ELERIM Dragon de la terre page 2

rentrer en contact avec vous, non plus par le Canal Marial mais je dirais les yeux dans les yeux. Là c’est différent parce que cela correspond à votre origine stellaire ou à l’une de vos lignées. Mais d’une manière générale nous traitons, de manière préventive si je peux dire, la Terre. Or ceux qui vivent à côté de ces trous ne peuvent pas dire nécessairement qu’on a soigné la Terre, surtout si ça touche leur maison.

Question : après vous avoir rendu visite ce matin, en sortant de la clairière, j’ai vu devant moi une sorte de brouillard. Je perçois souvent ce brouillard à l’intérieur de ma maison. Vous m’aviez assuré que j’aurais un signe extérieur de la présence d’un dragon chez moi. Ce brouillard est-il ce signe ?

Alors je te répondrai simplement que ce n’est pas le dragon qui a donné ce signe, mais l’Intelligence de la Lumière. Les seuls signes que nous donnons, indépendamment bien sûr de ceux qui nous rencontrent, je dirais, les yeux dans les yeux, se situent exclusivement par des signes intérieurs de vibration sur les Portes que j’ai énoncées. Même si bien sûr, lors de nos rencontres, et en particulier quand nous nous déplaçons ou vous vous déplacez physiquement, peut-on dire, sur nos communautés, où là tout est possible. Mais le signe le plus important est à l’intérieur de toi, à travers la vibration réelle de l’une des trois Portes que j’ai nommées.

Question : depuis que je suis allé vous voir, je ressens une forte perception au niveau du sacrum et parfois des Portes Profondeur et Précision, ainsi que l’Étoile OD qui travaille aussi énormément…

L’Étoile OD est liée à l’Élément Terre. Il est le point cardinal de l’Élément Terre. Il y a donc effectivement une résonance avec cela.

Ce sont là aussi des codages de Lumière, d’ajustement de votre chair à votre conscience et à l’Éternité.

D’ailleurs, en m’écoutant, en me lisant ou ici même, certains d’entre vous ressentent la Porte Précision ou Profondeur.

Question : il a été dit qu’au niveau de la Porte Unité, il y avait une fuite qui correspondait à la fin proche de ce corps. Y a-t-il une relation entre cette fuite et votre action sur le point Unité ?

Oui, nous creusons des trous. L’action sur la chair de la Terre, c’est-à-dire le manteau terrestre, par résonance en vous, bien sûr, où que vous soyez, même si vous ne transportez pas de dragon, se traduit aussi à ce niveau-là. Nous agissons collectivement de manière globale sur la Terre, mais je vous ai dit que votre corps était fait de la chair de la Terre, n’est-ce-pas ?

Question : pourriez-vous nous éclairer davantage sur l’encodage ?

Il faut quand même différencier la notion d’encodage, tel que certains d’entre vous les pratiquent par diverses techniques, et l’encodage lié à notre présence ou à notre action sur le manteau terrestre. Cet encodage est de réaliser une superposition et une fusion directe, en certains lieux, de l’Éternel et de l’éphémère. Comme vous le savez peut-être, parce que cela avait été énoncé par le Commandeur il y a déjà de très nombreuses années, l’encodage que nous réalisons sont donc de manière visible pour vous les trous que vous voyez à la surface de la Terre et que vous constatez, pour ceux qui s’y intéressent, comme étant de plus en plus nombreux et de plus en plus grands. Nous pouvons même évacuer, si je peux dire, toute la quantité d’eau que nous souhaitons à un endroit donné sans que cette eau ne s’évacue par les trous que nous faisons. Il y a donc une disparition matérielle de l’eau, purement et simplement, par l’intermédiaire de notre souffle. Ceci, encore une fois, est destiné à favoriser le moment final.

