Encore un petit peu de patience ! 
Monique Mathieu du 02/07/2010




Ils me disent :

« Parfois, certains d’entre vous ressentent comme une immense lassitude ; parfois des larmes viennent du plus profond de vous-même alors qu’il n’y a pas forcément de raison. Il est important que, quoi qu'il vous arrive, vous puissiez laisser couler ces larmes. Elles font elles aussi partie du nettoyage que vous accomplissez.

En ce moment, vous avez de la lassitude parce que vous avez l’impression que plus rien ne vous intéresse, que vous avez tout appris sur cette planète, dans cette dimension. Dans une certaine mesure, c’est un tout petit peu exact, mais ce qui vous donne cette impression c’est que vous percevez déjà le bout de la route avec votre cœur et votre âme. Votre conscience humaine ne perçoit pas encore l’immense lumière qui est devant vous, mais votre âme et votre partie divine la ressentent totalement. C’est pour cette raison que vous avez cette espèce d’impatience d’aller réellement dans le monde que votre âme et votre divin réclament tellement.

Avec le travail que chacun de vous a accompli au niveau spirituel, il est évident que vous n’êtes plus en accord vibratoire avec cette fin de monde de troisième dimension, que vous n’êtes plus du tout en accord avec la vie que vous menez. Ce n’est même pas au plus profond de vous-même mais dans la vie quotidienne que vous avez envie d’autres choses beaucoup plus belles, d’autres choses que vous pourrez sublimer, d’autres choses qui vous mèneront vers des énergies complètement différentes, vers une vie complètement différente.

Pour accéder à cette vie, il vous reste encore un petit parcours à faire, et soyez certain que ce ne sera pas le plus facile. Il sera fonction de ce que vous êtes et de ce que vous deviendrez pendant le laps de temps qui vous reste encore à vivre dans la densité de la troisième dimension.

Vous aurez de plus l’impression que l’autre vous envoie une image soit de vous-même ou de lui-même. Nous vous demandons d’apprendre – et cela est extrêmement important – à ne plus juger, à ne plus porter aucune appréciation sur le comportement de quiconque, parce que vous n’êtes pas celui que vous jugez. Celui qui agit de telle ou telle manière le fait en fonction de sa conscience du moment, et si sa conscience du moment n’est pas au même niveau que la vôtre, cela conduit à un certain jugement ou à une certaine appréciation de votre part.

Nous ne disons pas que votre appréciation est bonne ou mauvaise, nous ne disons pas que vous avez raison de penser ou de dire certaines choses, nous ne disons pas que vous avez tort, nous disons simplement qu’il ne faut pas juger, de quelque manière que ce soit, qu’il ne faut porter aucune appréciation. Chaque être est tel qu’il est en cette fin de cycle, avec tous les problèmes qu’il doit résoudre.

Ces problèmes se feront de plus en plus sentir car maintenant le temps qui reste est réellement très, très court. Très bientôt vous serez non seulement en face de vous-même, mais vous aurez aussi une immense lucidité. Cette lucidité vous est pour l’instant occultée en raison des voiles qui sont et seront encore mis sur vous pendant un tout petit moment.

Lorsque ces voiles vous seront enlevés et que vous vous verrez tel que vous êtes, vous aurez connaissance de tout ce que vous avez vécu sur ce monde en actes positifs ou involutifs. Cela ne doit pas vous culpabiliser. Vous verrez les progrès que vous avez accomplis tout au long de votre périple dans cette dimension. Vous aurez également accès à tout ce que vous avez été, à maintes et maintes incarnations vécues dans cette troisième dimension.

Lorsque vous serez en phase avec vous-même et avec tout ce que vous avez vécu, il ne faudra pas que vous ayez de chagrin, de culpabilité ou trop de fierté par rapport à ce que vous avez accompli. Nous vous disons et vous le répétons : chaque acte, chaque expérience humaine est fonction du niveau de conscience de l’être humain qui les vit. Un jour vous pouvez être très bien dans vos comportements, dans vos pensées, dans l’Amour que vous projetez sur ceux qui vous entourent, et le lendemain, pour des raisons qui vous échappent peut-être mais qui sont souvent en relation avec les énergies que vous recevez de l’Univers et avec les formes pensées de tous vos frères humains, vous êtes beaucoup moins bien.

Vous oubliez beaucoup trop souvent que vous êtes également soumis aux formes pensées émanant de tous vos frères humains. Actuellement, ce sont souvent des formes pensées de violence, de souffrance et de révolte.

Si parfois vous versez des larmes, si parfois vous ne vous sentez pas très bien dans votre corps ou votre tête, essayez de vous dire que vous êtes en résonance avec toute la tristesse et la souffrance de ce monde. La tristesse et les pensées que vous recevez résonnent aussi avec ce qu’il y a encore en vous de coins d’ombre que vous n’avez pas totalement réussi à éclairer.

Il faut que vous vous acceptiez tel que vous êtes ! Tant que vous êtes en troisième dimension, vous avez encore des coins d’ombres à transcender et bien évidemment des appréciations sur vous-même et sur les autres à formuler. Les transcender est votre vrai travail, parce que toutes ces appréciations, ces jugements, ces colères, ces comportement involutifs, sont générés par les coins d’ombre qui sont encore en vous et qui sont nourris en permanence soit par vos propres pensées inférieures soit par toutes les pensées émises par vos frères humains.

