines bandes de fréquences, certaines bandes de couleurs se trouvant en vous comme autour de vous.
Vous apprendrez ainsi à dépasser et à transcender réellement, sans le vouloir, toute opposition et toute contradiction présente en vous, comme toute souffrance, avec l’Évidence de la Lumière, la Grâce de la Lumière et avec la plus grande des facilités. J’insiste sur cela.
Je vous écoute maintenant.
… Silence ...
S’il n’existe pas de questionnements, je me fais un plaisir de participer à votre alignement, à votre Présence et à votre Feu. Alors communions ensemble et abolissons toute distance, soyons Responsables et soyons entièrement Autonomes.
Vous pouvez vous aider pour cela, si vous le voulez bien, en portant votre conscience soit sur le coeur soit sur le nez. Je vous rappelle que le nez, où se trouve ce qui fut nommé le 12ème corps, est le point qui correspond à l’Androgyne Primordial, il est le point de jonction qui correspond à la réunification à la fois de vos polarités mais bien sûr aussi de ce qu’est nommé ce plan, là où vous êtes encore, et ce que vous nommez la cinquième dimension ou le monde supramental. Ainsi vous connectez en vous comme autour de vous, les plans et les dimensions favorisant ainsi le Face-à-Face et la dissolution de l’éphémère.
De la même façon qu’il vous est loisible de travailler sur les éléments, il vous est possible de renforcer la connexion et la communication entre votre dimension et nos dimensions. Simplement en focalisant votre conscience sur ce point. Si vous y arrivez, ensuite essayez par le coeur, directement au centre du coeur.
Faisons cela maintenant si vous le voulez bien, par la Grâce de l’Esprit du Soleil.
... Communion ...
Je suis Frère K. Que la Paix, l’Amour et la Vérité soient éternels en vous et éternellement présents. Avec tout mon Amour.

 

www.aventureceleste.com


 
       
Compteur
de visite

8 avril 2018

 
 
 
Pour répondre dans le respect de la Vérité au blog « Méduse et précision »
 

Pour revenir sur la page d'accueil
cliquez sur
l' Ange.



 
 

LA CONSCIENCE NU EST L'ENSEMBLE DES CONSCIENCES.

C'est lors de cette Résurrection que cette Conscience Nu apparaît.

ELLE EST EVIDENCE ET VERITE

L'important n'est pas la compréhension mais le vécu.

C'EST L'ABANDON TOTAL A LA LUMIERE

BIDI

 

 

Merci de me soutenir en me faisant un don

 

NOUVEAU
Inscription
New letter

 
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.
 

 

Eau Elfique
ou
Eau Chri
stique

 
En savoir plus...e
      



Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez
que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation.

Sri Aurobindo

 
 
        

 

 


 

 
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!


Aventureceleste.com