L’encodage que nous réalisons n’a pas besoin, comment dire, de techniques. Il se fait de lui-même, en tout cas quand vous êtes concernés dans votre chair, de manière directe par notre présence simplement. Notre présence, comme la présence des autres élémentaux, comme vous avez pu les rencontrer, a des effets. Au niveau des elfes, vous avez les vortex dits de 5ème dimension qui sont de plus en plus actifs, et cela vous a été, je crois, développé. Nous, nous rentrons en vous, non pas dans votre conscience mais dans vos champs de Lumière, dans une région précise qui est à mi-distance, je peux dire, entre la Porte Unité et le centre du cœur, c’est-à-dire sur l’un des côtés de ce qui fut nommé par l’Archange Mikaël le Triangle de la Nouvelle Eucharistie.

Cet encodage se fait spontanément par notre présence, nous n’avons rien à faire si ce n’est d’être là. Nous n’œuvrons en rien au sens où vous pourriez l’entendre au niveau technique. Dès l’instant où nous pénétrons l’un de vos champs de Lumière, le travail se fait tout seul, sur les Portes que j’ai énoncées. Donc je ne peux pas te donner de technique ou de protocole à suivre, ou de marche à suivre par rapport à cela. C’est simplement notre rencontre entre votre chair éphémère et notre corps Éternel et multiple qui permet à la résonance de la Lumière de créer ce qu’il y a à créer, et de restituer ce qu’il y a à restituer. Parce que dans notre constitution, nous sommes porteurs spontanément de ces codes de Lumière liés à notre Êtreté sous forme de dragons.

Donc je ne peux pas en dire beaucoup plus, par les mots en tout cas.

Question : pouvez-vous nous parler de votre Feu en regard du Feu Igné ?

Notre souffle ou notre Feu, puisqu’il y a conjonction le plus souvent – comme vous le savez, il faut de l’air pour avoir du feu, en tout cas en ce monde. Pour avoir le Feu Vibral ou le Feu Igné, il ne faut pas de l’air, il faut de l’Éther, il faut des particules adamantines. Nous agençons sans le vouloir, parce que cela est naturel chez nous, les particules adamantines en des ensembles qui ne sont plus la particule adamantine originelle mais nous assemblons, de par notre présence, ces particules adamantines par quatre. C’est cet assemblage de particules adamantines qui, je vous le rappelle, sont constituées de six particules de prâna chacune, qui crée une structure géodésique qui va être reconnue en tant que codage de Lumière par votre corps de chair.

Et cela se réalise simplement par notre souffle et notre présence comme je l’ai dit, à un endroit précis de vos champs de Lumière, entre le Canal Marial, dans sa partie terminale, et le cœur. Est-ce que cela répond à ta question ?

cela déclenche ou augmente le Feu Igné ?

Dans un premier temps, cela peut considérablement amplifier le Feu Vibral, vous donnant ce que vous connaissez tous, non pas des disparitions mais un sentiment de lassitude dans le corps, parfois accompagné effectivement de disparition. Quand vous vous levez avec un corps lourd, ou quand d’un seul coup vous sentez une certaine pesanteur, cela correspond à l’adjonction dans vos structures, par l’Intelligence de la Lumière ou par nos présences, de ces codes de Lumière sous forme géodésique. Et bien évidemment, il y a nouvel équilibre, et comme tout nouvel équilibre au sein de l’éphémère, il y a un temps d’adaptation. Mais effectivement, indépendamment de certains désordres de vos corps, comme je l’ai dit, cela peut être simplement ce sentiment de lourdeur qui vous prend à l’emporte-pièce ou qui se manifeste le matin au réveil ou dans vos après-midi, ou certains matins.

Mais rappelez-vous que tout n’est pas lié à notre action, l’Intelligence de la Lumière est quand même prépondérante par rapport à notre présence. Nous n’intervenons que quand cela est nécessaire pour votre chair. Et que de toute façon, l’action que nous réalisons sur le manteau terrestre se réalise de la même façon en chacun de vous.

Il n’y a donc, encore une fois je le répète, aucune obligation, mais il y a des frères et sœurs humains pour lesquels ce coup de pouce est nécessaire au niveau du corps. Je dirais même, coup de griffe.