Vous pouvez absolument ne plus être soumis à toutes les formes pensées qui viennent à vous et qui sont émises par tous vos frères humains. Vous pouvez être totalement en-dehors de ces formes pensées de violence, de tristesse, de peur, de souffrance si vous êtes en permanence dans la conscience de ce que vous êtes en tant qu’Etre de Lumière, en tant qu’Etre Divin, si vous surveillez totalement vos pensées, vos paroles, vos sentiments et vos émotions. Non seulement toutes les pensées émises par vos frères ne vous atteindront pas, mais la seule énergie qui viendra à vous sera celle des pensées de vos Frères de Lumières, de vos frères galactiques, de leur immense Amour et de leur extraordinaire fréquence vibratoire.


Essayez de vous mettre le plus souvent possible au diapason avec toute cette Lumière, tout cet Amour. Lorsque l’un de vous est triste, lorsque l’un de vous émet des pensées inférieures, surtout ne le jugez pas, mais avec beaucoup d’Amour essayez de l’aider à monter son taux vibratoire et d’intégrer un peu de joie dans son cœur.


Actuellement, vous êtes souvent tristes parce que vous subissez certaines énergies qui vous perturbent. Il y a aussi cette immense envie de tourner la page de votre humanité, de toutes les expériences de vie que vous avez vécues et que vous n’avez plus envie de vivre. Vous avez envie d’être vraiment ce que vous êtes, d’être utiles à vos frères beaucoup plus que vous ne l’êtes. Soyez certain que vous le serez beaucoup plus que vous ne l’imaginez.

Ceux qui ont fait un chemin spirituel, et vous êtes de ceux-là, perçoivent déjà vraiment toutes les futures énergies dans leur corps de matière, dans leur âme et dans leur divinité. Ces énergies sont absolument extraordinaires, et c’est parce qu’ils les perçoivent déjà, qu’ils ont une telle envie d’aller vers elles et de les vivre en permanence, de vivre totalement différemment.

Nous disons à tous les travailleurs de Lumière et à vous qui êtes présents ce soir : ayez encore un petit peu de patience. Mettez à profit le temps qui vous reste pour être beaucoup plus à l’écoute de vous-même, pour surveiller davantage toutes vos pensées, vos paroles et vos actes, pour essayer d’aimer d’une façon beaucoup plus profonde.

A partir du moment où vous ne jugerez plus ni vous-même ni quiconque, à partir du moment où vous apprendrez à voir Dieu en chaque personne que vous croisez et en toute vie, non seulement vous n’aurez absolument plus envie de porter un jugement sur qui que ce soit mais vous serez en parfaite harmonie avec vous-même et totalement prêt pour la transition.


Mettez à profit ce petit temps qui vous est accordé pour parfaire ce que vous êtes. Afin que vous puissiez réellement vous transformer, il faut que vous ayez conscience de ce que vous avez à transformer en vous-même, et si vous êtes suffisamment à l’écoute, vous le saurez avec certitude.

Lorsque vous faites un faux pas, lorsque vous avez une mauvaise pensée ou une pensez peu charitables vous le savez, mais parfois vous la mettez dans un petit coin de vous-même et vous essayez de l’oublier. Plus vous avancerez vers l’immense porte de Lumière que vous devrez franchir, plus vos propres comportements qui ne seront pas totalement alignés sur la Lumière vous dérangeront.

Les voiles vous seront enlevés de plus en plus vite, mais si vous n’êtes pas tout à fait prêt, ne soyez pas trop impatient qu’ils vous soient enlevés. Si vous n’êtes pas capables de percevoir et d’intégrer la Lumière et l’Amour, ces énergies extraordinaires pourront vous faire souffrir. Si vous n’êtes pas suffisamment en phase avec cette Lumière et cet Amour, vous en souffrirez et vous aurez envie, à ce moment-là, de parcourir le chemin qui vous sépare de la Lumière et de l’Amour à une grande vitesse mais vous le ferez dans la souffrance.

Tout être humain aura toujours la possibilité de parcourir les dernières mètres qui mènent à cette immense porte de Lumière, mais il les parcourra en fonction de ce qu’il a été, en fonction du travail qu’il aura accompli, en fonction de ses pensées, en fonction de l’Amour qu’il aura pu donner. »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
qu'il ne soit pas coupé
qu'il n'y ait aucune modification de contenu
que vous fassiez référence à notre site http://ducielalaterre.org
que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

---------------------------------------------------
Utilisez votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le!
---------------------------------------------------

 



www.aventureceleste.com


 

 
25 septembre 2017

Compteur de visite
 
             
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.

 
 

Eau Elfique
ou
Eau Christique

Eau de 5ème dimensions éEn savoir plus...e
 


Vous appréciez mon site et vous voulez  soutenir mon travail,
vous pouvez m'aider  en me faisant un don libre par Chèque ou avec PayPal ou en achetant une de mes créations.
Avec tout mon Amour...
Merci !


 
 
      

Le Salut d'Orion

Ces gestes constituent un signe de reconnaissance des  forces de la Lumière.

Comme l'a précisé ORIONIS : "le salut des 24 Vieillards, appelé Salut d'Orion, vous permettra, au sein de cette Assemblée, comme au sein de toute Assemblée, de vous reconnaître et de vous reconnecter les uns aux autres... Ce salut n'est physiologiquement réalisable que par les êtres appartenant à la Lumière Authentique".

1. Tendre le bras gauche devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

2. Ramener cette main sur le Coeur.

3. Tendre le bras droit devant soi, la main formant un angle droit avec le bras.

4. Ramener la main droite sur le Coeur, par dessus l'autre main.

  
 


Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation
Sri Aurobindo
 
        

 

 


 

 
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!