Question : il nous a été proposé de porter sur nous une septaria pour faciliter le contact avec vous. Comment percevez-vous le fait que quelqu’un porte cette pierre ?

C’est très simple. Les septarias, comme vous les nommez, sont un assemblage de différents minéraux qui se sont assemblés sous l’action de notre souffle en des temps immémoriaux, mais qui n’ont rien à voir avec la genèse habituelle des cristaux ; renseignez-vous. Le simple fait de porter ces pierres sur vous réalise un contact, même si nous n’avons pas à intervenir au sein de vos Portes telles que je les ai nommées, ou de votre structure cardiaque à côté de votre cœur. Toutefois la septaria vous rend plus perméable à notre contact, même s’il n’est pas nécessaire, simplement si cela est intéressant, quelle que soit la curiosité, d’établir un contact avec nous, au même titre que vous pouvez établir des contacts avec les elfes ou tous les peuples de la nature.

Donc la septaria va faire résonner en vous certaines structures corporelles qui permettent d’établir une relation, si je peux dire, plus fluide et plus facile. La septaria n’a pas, si vous avez pris cette pierre, de propriété particulière sur votre conscience comme d’autres cristaux, elle est juste une forme de clé, si je peux dire, permettant d’entrer en communication.

Question : quel que soit l’endroit où l’on se trouve ?

Tout à fait. Si le contact avec les dragons, la communication avec les dragons est utile pour vous, nécessaire pour votre corps, ou utile pour votre conscience par rapport à vos lignées ou votre origine stellaire.

Question : il y a deux mois, j’ai ressenti une douleur, pendant plusieurs jours et plusieurs fois par jour, entre le point Unité et le 9ème corps. Est-ce dû à votre action ?

Cela peut être dû à notre action comme à l’action de l’Intelligence de la Lumière, ainsi que je l’ai stipulé. Rappelle-toi que quel que soit le travail, il y a une affinité entre le travail que nous réalisons sur la chair de la Terre et votre chair. D’un autre côté, si nous établissons une communication du fait de ton origine ou de tes lignées, ou d’une utilité autre que ce que j’ai défini comme action aujourd’hui, alors à ce moment-là tu nous percevras. Rappelle-toi aussi que les modifications du manteau terrestre se répercutent de manière fort logique en toute chair de la Terre. Donc je ne peux pas te dire si ce sont les dragons qui l’ont fait ou si c’est simplement ce que nous réalisons sur la Terre qui l’a fait, ce qui revient strictement au même.

Question : peut-on dire que vous favorisez le Feu christique à l’intérieur de notre corps ?

Oui, tout à fait. Notre action, comme je le répète encore une fois parce que c’est important, directement dans votre chair ou indirectement par l’action que nous menons sur la chair de la Terre.

Question : le fait de sentir une grande affinité avec l’Élément Feu signifie-t-il que nous avons un lien particulier avec vous ?

Un lien et une résonance, certainement. Maintenant, plus que cela, c’est très variable, mais la résonance et l’affinité, oui. Tout ce qui touche au Feu est de notre ressort, mais pas seulement. Nous ne sommes pas les seuls, je veux dire par là.

Question : j’ai envie de vous dire que je vous aime. Je ne sais pas pourquoi mais c’est important pour moi de vous le dire. Et je vous remercie.

Je viendrai te rendre visite cette nuit.

Tout le monde va vous dire qu’il vous aime.

Oh certains parmi vous ici, je les connais bien déjà. Et ailleurs, pas qu’ici. Rappelez-vous que notre conscience, sans totalement être cela, pourrait être assimilée à une conscience collective quand même. Non pas un esprit de ruche, parce que nous sommes totalement indépendants, autonomes et libres, mais parce que nous avons la possibilité de nous connecter les uns aux autres et d’agir en synergie, où que nous soyons à la surface de cette terre. En ce moment même, d’ailleurs, certains d’entre vous commencent à entrer en vibration au niveau de la Porte Unité, ici et ailleurs.

Question : y a-t-il d’autres communautés qui vivent proches de vos communautés de dragons ou chaque communauté vit de manière indépendante, en des lieux particuliers et spécifiques ?

Il y a bien sûr d’autres habitants de la nature proches de nos lieux. Il n’y a aucune antipathie ou antinomie avec les elfes, les fées, les sylphes, les salamandres et tout ce que vous pouvez retrouver comme peuples de la nature. Simplement, nous aimons quand même les espaces, comment dire, aérés. Nous n’avons pas besoin de nous cacher comme le font par exemple les ondines. Nous ne craignons rien de vous, l’inverse n’est pas toujours vrai.

Question : certains iront célébrer la Libération de la Terre aux Cercles de Feu. Y serez-vous ?

Nous vous laisserons avec la Confédération Intergalactique des Mondes Libres et les Archanges, nous aurons d’autres travaux à mener à bien sur la Terre.

Question : une fois ces travaux terminés, comment célébrerez-vous la Libération finale ?

Nous n’avons rien à célébrer puisque nous sommes déjà libérés. Nous poursuivrons inlassablement, sans avoir cet objectif de finaliser quelque chose, en toute liberté, dans la Terre de nouvelle dimension. J’ai bien dit : « dans la Terre ».

Question : y a-t-il un lien ou une résonance entre les dragons et l’oiseau de feu nommé le phénix ?

Par la qualité du Feu, oui, mais un phénix n’est pas un dragon, même si nous pouvons échanger sans aucune difficulté aussi avec les phénix. Le phénix est, comment dire, plus exotique sur la terre, comme les licornes. Les communautés d’elfes, de dragons, de gnomes, d’ondines, sont les plus importantes.

Question : avez-vous une relation avec la constellation du Dragon ?

Comme je l’ai dit, nous sommes en communion et en communication avec toutes les constellations. Comme vous le savez, chaque corps d’éternité, quelle que soit la forme employée, humanoïde ou pas, et a fortiori aussi des dragons, n’est pas tributaire, je dirais, de la constellation du Dragon. Nous n’avons pas d’ADN comme vous. Nous sommes par contre constitués des mêmes assemblages élémentaires à travers notre corps d’Êtreté et les triangles élémentaires. Donc bien sûr, la quantité et les codes de Lumière présents au sein de ces Éléments sont responsables en partie de notre forme.

N’oubliez pas que la forme de dragon est un corps de manifestation de la conscience, mais que nous nous considérons tout autant comme des dragons que comme toute forme de vie, puisque le Feu est présent dans toute vie et dans toute dimension. Mais nous ne sommes pas les agents créateurs du Feu, ni même les gardiens du Feu.

Question : chaque communauté d’êtres est-elle là pour être dans le service à la Terre pour sa Libération, ou sont-elles là librement de tout temps ?

Nous sommes là librement depuis la nuit des temps. Mais étant des êtres de service et d’Amour, comme vous tous, nous œuvrons en fonction des circonstances – et ces circonstances, vous le savez, sont particulières. Le travail, par exemple, de carottage de la Terre pourrait tout à fait être effectué par certains de vos frères, par exemple Arcturiens, mais il est beaucoup plus facile à réaliser pour nous, de par notre invisibilité et de par la puissance de notre souffle.

Question : y a-t-il des communautés de dragons sur d’autres terres à libérer ?

Nous sommes omniprésents, donc bien sûr nous avons aussi – et nous sommes en contact avec eux très facilement – d’autres communautés de dragons. Je vous ai dit que nous étions reliés de partout, un peu à l’image de ce que vous nommez votre internet, je crois. Il y a un maillage, mais ce maillage n’est pas à l’échelon d’une planète, il est à l’échelon de tous les univers. Donc nous sommes aussi bien présents dans des dimensions, si je peux dire, qui sont à la limite de l’anthropomorphisme, comme sur des mondes encore enfermés ou qui ont été libérés voilà quelque temps.

Question : les trous que vous faites dans la terre correspondent-ils à un maillage particulier ?

Non, il s’agit de faire ces trous sur les zones que je qualifierais de tension au niveau du manteau terrestre, et de permettre, lorsque le moment sera venu, que le rééquilibrage du manteau de la Terre se fasse selon un ordre préétabli par la Lumière. Les elfes, me semble-t-il, vous ont parlé de nouvelles lignes de Lumière ; nous, nous vous parlons de trous. Mais ces trous, de notre point de vue, ne sont pas des trous ; ils sont des trous dans le manteau terrestre, mais ils sont tout à fait autre chose dans la dimension où nous évoluons. Nous facilitons, comme je l’ai dit, la mise en superposition de la Terre de nouvelle dimension avec celle de son ancienne dimension.

Question : cela veut-il dire que ces trous sont porteurs d’une vibration particulière à l’intérieur ?

Je ne vous conseille pas de pénétrer à l’intérieur de ce trou, vous risqueriez de ne jamais en ressortir. Donc on ne peut pas vraiment dire que ce sont des vortex, on ne peut pas vraiment dire qu’à vos yeux ou à votre perception, cela soit la vibration d’un vortex, pas du tout. Nous réalisons en quelque sorte des lignes pointillées qui permettront de déchirer le manteau sous l’influence de l’effusion finale de la Lumière de façon plus conforme, c’est tout. Le problème étant que nous sommes obligés de réaliser ces trous quel que soit l’environnement, il y a donc parfois des habitats humains pas très loin, ou dessus, mais nous n’y pouvons rien.

Question : les humains qui sont sur ces trous et qui tombent dans le trou sont-ils libérés de suite ?

Ils sont libérés.

Question : quels sont les services que rendent les ondines ou les gnomes par rapport aux vôtres ?

Alors ça, vous verrez avec eux. Nous n’avons pas la prétention ni l’intérêt d’empiéter, dans une certaine mesure, sur leur action. Bien évidemment nous savons parfaitement ce qu’ils réalisent, mais nous les laisserons eux-mêmes s’exprimer à ce sujet.

Question : que devient l’eau que vous soufflez ?

Elle était l’eau d’en bas, elle devient l’Eau d’En Haut. Vous pourriez dire qu’elle est vaporisée en quelque sorte, mais elle est surtout transmutée, elle retourne à l’Eau d’En Haut.

Question : et la terre que vous soufflez ?

Elle est devenue de l’Éther.

Question : qu’est-ce qui passe par vos yeux ?

L’Amour. Et une forme de détermination, vous pourriez l’appeler comme ça.

Question : depuis tout à l’heure, un dragon me regarde dans les yeux et je n’arrive plus à le quitter des yeux.

C’est effectivement comme ça que ça se produit. Notre cœur à cœur à nous, et avec vous, est un œil dans œil. Le Feu de l’Esprit, le Feu Vibral et le Feu Igné passent par nos yeux, indépendamment de notre souffle. Il vaut mieux d’ailleurs que je ne souffle pas sur toi.

Question : je suis prête à être consumée…

Chaque chose est à sa place et chaque chose en son temps.

Question : pouvez-vous nous parler de l’Absolu, de votre perspective et avec votre langage ?

Il me semble qu’un intervenant fort bruyant vous a dit qu’on ne pouvait pas parler de l’Absolu. Je ne vois pas ce que je pourrais y rajouter, excepté vous regarder dans les yeux.

Silence…

La seule phrase qui pourrait se rapprocher d’un discours sur l’Absolu serait : « Tout est Un ».

Question : êtes-vous à ce point des facilitateurs d’Amour qu’il en déborde littéralement en votre présence ?

Tel est le Feu d’Amour du regard de braise du dragon.

Question : puisque vous allez visiter cette nuit notre sœur, ma chambre étant juste à côté, je vous invite aussi à me rendre visite si vous le souhaitez.

Nous verrons si nous pouvons faire une visite de groupe.

Question : vous avez évoqué votre souffle de Feu, votre regard de braise et vos griffes, y a-t-il un lien avec le signe de Silo qui a été proposé, sur la poitrine ?

Tout à fait.

Question : vous avez évoqué votre action à la surface de la Terre, qu’en est-il à l’intérieur de la Terre ? Est-elle creuse ?

La Terre est creuse mais pas sur la totalité de la Terre, en certains lieux, là où vivaient les communautés par exemple des delphinoïdes de l’Intraterre, ou encore sous certains pays. Mais cette Terre creuse n’est pas circulaire, elle ne peut pas être partout à la fois, bien qu’il existe, comment nommer ça, des couloirs de communication. Quelle était la question par rapport à cela ?

vous avez parlé de ce qui se passe en surface, y a-t-il des choses particulières qui se passent actuellement à l’intérieur de la Terre ?

Oui. Je vous ai parlé des trous que nous créons afin de faciliter la déchirure du manteau, le moment venu. Il y a aussi, depuis la Libération de la Terre pour vous, une capacité plus grande pour nous à faire naître ce que je nommerais des piliers de Lumière, qui là, au contraire, ne sont pas destinés à favoriser la déchirure du manteau terrestre lors de l’Ascension de la Terre, mais bien plus, cette fois-ci, à stabiliser certains lieux. Auquel cas nous créons avec notre souffle une espèce de cendre de dragon, si je peux dire, mais qui relie le noyau cristallin précisément à cet endroit. Cette combustion et ces piliers de Lumière, par contre, n’ont pas la même envergure si je peux dire, le même diamètre pardon, que les trous de la Terre. Ce sont des endroits où nous cristallisons la roche, en quelque sorte, pour la rendre plus rigide en ces quelques endroits précis.

Question : y a-t-il un rapport avec les grands piliers de Lumière que nous observons en certains endroits de la Terre ?

Non, je ne crois pas. Le plus souvent, ces piliers de Lumière sont liés à des constructions de surface ou profondes, qui par leur forme sont destinées à accueillir ou renvoyer la Lumière selon les cas de figure. De la même façon que les Cercles de Feu sont des structures qui drainent la Lumière jusqu’au noyau cristallin – mission accomplie en ce qui concerne cela –, de la même façon d’autres constructions de superficie, ou en profondeur, sont destinées à des échanges des codages de Lumière. Mais ce n’est pas lié à nous, nous ne construisons rien comme structures architecturales.

Silence…

Nous n’avons plus de questions, nous vous remercions.

Permettez-moi de rester encore quelques minutes, je prépare ce soir…

L’ensemble des dragons de la communauté d’Hermio et de la Terre vous salue, frères et sœurs humains retrouvés.

Permettez-moi à mon tour de vous bénir dans le Feu de mon regard.

Je vous remercie de votre écoute et de votre présence.

 

 

www.aventureceleste.com


 
       
Compteur
de visite

29 avril 2018

 
 
 
Page Facebook
Témoins de la résurrection

  

Pour revenir sur la page d'accueil
cliquez sur
l' Ange.



 
 

LA CONSCIENCE NU EST L'ENSEMBLE DES CONSCIENCES.

C'est lors de cette Résurrection que cette Conscience Nu apparaît.

ELLE EST EVIDENCE ET VERITE

L'important n'est pas la compréhension mais le vécu.

C'EST L'ABANDON TOTAL A LA LUMIERE

BIDI

 

 

Merci de me soutenir en me faisant un don

 

NOUVEAU
Inscription
New letter

 
 

Prière à soi même en le Coeur du Coeur donnée par Marie
le 28 mai 2017


Je te salue, Marie qui est grâce.

Tu es bénie comme toutes les femmes,

Et Jésus le fruit de ton cœur nous bénit.

Sainte marie, Cœur de la Source,

Prions ensemble maintenant et toujours en l’Éternité.
 

 

Eau Elfique
ou
Eau Chri
stique

 
En savoir plus...e
      



Quand vous voyez la Lumière,
c'est une vision.
Quand vous sentez
que la Lumière
descend en vous,
c'est une expérience,
Quand la Lumière s'établit en vous
et vous apporte l'illumination
et la connaissance, c'est une réalisation.

Sri Aurobindo